Histoires du soir pour filles rebelles : 100 destins de femmes extraordinaires

Hasard du calendrier : le livre phénomène écrit par Elena Favilli et Francesca Cavallo est récemment sorti en France, à peu près moment que les scandales de harcèlement sexuel déferlaient dans les médias. Il faut dire qu’en matière de féminisme, 2017 aura été une année dense, une année de combat dans laquelle la littérature et les femmes de tête ont enfin réussi à se faire entendre. Et après le succès de la série adaptée de La Servante écarlate et la mode des clubs de lecture féministe, ce livre arrive à point nommé pour nous rappeler que la question de l’éducation est plus que jamais cruciale afin de construire une société égalitaire. Et si l’éducation des garçons est évidemment importante, il est tout aussi important de donner aux petites filles des représentations de femmes qui leur permettent de cultiver leur ambition et leur curiosité sans jamais se dévaloriser sous prétexte qu’elles sont des filles. Avec toutes ces bonnes raisons, je ne pouvais que décider de vous parler de cet ouvrage fabuleux : Histoires du soir pour filles rebelles.

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Ada Lovelace, Amelia Earhart, Coco Chanel, Emily Brontë, Michelle Obama, Maria Callas, Marie Curie, Nellie Bly, Rosa Parks, Malala Yousafzai, Hillary Clinton, Mae Jemison… Elles n’étaient pas nées princesses, et pourtant elles ont conquis le monde, chacune à sa manière. Romancières, femmes politiques, militantes, artistes, astronautes, journalistes, scientifiques… Les cent femmes présentées dans les pages de ce livre ont connu un destin hors-normes tout en étant confrontées à de nombreux obstacles, à commencer par les discriminations envers les femmes. Le livre consacre une double page à chacune de ces femmes, avec à chaque fois un résumé biographique simplifié et une superbe illustration. De quoi donner à voir des vies de femmes inspirantes et montrer qu’aucune limite ne peut arrêter celles qui ont envie de réaliser leurs rêves.

Malgré son titre faussement provocateur, Histoires du soir pour filles rebelles mérite d’être pris au sérieux, et il suffit de le feuilleter quelques minutes pour comprendre comment il a pu devenir un phénomène d’édition dans de si nombreux pays. En France aussi, il rencontre un grand enthousiasme depuis sa sortie, et ce n’est que justice.

Cet ouvrage s’adresse à un jeune public, filles et garçons. En ce qui me concerne, je l’offre pour Noël à ma filleule de 2 ans (sa mère le lira avant qu’elle ne soit assez grande pour comprendre les histoires). Chaque portrait de femme raconte, sous la forme d’une histoire condensée et facile à comprendre pour les petits, les grandes lignes de la vie et de la carrière de cette femme : qui elle était, ce qu’elle voulait faire, ce qu’elle a accomplit. Toutes les histoires ne sont pas des contes de fées puisqu’on est dans la réalité, et les auteurs n’ont pas forcément cherché à arrondir les angles. C’est donc une histoire des femmes assez fidèles qui se présente au fil des pages.

Chaque histoire est d’un format court qui sera facile à lire pour les petits qui découvrent la lecture en autonomie. Pour les plus petits, je pense quand même que les parents peuvent raconter ces histoires car elles sont largement aussi édifiantes que les contes de fées. Par ailleurs, certaines histoires ont droit à leur happy end (même si pour Hillary Clinton et la maison blanche, on attend encore !). En plus, les illustrations sont absolument magnifiques, chacune étant dessinée dans un style particulier pour coller au mieux à la femme évoquée.

J’ai décidé d’acheter ce livre pour ma filleule parce que je me suis souvenue de ce que Simone de Beauvoir nous a enseigné : « On ne nait pas femme, on le devient. » Puisque cette adorable petite fille aux cheveux blonds grandira un jour, j’ai envie qu’elle grandisse dans un monde où tout lui sera possible, où elle ne se posera même pas la question de savoir si elle peut faire quelque chose ou si c’est réservé aux garçons. Lorsque j’avais visité le Panthéon, j’avais très émue par le nombre de témoignages qu’il y avait sur la tombe de Marie Curie, et notamment un mot rédigé en anglais d’une femme scientifique qui la remerciait d’avoir été une telle source d’inspiration dans sa vie et son choix de carrière.

La route qui mène à l’égalité des sexes est encore longue, mais les futures générations seront peut-être moins perdue si elles grandissent avec des repères qui ne flattent pas le modèle hégémonique de l’homme blanc (soit dit sans vouloir passer pour une féministe hystérique). Il faut donner aux petites filles des représentations de femmes fortes, indépendantes, entreprenantes, courageuses pour qu’elles n’aient pas la moindre hésitation. J’ajoute que Lilian Thuram avait fait un travail comparable avec son très beau livres Mes étoiles noires dans lequel il (re)mettait en lumière les personnes noires aux destins remarquables. De belles sources d’inspiration, et je suis heureuse de voir que la littérature permet de transmettre ces valeurs aux nouvelles générations de lectrices… et de lecteurs !

Publicités
Cet article a été publié dans Jeunesse & Young Adult. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Histoires du soir pour filles rebelles : 100 destins de femmes extraordinaires

  1. cora85 dit :

    Merci pour ce très bel article !

    J'aime

  2. Merci pour cette découverte. Je vais l’acheter pour ma fille. Et je pense pouvoir y trouver moi-même de beaux modèles…

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Pour l’avoir feuilleté moi-même, j’ai trouvé que c’était une lecture très plaisante et très inspirante, avec la moitié des femmes dont je n’avais jamais entendu parler. Bonne lecture à toutes les deux !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s