2020 : annuus horribilis

Faisons un point rapide sur la situation, si vous le voulez bien. En 2020, les romans de science-fiction ont basculé dans la catégorie « Histoire Contemporaine ». Les romans feel-good ont migré sur l’étagère du développement personnel, juste à côté des bouquins survivalistes. Les essais politiques, eux, ont trouvé leur place au niveau des romans d’horreur. Et d’une manière générale, l’année qui vient de s’écouler à été un véritable fiasco.

A quelques heures de dire définitivement adieu à l’année 2020, disons-le tout net : on ne sera pas nombreux à la regretter ! Pour ma part, je tire un trait sans me retourner en arrière. Et j’espère de toutes mes forces que 2021 sera meilleure.

Je sais que je suis un peu en avance, mais je saisis ce petit moment de répit avant la fête. Je vous souhaite d’avance une belle et heureuse année 2021. Qu’elle nous apporte à tous plus de joie que l’année qui s’achève. Après avoir mis à l’épreuve notre patience et notre résilience, plaçons tous ensemble l’année 2021 sous le signe de la créativité, de l’imagination et de la chaleur humaine.

Encore une fois, de belles lectures nous attendent. Des découvertes, des auteurs à lire, des voix à entendre, des histoires pour nous faire vibrer. Alors bonne chance à tous, et pour paraphraser une célèbre saga intergalactique : Que la Force soit avec vous !

6 réflexions sur “2020 : annuus horribilis

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s