Les Argonautes, le livre évènement de ce début d’année

Après avoir déclenché un véritable raz-de-marée dans les librairies américaines lors de sa sortie, Les Argonautes est désormais disponible en France. Le livre de Maggie Nelson fait l’objet de tellement d’éloges, de la part des critiques comme de la part des lecteurs, que c’est est complètement fou. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un roman mais d’un livre de « non-fiction », une catégorie américaine très large qui désigne tous les ouvrages qui ne relèvent ni de la fiction ni de la biographie au stricte sens du terme. Une véritable curiosité qui en profite pour réinventer l’écriture de l’intime.

« Les Argonautes, c’est d’abord une histoire d’amour. Deux êtres qui se rencontrent et tombent éperdument amoureux. Leur amour grandit, leurs deux corps se transforment, et avec leurs mutations d’autres grandes questions résonnent : qu’est-ce que la maternité ? Comment se construit le genre ? Comment vivre et penser la marge en construisant une famille ? À la lisière de l’essai et de l’autofiction, Les Argonautes est à la fois amusant et indigné, souvent emporté, toujours brillant. Maggie Nelson nous y présente les penseurs qui l’ont aidée à vivre, Judith Butler, Susan Sontag, Gilles Deleuze ou Roland Barthes. Elle parvient à mêler histoire intime et réflexion, livrant un texte à nul autre pareil, brillant et solaire. Au fil de ses lectures, elle nous emmène en Floride sur la plage, au cabaret burlesque, dans une université de New York, dans le bureau d’un shérif en Californie, à la très kitsch chapelle de Hollywood… Et surtout, elle s’assure que nous ne verrons plus jamais de la même façon le mystère de la fabrication d’un corps par un autre. »

Voilà pour la présentation de l’éditeur. Comme vous l’aurez compris, ce livre propose un voyage intime au coeur de la vie d’une jeune femme, Maggie Nelson, qui dépeint sa relation amoureuse et le chemin qui la mène vers la maternité. Au passage, c’est tout un questionnement sur la vie, le rapport aux autres et à soi-même qui est abordé. Il s’agit donc d’un livre inclassable, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Les Argonautes a été un véritable coup de coeur général outre-Atlantique. Très loin des livres à sensation forte, cet ouvrage s’est imposé par son authenticité, et je dois avouer que c’est quelque chose qui me plait beaucoup. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire ce livre, mais il est directement entré dans ma PAL, dès sa publication aux éditions du Sous-Sol en janvier dernier. J’espère que ces quelques lignes vous auront donné envie, à vous aussi, de découvrir cet ouvrage unique en son genre.

Publicités
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Argonautes, le livre évènement de ce début d’année

  1. eliettelf dit :

    J’ai trop envie de le Lire!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai lu et analysé dans le cadre d’un de mes cours (je devais en faire une présentation orale) est c’est un livre extrêmement riche qui peut désorienter au premier abord (personnellement, je l’ai lu deux fois), mais il vaut le détour ! 🙂

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s