5 bonnes raisons de lire des biographies

Je vous avais promis cet article en début de mois, et j’ai tenu parole : voici mes 5 bonnes raisons de lire des biographies. Les biographies sont souvent délaissées par les lecteurs de fiction parce que… ce n’est pas très clair en fait ! On a l’impression que ça ne s’adresse pas à nous, qu’on va s’ennuyer, qu’il faut déjà avoir des connaissances en histoire ou que sais-je encore. Ce n’est pas vrai, la biographie s’adresse à tout le monde. Il y en a sur Marie Curie, sur Charlie Chaplin, sur Victor Hugo et même sur Justin Bieber, c’est dire ! Et je vais probablement vous choquer en écrivant ça, mais on peut prendre autant de plaisir en lisant une biographie qu’en lisant un roman. Pour vous convaincre de donner sa chance à la biographie, j’ai 5 arguments à vous présenter.

Apprendre des choses

La première raison de lire des biographies est une évidence… c’est aussi celle que j’aime le moins ! Quand j’entends des gens dire que l’avantage de lire des biographies, c’est qu’on peut apprendre des choses, j’ai toujours envie de me taper la tête contre un mur ! La fiction, elle aussi, peut être riche d’enseignements. Et par ailleurs, réduire la biographie au simple registre utilitariste me semble quand même un peu triste. Certes, si vous lisez une biographie sur Robert Kennedy, vous apprendrez beaucoup de choses sur lui, sa famille et la vie politique américaine des années 1940 à 1960. C’est déjà pas mal. Mais plus que ce simple apprentissage, la biographie vous propose de faire l’expérience d’une trajectoire humaine différente de la vôtre. C’est l’occasion de mettre vos pas dans ceux de quelqu’un d’autre, ce qui est d’autant plus troublant parce que cette personne a vraiment existé. Et bien souvent la réalité est plus puissante (et étrangement moins crédible) que la fiction.

Un exercice littéraire à part

Pour un lecteur aguerri, la biographie présente aussi un intérêt purement littéraire car au-delà de son sujet, de son intérêt et du plaisir qu’on peut avoir à la lire, il s’agit vraiment d’un exercice littéraire fascinant. La biographie n’est pas un simple déroulé historique de ce qu’une personne a fait dans sa vie : c’est la mise en scène de la logique narrative de cette vie. Le biographe essaye de mettre de l’ordre au beau milieu du chaos pour comprendre l’articulation logique de cette matière informe. A quelques exceptions près (du genre les rois de France), personne ne sait vraiment ce que sera sa vie au moment de sa naissance. C’est la grande inconnue. Et en admettant que vous ayez la chance d’accomplir quelque chose de vraiment important dans votre vie, vous n’en aurez peut-être pas conscience avant de vous retrouver au moment de bascule. Pourtant, tout ce qui se sera passé avant aura eu un impact sur votre trajectoire et votre personnalité. Deux critères décisifs à l’échelle d’une vie.

Injecter de la narration dans la vie humaine est un défi… qui reste relativement artificiel puisqu’on ne peut jamais avoir aucune certitude. Lire une biographie sur quelqu’un ne vous livrera pas la vérité de cette personne, seulement des indices pour tenter de comprendre. C’est comme un puzzle abstrait dont on aurait pas la solution. Et si vous êtes un peu curieux, alors cet exercice devrait vous plaire.

La (grande) variété des sujets traités

J’ai eu cette conversation la semaine dernière avec une amie : oui, on trouve des livres sur absolument TOUS les sujets ! Et la biographie ne fait pas exception. Récemment, j’ai prêté à mon frère une biographie croisée de John Carmack et John Romero, les deux petits génies qui ont fondé ID Software, la firme de jeux vidéos bien connus de tous les gamers de la planète. Un livre que j’ai lu il y a quelques années, complètement par hasard ! Et cette lecture s’est révélée être l’une des meilleures de ma vie ! Tout simplement parce que le livre était écrit par un passionné qui connaissait parfaitement son sujet. Du coup, même si je ne connaissais pas grand chose en jeux vidéos, je me suis plongée avec délice dans cette odyssée palpitante… et là j’ai appris plein de choses. Idem quand j’ai lu la biographie consacrée à l’aviatrice américaine Amelia Earhart. Même chose avec la biographie du président Ulysses Grant que je viens de terminer. Ce sont tout de même des sujets hyper variés, non ? Que vous aimiez les jeux vidéos, le cinéma, les grands auteurs, les peintres, la danse classique, l’histoire des mathématiques (il y a une très bonne biographie d’Evariste Galois qui est sortie il y a deux ans) ou de n’importe quoi d’autre, vous êtes assuré de trouver une biographie en rapport avec vos centres d’intérêt. Donc vous voyez, vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous mettre à lire des biographies !

La (grande) variété des formats

Depuis une dizaine d’années, la biographie a connu un sacré retour en force… grâce à la bande dessinée. Non, ce n’est pas une blague ! Si vous vous promenez dans les allées B.D de votre bibliothèque de quartier ou si vous vous aventurez dans une Fnac, vous allez tout de suite être surpris par le grand nombre de B.D biographiques qui paraissent régulièrement. Qu’il s’agisse de l’aventure de Thomas Pesquet dans l’espace, de la chanteuse et danseuse Joséphine Baker ou de la vie d’Edgar Allan Poe, on trouve vraiment de tout !

Et si on n’attendait pas forcément la B.D sur le terrain de la biographie, il faut reconnaître que ce phénomène littéraire entraîne deux effets positifs. Déjà d’un point de vue créatif, il y a de très belles choses à découvrir. La biographie consacrée à Joséphine Baker est absolument sublime à chaque page, et elle nous permet de nous replonger dans cette époque fabuleuse des cabarets parisiens. Autre argument en faveur de la biographie en bulles : c’est l’occasion de faire découvrir la biographie à un public qui ne s’y serait probablement pas intéressé autrement. Je pense que la majorité des gens ont une image assez négative de la biographie car ils pensent que c’est quelque chose de poussiéreux, d’ennuyeux et qui ne s’adresse qu’à un nombre limité de lecteurs. Pas du tout ! Même si certaines biographies peuvent être assez pointues, et que d’autres peuvent effectivement être à périr d’ennui (après tout, c’est comme avec les romans !), on trouve énormément de biographies grand public. Elles sont abordables par n’importe quel lecteur, et en faisant preuve d’un peu de curiosité, on peut tomber sur de belles pépites.

Profiter d’un bon récit

Allez, revenons-en à l’essentiel. Pourquoi lit-on : pour se divertir ! Le plaisir est la part la plus essentielle, selon moi, dans la lecture. Bien sûr il m’arrive de lire des ouvrages parce que j’ai envie d’apprendre quelque chose. Mais pour ça, et n’en déplaise aux vieux universitaires, on n’est pas obligé de passer par le monde réel. La fiction aussi peut être riche d’enseignements. On en revient donc à un critère fondamental du livre, qu’il s’agisse de roman ou de biographie : la qualité de ce qu’on raconte. Le fait d’avoir envie de tourner la page pour savoir ce qui va arriver ensuite se retrouve aussi bien dans le roman que dans la biographie. Evidemment, si vous lisez une biographie sur Churchill, le suspens est tout relatif : vous savez que les forces alliées vont effectivement remporter la victoire à la fin de la Seconde Guerre mondiale ! Mais qu’importe : la lecture/le voyage vous embarque et vous plonge dans une narration qui vous passionne.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si j’ai commencé à m’intéresser pour de bon à la biographie : après l’avoir côtoyé par obligation pendant mes études littéraires, j’y suis revenue librement par la suite parce que j’ai eu la chance de croiser de très bonnes biographies sur mon chemin de lectrice. Découvrir qu’une biographie pouvait être aussi passionnante à lire qu’un roman a été une véritable découverte, et cela m’a ouvert de nouvelles perspectives. De fait, les passerelles entre biographies et romans sont nombreuses et peuvent maintenant tous nous aider à naviguer d’une catégorie à l’autre avec plus de fluidité : de nombreux romans s’inspirent de personnages réels et peuvent nous donner envie de poursuivre notre découverte en optant pour une biographie.

Alors, vous êtes convaincus ? Qui va donner sa chance à une biographie pour une prochaine lecture ?

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour 5 bonnes raisons de lire des biographies

  1. Très intéressant ! Je me retrouve dans tes arguments. J’avais lu une biographie de De Gaulle et c’était vraiment son parcours de vie qui m’avait marqué, plus que les connaissances qu’elle a pu m’apporter

    J'aime

  2. Je me souviens avoir lu des bios de chanteurs étant ado ! J’aime de plus en plus ce genre, désormais je me tourne plus vers les politique ou les artistes peintres et plasticiens. J’aime beaucoup également les bio romancés, qui se lisent comme de romans puisque écrit comme tels mais avec les éléments et les faits de la personne réel en question.

    J'aime

  3. Il y en a des bonnes et des moins bonnes… Pour ma part j’aime beaucoup le genre et en lis régulièrement. La première que j’ai lue était consacrée à Ninon de Lenclos (1620-1705) et c’était aussi prenant qu’un roman !

    J'aime

  4. Bénédicte dit :

    Je me retrouve dans tes arguments. Je viens d’ailleurs de terminer une biographie consacrée à Sissi. On peut tout à fait aller vers des personnalités que l’on trouve passionnantes, c’est le gros avantage des biographies : pouvoir rapidement choisir et faire le tri !

    J'aime

  5. angelakoala dit :

    J’adore cet article et je suis d’accord avec toi à 100%!!! C’est tellement bien de lire les biographies t’as l’impression de ressortir de ta lecture en étant savant! Ou d’avoir faillit être savant (car j’ai du mal à retenir des choses essentielles). Recemment j’ai entamé la biographie de Marie-Antoinette par Antonia Fraser mais j’avoue que le papier fin, les mots en tout petit, le grand nombre de page et la masse d’information ont un peu eu raison de moi. Je vais lui laisser sa chance quand même car c’était méga intéressant!! (D’ailleurs la seule date dont je me souvienne c’est la date des premières règles de la Reine, information capitale!!!)

    J'aime

  6. citizencrane1 dit :

    J’avais lu une biographie du compositeur Dvorak et mis à part les analyses très techniques de ses oeuvres, j’avais plutôt aimé le récit de sa vie, notamment ses périodes de galère. Il y avait même ses démarches administratives pour obtenir une allocation pour artiste (sans cette aide sociale, il n’aurait pas pu tenir le coup).
    J’ai lu d’autres bios, surtout des artistes musicaux et quand j’étais petit, j’empruntais souvent en bibliothèque une biographie de l’égyptologue Auguste Mariette (ça s’appelait « à la recherche des pharaons »). Je trouve dingue (et génial) qu’on ai pensé à rendre accessible aux enfants la vie d’un personnage comme ça.

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Il y a quelques années, L’école des Loisirs avait sorti une collection de biographies pour ados qui était vraiment top : Leonard de Vinci et plein de gens comme ça, plus des figures plus « jeunes » comme les fondateurs de ID Software, l’entreprise de jeux vidéos. Ces ouvrages étaient passionnants et c’était l’occasion de familiariser les jeunes lecteurs à la biographie. Malheureusement l’éditeur a laissé tombé la collection je crois parce que je n’ai pas vu de nouveaux livres sortir. C’est dommage parce que si on découvrait la biographie plus jeune, avec des livres grand public, ça donnerait envie à plus de gens de s’y mettre.

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s