Some kind of wonderful : roman de Sarah Morgan

Retour dans notre jolie petite île du Maine ! Some Kind of wonderful est le deuxième tome de la trilogie de Puffin Island, écrite par Sarah Morgan. Après avoir découvert l’histoire d’Emily, qui débarque sur l’île dans le premier tome, on poursuit l’aventure avec sa meilleure amie Brittany, qui revient sur les lieux de son enfance. Ce deuxième tome nous plonge en plein cœur de l’été : autant dire que le dépaysement est complet. Car qui peut résister au charme d’une île paisible et ensoleillée, où la vie est douce est les habitants tous plus loufoques les uns que les autres ?!

Retour à la maison pour Brittany Forrest. L’intrépide archéologue, spécialisée dans les armes de la Grèce antique, n’a pas le choix : après s’être cassé le poignet pendant ses dernières fouilles, elle doit prendre un peu de repos. Elle choisit donc de rentrer chez elle, dans le petit cottage de Puffin Islande qu’elle a hérité de sa grand-mère. Là, elle retrouve sa meilleure amie Emily, la nièce de cette dernière, le petite Lizzy, les habitants de l’île et aussi… son ex-mari ! Un homme avec lequel elle est restée mariée deux jours avant qu’il ne prenne l’abandonne sans aucune explication, et qu’elle n’a jamais revu depuis ! Le pilote épris d’aventure et de liberté a décidé de revenir à Puffin Island pour poser ses valises. Un choix étonnement mature pour un homme qui se vante de n’avoir aucune attache. A moins qu’il n’ait une bonne raison d’être là ? Plutôt que de s’ennuyer et se morfondre, Brittany décide qu’il est grand temps de percer le mystère Zach Flynn.

Ils se sont aimés. Ils se détestent. Mais vont-ils se retrouver pour s’aimer à nouveau ? OK : à priori, cette nouvelle histoire n’a rien d’original ou de surprenant. C’est une grosse ficelle, et on a déjà vu/lu ça mille fois ailleurs. Sauf que non : si vous croyez que Sarah Morgan est du genre à utiliser des intrigues éculées pour nourrir ses romans, vous vous trompez lourdement !

Avant de me lancer dans cette lecture, j’avais quelques appréhensions. Le résumé ne me faisait pas franchement rêver. Heureusement, Sarah Morgan est une maligne et elle avait déjà préparé le terrain dans le précédent tome. Car en fait, c’est dans le premier roman de la trilogie, First Time in Forever, que Zach fait son retour. Un personnage un peu taciturne, mais qui a bon cœur et va même jouer un rôle crucial pour sauver Emily et Lizzie quand elles ont besoin d’aide. Du coup, il y avait un décalage entre le personnage du « salaud de service » et ce type bien. De quoi nourrir la curiosité des lectrices et bien lancer l’histoire du second tome.

Dans ce livre, Sarah Morgan parle avec tendresse du premier amour. Elle met en scène un couple qui s’est rencontré trop tôt. Ils étaient jeunes, avaient encore des problèmes pas réglés, et leur histoire n’a pas pu se concrétiser. Mais la vie (et les auteurs de romances !) ménage son lot de secondes chances, et nos personnages vont y avoir droit. C’est un aspect de l’histoire très touchant que j’ai beaucoup aimé. Brittany et Zach sont des gros durs. La vie ne leur a pas fait de cadeaux, et ils ont appris à se protéger et ne compter sur personne. Refaire un bout de chemin dans le passé les oblige à se confronter à leurs faiblesses et à faire le deuil des anciennes erreurs.

Même si cette histoire d’amour est teintée d’une certaine gravité, ce second tome de la trilogie est encore plus drôle que le premier. On voit beaucoup les habitants de l’île, et le fait qu’ils se mêlent toujours des affaires (de cœur) des autres est à mourir de rires. Pas besoin de nouvelles technologies pour être informés et connectés : le réseau des commérages va bon train sur la petite île ! Cette partie de l’histoire est hyper drôle et elle confère au roman sa dimension chaleureuse.

Je m’attendais à être un peu déçue par ce roman, et au final je crois que je l’ai encore plus aimé que le premier. Les personnages sont très vrais, authentiques. Ils sont imparfaits mais essayent de trouver des solutions dans leurs vies pour aller de l’avant. La petite communauté qui les entoure est irrésistible. Et on ressort de ce livre avec l’envie d’en connaître encore plus sur tous les personnages secondaires. Heureusement, il reste un dernier tome pour clôturer cette série en beauté : Christmas ever after, dont je vous parlerais bientôt.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s