Cormoran Strike : Le Ver à soie

Il y avait longtemps que je ne vous avais pas parlé d’une série de la BBC (pfiou : au moins une dizaine de jours !). Je reviens donc à la charge avec une nouvelle adaptation signé par nos voisins britanniques, et cette fois il s’agit d’une nouvelle enquête de Cormoran Strike, le personnage des romans policiers de Robert Galbraith (alias J.K. Rowling). L’appel du coucou avait déjà fait l’objet d’une adaptation par la BBC au format d’une mini série de trois épisodes, et franchement j’avais été très séduite par cette série policière qui ne cherchait pas à faire mode. Deuxième round avec la suite de la série : la BBC a adapté l’intrigue du Ver à soi, le second roman de la saga. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le charme opère toujours autant.

Dans cette nouvelle affaire, nous retrouvons le détective privé Cormoran Strike là où on l’avait laissé à la fin de sa précédente affaire. Les choses vont un peu mieux puisqu’il a désormais les moyens de payer son assistante, la très vive Robin qui souhaite secrètement devenir détective privé elle aussi. Mais le quotidien de la petite agence londonienne se trouve vite chahuté par l’apparition d’une nouvelle cliente, Leonora Quine, dont le mari écrivain a disparu sans prévenir personne. Après une rapide enquête, Cormoran Strike retrouve effectivement le cadavre du romancier dans une maison abandonnée. Affaire classée ? Non car la police s’obstine à penser que Leonora a tué son mari… une version à laquelle Cormoran Strike ne croit pas. Il décide alors d’enquêter pour prouver l’innocence de sa cliente. Mais pour faire la lumière sur ce crime, il va devoir plonger dans l’un des milieux les plus dangereux au monde : celui de l’édition !

Je précise tout de suite que je n’ai toujours pas eu l’occasion de lire l’un des romans policiers de Robert Galbraith, donc je n’oserais pas me lancer dans une comparaison vaseuse entre les livres et la série. Je vais simplement me contenter de pointer du doigt les éléments qui me semblent pertinents pour se faire une idée précise de cette série.

Déjà, oubliez les dernières séries policières à la mode qui sont passées à la tv ces derniers temps : ici, on n’a pas de personnage blasé de la vie, pas de héro au QI vertigineux, pas non plus de scènes d’action et de course poursuite… Cormoran Strike est clairement une série policière à l’ancienne, et c’est franchement rafraîchissant ! La série se fonde sur deux éléments : la qualité de l’intrigue et la psychologie des personnages. Oui, c’est old school, mais ça fait encore son petit effet !

Je ne reviendrais pas sur le côté très sympathiques des deux personnages principaux, à savoir Cormoran Strike et son assistante Robin (j’en ai déjà parlé dans mon précédent article). En revanche, il y a beaucoup à dire sur la nouvelle intrigue qui nous est proposée avec Le ver à soie. Cette histoire policière ressemble à un jeu de chamboule-tout dans lequel une romancière ultra-célèbre (J.K. Rowling donc) s’amuse à dézinguer le monde de l’édition en prenant un malin plaisir à montrer le vrai visage d’un milieu loin d’être tranquille. Entre les éditeurs mesquins, les agents attirés par l’argent, les auteurs ratés, les auteurs qui ont réussi et sont imbus d’eux-mêmes, plus les fans et toutes les personnes qui gravitent autour, tout le monde en prend pour son grade dans cette histoire ! En tant que lectrice, j’ai vraiment trouvé que c’est original et très drôle de voir comment l’auteure a pris le contre-pied du milieu de l’édition en donnant à voir l’envers du décor.

Le résultat est d’autant plus efficace qu’il permet à l’histoire de vivre beaucoup de rebondissements. Car dans un milieu où tout le monde est pourri ou corrompu, prêt à tout pour réussir et écraser les autres, les suspects ne manquent pas. L’intrigue n’en est donc que plus palpitante, et elle se double aussi d’une réflexion intéressante sur la notion de réussite pour un écrivain.

Avec ces deux nouveaux épisodes, la série de la BBC Cormoran Strike prouve qu’elle a décidément beaucoup de potentiel. C’est de plus en plus plaisant de suivre les histoires personnelles des personnages principaux, et les intrigues sont très bien ficelées. Outre que j’ai très envie de lire les livres, je dois dire que j’ai hâte de voir la série diffusée en France. Je pense que beaucoup de fans de romans policiers seront contents de revoir ce genre de série policière, traditionnelle sans être plan-plan.

Publicités
Cet article a été publié dans Séries télé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s