Les idées lectures de mars 2017

Mars, c’est un peu le mois des lecteurs. C’est vrai : avec la météo la plus instable de l’année, c’est le moment rêvé pour se blottir au chaud avec un bon livre. Et pour éviter la panne sèche, je vous présente les nouvelles parutions qui ont retenu mon attention ce mois-ci. Comédies, drames, roman fantastique… voilà de quoi vous régaler !

Là où tu iras j’irai, de Marie Vareille chez Mazarine

C’est avec un très grand plaisir que je peux vous parler du nouveau roman de Marie Vareille, une auteure coup de coeur dont les romans sont plein d’énergie, de surprises et de bonne humeur. J’ai évidemment hâte de bientôt lire ce petit nouveau qui doit paraître dans quelques jours !

« Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.  Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.  La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. »

La Plage de la mariée, de Clarisse Sabard chez Charleston

« 2015, Nice. Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu’elle lui a menti depuis toujours : l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ». Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toute ces années. »

La Ville, d’Edward Carey chez Grasset

Après les deux premiers tomes de la sage des Ferrailleurs, les éditions Grasset publient ce mois-ci le dernier tome tant attendu des aventures du jeune Clod et de l’impétueuse Lucy. Cette saga a été une très belle découverte lorsque Grasset a publié le premier tome, il y a deux ans déjà. Depuis, la maison d’édition a tenu son rythme : après avoir publié le deuxième livre l’année dernière, elle offre aux lecteurs français la conclusion de cette histoire extraordinaire. Une très belle découverte !

« Une nuit perpétuelle envahit Londres. L’étrange famille Ferrayor a laissé derrière elle les ruines fumantes de Fetidborough pour s’installer dans la capitale. Depuis leur emménagement, la jeune Eleanor et les Londoniens observent d’étranges phénomènes : des disparitions, des objets qui apparaissent, d’autres qui se transforment. Et cette obscurité qui règne à présent. La police est à la recherche des Ferrayor pour essayer d’éradiquer le fléau, et tous les moyens sont bons pour mettre la main sur ces dangereux personnages. Le jeune Clod va devoir choisir son camp, déchiré entre sa famille et les habitants de Londres, entre ses affreux semblables et la ville qui ne survivra pas aux ténèbres. À moins que la lumière ne vienne finalement d’un amour que Clod pensait enseveli… »

Les Filles au lion, de Jessie Burton chez Gallimard

« En 1967, cela fait déjà quelques années qu’Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s’y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Et voilà que sa candidature à un poste de dactylo dans une galerie d’art est acceptée ; un emploi qui pourrait bien changer sa vie. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui la pousse à écrire. Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n’est qu’il appartenait à sa mère. Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l’air d’en savoir plus qu’elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d’Odelle.  La jeune femme décide de déchiffrer l’énigme des Filles au lion. Sa quête va révéler une histoire d’amour et d’ambition enfouie au cœur de l’Andalousie des années trente, alors que la guerre d’Espagne s’apprête à faire rage. »

Mon midi, mon minuit, d’Anna McPartlin au Cherche-Midi

Anna McPartlin se fait peu à peu une place dans le coeur des lecteurs français avec ses romans chargés en émotions. Je n’ai jamais lu aucun de ses livres, mais celui-ci m’interpelle pour deux raisons : d’abord il aborde la question du deuil (qui reste assez rare en littérature) ; et ensuite le titre est une référence à l’un des plus beaux poèmes de langue anglaise que je connaisse. Je suis très curieuse de le découvrir.

« À la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusque-là rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre… Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ? »

J’espère que cette sélection va vous donner envie de lire en mars ! Et d’ailleurs, que comptez-vous lire ?

Advertisements
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les idées lectures de mars 2017

  1. Que des romans qui donnent envie !

    J'aime

  2. gaïa dit :

    Merci pour ces découvertes 🙂 Je suis assez tentée par les quatre premiers livres de cette sélection. Je suis en train de lire Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese. L’histoire d’un jeune indien de 16 qui est convoqué au chevet de son père ivrogne qu’il n’a pas vu depuis des années. Ce dernier lui demande de l’emmener au coeur de la montagne, là où on enterre les guerriers. Ce périple initiatique est un beau et poignant roman, où li’imminence de la mort va permettre aux deux personnages de se rapprocher.

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s