La Belle et la Bête : le Disney version 2017

La semaine dernière, quelques jours à peine après la sortie sur les écrans de La Belle et la Bête dans sa nouvelle version cinématographique 2017, je suis allée voir le film au cinéma. Pour cette occasion spéciale, j’étais accompagnée de ma meilleure amie. Quand nous étions petites, c’était notre Disney préféré à chacune, donc on peut dire que nous formions un public exigeant ! Evidemment, je ne m’attendais pas à revivre la joie candide de mon enfance, mais après avoir été refroidie par le Cendrillon assez mauvais que Disney avait sorti, j’avais un peu peur de tomber sur une déception filmique. Les enjeux étaient vraiment très élevés avec ce nouveau film !

L’histoire de la Belle et la Bête est forcément connue de tout le monde. Un prince arrogant au coeur de pierre refuse l’hospitalité à une mendiante qui se trouve être en fait une sorcière. Elle lance alors un sortilège qui transforme le prince en bête et change tous les autres occupants du château en objets vivants. Et seul l’amour pourra délivrer le prince de son sortilège, libérant ainsi les autres victimes du sort. De son côté, Belle est une jeune fille érudite, curieuse et généreuse qui a bien du mal à se fondre dans le décor de son petit village étroit d’esprit. Quand son père, un gentil inventeur, disparaît mystérieusement lors d’un voyage, Belle part à sa recherche. Il a malheureusement trouvé le château de la bête et est devenu son prisonnier. Pour sauver la vie de son père malade, Belle décide de prendre sa place dans les cachots de la bête. Même si tout semble les séparer, la Belle et la bête finisse par se découvrir et apprendre à se connaître. Un sentiment nouveau commence alors à apparaître… Mais pendant ce temps-là, le père de Belle demande l’aide des villageois pour sauver sa fille, et Gaston, le monsieur muscle des alentours amoureux de Belle, est prêt à faire du zèle pour enfin gagner le coeur de la jeune fille.

Globalement, si vous connaissez le dessin animé de Walt Disney, vous connaissez déjà l’histoire de cette nouvelle adaptation et vous serez tout de suite en territoire connu. La Belle et la Bête est une histoire intemporelle, et le dessin animé a très bien vieilli. Du coup, Disney s’est calé sur sa première version et l’a transposé en version cinéma… avec quand même quelques différences. Si la plupart des scènes se déroulent exactement comme dans le dessin animé, ce film propose quelques ajouts bienvenus pour expliquer plus en détails l’histoire. Les ajouts qui concernent la mère de Belle n’ont pas forcément un très grand intérêt, mais ceux qui racontent l’enfance du prince sont particulièrement bien trouvés car ils jettent un éclairage intéressant sur sa personnalité. Surtout, ils expliquent pourquoi tout le personnel du château a également été touché par la malédiction. C’est peut-être idiot, mais je m’étais jamais posée la question, et là tout s’éclaire.

Du côté de l’histoire, pas de gros changements donc. Du côté du casting par contre, on a cette fois des « vraies » personnes et ça change pas mal de choses. Le casting est vraiment parfait, et tous les acteurs correspondent très bien à l’idée qu’on se fait des personnages quand on connaît par coeur le dessin animé (ce qui est mon cas !). Evidemment, en version française, on ne peut pas reconnaître les acteurs qui se cachent derrière les personnages de Lumière ou de Big Ben, et du coup la surprise est entière à la fin du film.

L’atmosphère générale du film fait vraiment honneur au dessin animé d’origine. Visuellement, ce film est vraiment très beau, la magie opère dès les toutes premières scènes. Le fait d’avoir remis les chansons donne aussi un bon coup de peps à l’histoire. On alterne habilement entre des scènes amusantes et légères, et d’autres scènes plus graves avec davantage de sentiments. Au final, on ne vois pas du tout passer les deux heures de film !

D’une manière générale, j’ai l’impression que Disney a retenu les leçons suite à son Cendrillon. Ce film était certes très beau mais il était aussi très fade et je n’avais pas du tout été séduite par cette version filmique. Avec La Belle et la Bête, non seulement on découvre un beau film (cette bibliothèque, mes amis !!) mais on replonge véritablement dans la magie de l’histoire. Il y a assez de reprises de la première version pour qu’on se sente en territoire connu, et aussi assez de nouveautés pour qu’on puisse être surpris. L’équilibre est parfait et c’est ce qui fait que ce film fonctionne à la perfection.

Si vous n’êtes pas encore allé voir le film parce que vous aviez peur d’être déçus, je vous recommande vivement d’aller le voir. Ça vaut vraiment le coup de voir ce film sur grand écran et, outre la magie de l’image, on redécouvre véritablement les émotions du premier film… mais d’une façon un peu différente. En ce qui me concerne, j’ai revécu un morceau de mon enfance avec ce très beau film.

Publicités
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Belle et la Bête : le Disney version 2017

  1. Bénédicte dit :

    Je viens justement de le chroniquer moi aussi. Tout comme toi, j’ai beaucoup aimé ce moment de cinéma. Je ne m’attendais pas à autant de morceaux musicaux, mais je trouve à ce film un petit côté cocooning très agréable. La Belle et la Bête n’a jamais été mon Disney préféré, mais j’ai passé un très bon moment.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s