Les idées lectures de mai 2018

Evidemment, avec tous ces jours fériés en mai, il faut bien trouver de nouvelles idées de lectures afin de ne pas tomber en panne dans son transat ! Pas de panique, je vous ai concocté une petite liste de lecture bourrée de vitamines, histoire de profiter du retour du soleil et de voir la vie en rose. Dans cette liste, vous trouverez principalement des romans inspirants, du genre qui vous donnent le sourire et l’envie de croquer la vie à pleines dents. Parce que les romans déprime, ça va bien en hiver au coin du feu, mais à l’approche de l’été, ça fait du bien de soigner son moral ! Du coup, il n’y a qu’un seul roman « grave », une histoire de secrets de famille enfouis qui fera plaisir aux amateurs de suspens. Et en complément à cette liste, je vous invite à aller jeter un coup d’oeil à mon autre liste de lecture du moment : celle sur le retour des blockbusters de la littérature française. Bonne lecture !

  • De l’infortune d’être un anglais en France, de Marie Fitzgerald

« Dans les environs de Vaison-la-Romaine, cinq meurtres ont été perpétrés sur des résidents anglais. À la suite d’étranges confessions très éloignées des gentils petits délits des bigotes du village, le père Benoît se trouve mêlé à cette intrigue bien malgré lui. Toujours est-il que l’affaire commence à filtrer hors des pierres de l’église… et le vieux curé est prié par son évêque de prendre un bol d’air à l’écart du confessionnal. Son exil, le père Benoît va le vivre auprès de sa belle-soeur Zaza, membre des Amis de l’Empereur, chez qui s’invite également un neveu… qui n’est autre que le lieutenant de police appelé de Marseille pour élucider cette étrange affaire. En attendant que l’enquête soit résolue, chacun, veuf ou voisin, suspect ou témoin, s’en donnera à coeur joie en multipliant les attaques directes ou les sous-entendus perfides… Que le meilleur gagne ! »

  • La République de l’imagination, d’Azar Nafisi

« Avec légèreté et passion, Azar Nafisi associe ses souvenirs de lecture des grandes œuvres américaines à son itinéraire d’exilée qui, ayant dû quitter l’Iran, a choisi de devenir citoyenne des États-Unis, pays qu’elle a découvert grâce à ses romans. En relisant avec elle Huckleberry Finn ou Le cœur est un chasseur solitaire, le lecteur est amené à porter un regard neuf sur ces œuvres fondatrices. Très inspirée par l’écrivain James Baldwin, elle nous engage à lire partout, en toutes circonstances, à la rejoindre dans cette République de l’imagination, pays sans frontières ni restrictions, où le seul passeport requis est un esprit libre et le désir de rêver. »

 

  • Goldman sucks, de Pascal Grégoire

« Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle – au ministère des Finances – et vie privée voit son monde s’écrouler. Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues. »

 

 

  • Un manoir en Cornouailles, d’Eva Chase

« Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais. Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ? »

 

  • Les dix voeux d’Alfréd, de Maude Mihani

« 1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, neuf ans, a un prénom dont l’accent aigu lui déplaît, une mère qui picole trop et un grandpère qui tient à lui comme à la prunelle de ses yeux. Il adore traîner au bistrot avec ses copains, une joyeuse bande de vieux qui lui apprennent la vie. Avec l’aide de son Vénérable Papi, il va décider de passer le cap de ses dix ans en établissant une liste de voeux à réaliser avant le grand jour. Rencontrer un vrai cow-boy, boire de la trouspignôle ou encore conduire un tracteur marqueront le début d’une série d’aventures aussi rocambolesques que réjouissantes. De voeux gâchés en moments de pure félicité, il va vivre l’année la plus incroyable de sa vie. »

Publicités
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les idées lectures de mai 2018

  1. Maéva dit :

    Un manoir en Cornouailles dans la wishlist direct ! 😀

    Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s