La Douce Caresse d’un vent d’hiver, comédie romantique de Sarah Morgan

L’heure est venue de vous parler enfin du dernier tome de la trilogie Snow Cristal de Sarah Morgan. La Douce Caresse d’un vent d’hiver est la suite de La Danse hésitante d’un flocon de neige et de L’Exquise Clarté d’un rayon de lune. Je ne reviendrais pas une fois encore sur l’aspect franchement tarte des titres français. J’ai lu ces trois livres dans une sorte de frénésie livresque que je n’avais plus connu depuis de longues années. J’étais totalement accro à cette trilogie. Du coup, j’ai abordé cet ultime roman avec passion et appréhension. C’était le dernier. Après lui, il me faudrait dire adieu à tout ce gentil petit monde de Snow Cristal. Heureusement, il me reste le plaisir de la relecture et, en attendant, de la chronique !

Bonne nouvelle : la station de ski de Snow Cristal est enfin tirée d’affaire. Tandis que l’hiver approche, la station a fait le plein de réservations. De quoi soulager la famille O’Neil, propriétaire des lieux. Mais pas Brenna. La monitrice en chef doit quitter son cottage de rêve, situé en pleine forêt, pour laisser la place aux touristes qui arrivent. En attendant qu’elle trouve un appartement, Tyler O’Neil lui propose de l’héberger. Est-ce une bonne idée ? Non. Car non seulement son meilleur ami se remet à peine d’une blessure qui a brisé sa carrière de champion de ski, mais il doit gérer sa fille de treize ans comme s’il était un adulte responsable. Et le fait que Brenna soit depuis toujours amoureuse de lui en secret risque de ne pas faciliter la cohabitation. Sans compter que la famille O’Neil est toujours prête à se mêler de ce qui ne la regarde pas. Et tous les membres de la famille en sont sûrs : Tyler et Brenna sont faits l’un pour l’autre. Il suffirait d’un petit coup de pouce dans la bonne direction pour enfin transformer leur amitié en quelque chose de plus. La cohabitation forcée est un bon départ, non ?

Pour ceux qui n’auraient pas lu mes chroniques des deux tomes précédents, la trilogie Snow Cristal suit les histoires de coeur de trois frères. Les frères O’Neil possèdent une station de ski dans le Vermont. Au début du premier tome, la station rencontre des difficultés financières. L’histoire de la station sert de trame de fond à cette charmante saga familiale. Chaque tome est centré sur l’histoire d’amour de l’un des frères, mais à chaque fois les autres frères interviennent comme personnages secondaires. Les différents tomes se suivent, et on a donc une histoire globale cohérente.

Le fait d’avoir rencontré Tyler et Brenna dès le premier tome a rendu ma lecture hyper frustrante. Dès le premier roman, je n’avais qu’une seule envie : savoir ce qui allait se passer avec ces deux-là. Ils s’envoient des piques, ont exactement les même passions, se chamaillent tout le temps mais sont aussi les confidents privilégiés l’un de l’autre. Bref : ça crève les yeux qu’ils sont faits l’un pour l’autre. C’est même une blague récurrente auprès des autres frères ! J’avais tellement hâte de découvrir leur histoire que j’ai failli la trilogie dans le désordre, juste pour arriver enfin à leur partie de l’histoire !

Le fait de faire durer le suspens comme ça peut se révéler un mauvais pari pour un auteur. A force de faire « mariner » le lecteur, on prend le risque de le décevoir à l’arrivée. Heureusement, Sarah Morgan est une conteuse de talent, et cet ultime roman était à la hauteur de mes attentes. On sent bien qu’il s’agit du couple préférée de l’auteure. Elle joue avec ses personnages d’une façon très naturelle, et c’est d’ailleurs le couple qui fait le plus sens dans l’histoire générale.

Chacun des deux personnages a de bonnes raisons de ne pas avouer son amour à l’autre. Tyler, brisé physiquement et émotionnellement, est convaincu de ne pas être assez bien pour Brenna, de ne pas pouvoir lui offrir la vie qu’elle rêve d’avoir. De son côté, Brenna manque cruellement de confiance en elle, et elle ne veut pas prendre le risque de se ridiculiser devant la personne la plus importante de sa vie. Plus qu’une histoire d’amour, ce roman est surtout l’histoire d’une résilience. Chacun des personnages va devoir guérir de son passé et dépasser ses peurs pour, enfin, être honnête avec l’autre.

L’histoire offre un équilibre intéressant entre humour et gravité. On a de la gravité surtout à cause de l’histoire de Brenna, qui a été victime de harcèlement scolaire dans son enfance. Cette thématique, rarement abordée dans les romans (a fortiori les romances), apporte du réalisme et de la profondeur au personnage de Brenna. On comprend mieux comment elle s’est construite psychologiquement, et pourquoi elle se tient systématiquement en retrait des autres. A côté de ça, il y a énormément d’humour dans ce tome à cause des multiples stratagèmes plus ou moins honteux mis en oeuvre par la famille de Tyler pour le mettre avec Brenna. Cupidon prend d’ailleurs les traits de Jess, la fille ado de Tyler, qui est bien décidée à le caser avec Brenna. Jess est un personnage particulièrement solaire et elle apporte un dynamisme incroyable à l’histoire.

Si vous n’avez jamais lu de romances parce que vous pensiez qu’il s’agissait de romans sirupeux, vides de substance et mal écrits, alors la trilogie de Snow Cristal vous fera changer d’avis. En trois romans, Sarah Morgan a écrit une très jolie saga familiale, pleine de tendresse, d’humour, de rebondissements et d’émotions authentiques. Oui, les histoires d’amour sont prévisibles et on a droit à plusieurs scènes assez sexys, mais l’essentiel se situe dans le cheminement des personnages. Tous, ils doivent affronter des obstacles et se libérer de leurs peurs pour avancer et trouver l’amour. A bien des égards, c’est un message optimiste qui s’éloigne radicalement du cliché du prince charmant et de la demoiselle en détresse. Pour une histoire d’amour réussie, nous dit Sarah Morgan, il faut deux personnes libres et heureuses.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s