Crime et déluge, roman policier de M.C. Beaton

Les enquêtes se suivent avec bonheur pour Agatha Raisin et ses fidèles lecteurs ! J’ai fait une pause entre deux lectures de romance pour me plonger dans les pages d’un roman policier. Et comme j’avais envie de quelque chose de léger, j’ai donc porté mon choix sur Crime et déluge, le dernier tome paru des enquêtes d’Agatha Raisin, paru fin 2018 chez Albin Michel. J’ai retrouvé avec délice l’enquêtrice un brin revêche imaginée par M.C. Beaton. D’autant que ça faisait plusieurs mois que je n’en avais lu aucun. Parfois, faire une pause entre deux volumes d’une série littéraire permet de retrouver de la fraîcheur. On retrouve les personnages connus avec plaisir, on tombe à nouveau amoureux du style de l’auteur… Bref, autant de choses qui participent à un bon moment de lecture.

Le mariage, quelle plaie ! C’est un peu le résumé de la vie d’Agatha Raisin. Récemment séparée de James Lacey, son futur ex-mari pour lequel elle éprouve des sentiments contradictoires, Agatha se lance à corps perdu dans une nouvelle enquête afin de se changer les idées. Le cadavre est une jeune femme, retrouvée noyée dans sa robe de mariée. L’affaire ne manque pas d’intriguer Agatha qui se met aussitôt en chasse du meurtrier. Pour l’aider, elle va pouvoir compter sur le soutien inattendu de son nouveau voisin, lui-même auteur de romans policiers. En revanche, pas la peine de compter sur Sir Charles… il s’est marié lui aussi ! Décidément, c’est une épidémie !

Dans le précédent tome, Agatha Raisin devait faire face à un gros passage à vide avec la disparition de son cher et tendre James. Une péripétie qui s’est soldée par la fin prématurée de leur mariage à tous deux. Mais c’est justement l’absence de happy end qui permet à ce nouveau tome de rebondir. Crime et déluge reprend les éléments qu’on aime tant dans les Agatha Raisin, mais en donnant un second souffle au personnage, plus centré sur son enquête que sur sa déplorable vie sentimentale. Et c’est bien comme ça qu’on la préfère : combattive !

Etant donné que j’avais vu l’épisode de la série télé Agatha Raisin tiré de ce roman, je connaissais déjà l’intrigue. Et surtout je me souvenais qui était coupable. Etrangement, loin de me couper le plaisir de la lecture, le fait de connaître la fin m’a permis d’apprécier les rebondissements de l’intrigue, et notamment la façon dont M.C. Beaton nous lance sur plusieurs fausse-pistes successives. Mine de rien, la romancière anglaise mène sa barque avec fluidité, et elle maintient ses lecteurs sur le qui-vive avec beaucoup de dextérité. Ce qui est quand même très appréciable dans un roman policier.

Ce nouveau tome s’annonce aussi comme un roman charnière puisqu’on découvre un nouveau personnage : le nouveau voisin d’Agatha. Y aura-t-il une romance entre ces deux-là ? Rien n’est moins sûr, mais d’un autre côté, ça ne semblait pas non plus gagné au départ entre Agatha et James. Il risque donc d’y avoir encore pas mal d’agitation dans le prochain tome. Et si vous êtes fan des enquêtes d’Agatha Raisin, Crime et déluge vous apportera votre dose de comédie policière. Vous ne serez pas déçus par ce nouvel opus très bien mené.

Publicités

2 réflexions sur “Crime et déluge, roman policier de M.C. Beaton

  1. Serafina dit :

    Bonjour, c’est grâce à vous que j’ai découvert cette série de roman,, j’ai terminé le premier tome et j’ai adoré et j’ai vite acheté le suivant 😀 c’est léger, plein d’humour….

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s