Chantage au presbytère, roman policier de M.C Beaton

Alors que deux nouveaux tomes des enquêtes d’Agatha Raisin viennent tout juste de paraître aux éditions Albin Michel, j’ai enfin pris le temps de me plonger dans l’une de ses dernières aventures : Chantage au presbytère. Moi qui n’avais pas lu de roman policier depuis presque deux mois (un exploit !!), j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Agatha ainsi que tout son petit village anglais pour une nouvelle histoire. Seule ombre au tableau : ma collection de romans de M.C. Beaton a pris de telles proportions que je ne sais plus comment ranger tous mes livres !

Rien ne va plus à Carsely ! Le petit village si typique de la campagne anglaise est en pleine crise. Et pour cause : non seulement le vicaire est retrouvé assassiné, mais en plus le principal suspect n’est autre que le pasteur ! De quoi piquer la curiosité d’Agatha Raisin. Car même si elle ne tient particulièrement le pasteur dans son cœur, elle est devenue très amie avec son épouse, la formidable madame Bloxby, au fil des années. Bien décidée à faire la lumière sur cette triste histoire, Agatha se lance à corps perdu dans cette nouvelle enquête, épaulée par son voisin, le charmant John Armitage, lui-même auteur de romans policiers et passionné par les crimes. Mais quand deux autres cadavres sont retrouvés, l’enquête commence à prendre une tournure pour le moins dramatique, et Agatha pourrait bien devenir la prochaine victime si elle ne prend pas garde !

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Agatha, cette fois secondée par John Armitage. Ce personnage est relativement récent dans la saga, mais le tandem fonctionne bien. Plus posé qu’Agatha, mais tout aussi curieux qu’elle, il apporte un charme so british à notre chère Agatha, chez qui il manque parfois un peu de diplomatie pour mener à bien ses enquêtes.

L’intrigue en elle-même se trouve intéressante parce qu’elle nous propose un suspect original : le pasteur. Depuis le début des romans, c’est devenu une sorte de gag. Le pasteur ne supporte pas Agatha, et elle-même le trouve assez peu sympathique. Du coup, le lecteur n’a pas forcément beaucoup d’affinités avec ce personnage pourtant au-dessus de tout soupçon. On en finit pourtant par se poser la question : est-il coupable oui ou non ? Et cet aspect de l’histoire est très prenant.

C’est aussi l’occasion d’évoquer plus précisément la relation très touchante d’Agatha avec la femme du pasteur, madame Bloxby. Je pense que pour la majeure partie des autres lecteurs, il s’agit de mon deuxième personnage préféré, juste derrière Agatha. Madame Bloxby est devenue la pierre angulaire des enquêtes. Bien qu’elle soit discrète, elle donne souvent des coups de pouce, de bonnes idées et des conseils qu’Agatha ne suit pas toujours malheureusement. Leur amitié est sincère, et elle met en lumière les aspects plus vulnérables du personnage d’Agatha Raisin, ce qui apporte de la profondeur au récit.

Encore une fois, j’ai passé un très bon moment à enquêter dans la campagne anglaise aux côtés de notre chère Agatha. On s’amuse beaucoup à la voir se mettre dans le pétrin, et il y a encore pas mal de scènes cocasses de ce roman. De quoi passer le goût de la campagne à ceux d’entre nous qui ne supportent pas la vue du sang !

3 réflexions sur “Chantage au presbytère, roman policier de M.C Beaton

  1. Bénédicte dit :

    Chouette une enquête qui met en valeur le pasteur ! J’aime beaucoup retrouver cette ambiance so british à chaque fois. Et tout comme toi, Mrs Bloxby est un personnage que j’apprécie beaucoup. J’ai un peu de retard sur les enquêtes, puisque ma prochaine lecture sera le tome 11 mais je suis ravie de lire que toi aussi tu poursuis l’aventure !

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s