Hallelujah bordel : la Bible lue et expliquée par Jérémy Ferrari

ferrariSi vous avez toujours rêvé d’avoir un cours d’explication de la Bible, une lecture commentée des évangiles, une analyse théologique de la religion catholique ainsi qu’un aperçu des deux autres religions du Livre… alors ne cherchez plus, vous êtes à la bonne adresse ! Avec son spectacle Hallelujah bordel, Jérémy Ferrari s’est attaqué à un sujet d’envergure et au livre des livres. La Bible est tout simplement le livre le plus vendu dans le monde. Le plus célèbre aussi. Et qu’on soit croyant ou pas, tout le monde connait l’existence de ce livre ainsi qu’une partie de l’histoire qu’il relate. De là à dire que c’est un incontournable, il n’y a qu’un pas. Ce qui est certain, c’est que la place de ce livre dans la culture mondiale est telle qu’on pouvait décemment imaginer qu’un jour un humoriste aurait l’idée d’en tirer quelque chose. C’est chose faite. Et si je vous en parle, c’est vraiment parce que le résultat vaut le détour.

On connait tous l’histoire de la Bible ? Non, pas vraiment. Ils sont rares ceux qui ont vraiment lu cet énorme pavé. La majorité se contente des histoires entendues et racontées avec plus ou moins de précision. Souvent, ce sont les mêmes histoires. Pourtant, il y a tellement plus de choses dans la Bible. Savez-vous qu’après avoir sauvé tous les animaux, Noé les tua les uns après les autres pour les offrir en sacrifice à Dieu ? Saviez-vous que Job avait failli tuer son propre fils pour prouver sa fidélité à Dieu ? Tant d’histoires qu’on connait mal en fait. Et si on reprenait le livre en main pour lire, phrase après phrase, ligne après ligne, la grand histoire de la Bible ?

J’ai découvert le spectacle de Jérémy Ferrari il y a seulement deux mois. C’est dire si je suis parfois en retard ! Normalement, je ne parle que de théâtre et pas de ce genre de spectacle, mais je dois dire que j’ai été tellement impressionnée par l’idée de départ de ce spectacle que j’ai eu envie de vous le faire découvrir… au cas où certains d’entre vous ne le connaîtraient pas non plus. Hallelujha bordel est un spectacle que Jérémy Ferrari a monté en 2013 et avec lequel il a pas mal tourné vu le succès qu’il a rencontré. Son idée est simple et en même temps très osée : parler de religion en partant vraiment des livres. Principalement, il s’intéresse au christianisme, mais il aborde aussi par la suite le judaïsme et l’islamisme. Et pour parler de ces religions, Jérémy Ferrari part des textes.

Dans la forme, le spectacle ressemble à un spectacle de stand-up traditionnel : un type tout seul sur scène qui gesticule pendant un peu plus d’une heure. Rien de très original donc, et c’est un peu le reproche qu’on pourrait faire à ce spectacle : ne pas être assez innovant sur la forme. Mais sur le fond, rien à voir. Au début, Jérémy Ferrari nous raconte son arrivée à Paris, quand il était jeune, qu’il a commencé à travailler et à faire une dépression. Là, un collègue lui a suggéré de se tourner vers Dieu ; ce fut le point de départ de ses recherches en matière de religion.

La démarche est tellement pragmatique qu’elle en devient absurde. Comme pour un benchmark, Jérémy Ferrari a décidé de tester et de se renseigner sur les religions disponibles avant de choisir la sienne. Pour cela, il s’est donc penché sur les livres à sa disposition. Et quand la parole biblique rencontre la lecture à froid, ça donne des étincelles ! Le résultat est à la fois très drôle et très pertinent… ce qui est peut-être le secret de la vraie impertinence.

Au fil des extraits choisis et lus devant le public, Jérémy Ferrari donne à voir la religion à travers les livres qui la véhiculent. Un exercice de commentaire de texte qui démontre bien que c’est justement le commentaire et l’interprétation qui posent problème et permettent l’existence des extrémismes de tous bords. Il replace la question religieuse dans un contexte inédit : celui du texte brut. Et avec cette méthode peu académique, il pose finalement une question fondamentale : qu’est-ce qui fait que nous acceptons les religions ? Sommes-nous seulement habitués aux religions et aux histoires qu’elles véhiculent ? Ou bien adhérons-nous vraiment à la vision du monde qu’elles nous proposent ?

Mieux, à travers les religions abordées, Jérémy Ferrari nous entraîne dans un questionnement sur notre rapport aux religions dans le monde actuel. La religion a-t-elle le monopole de la morale ? Pourquoi est-ce si délicat et compliqué d’aborder la question de la religion ? Pourquoi ne peut-on pas rire de la religion comme du reste ? Autant de questions absolument passionnantes qu’on ne croisent guère dans les débats médiatiques.

Avec une audace inouïe, Jérémy Ferrari aborde de front les questions qui fâchent. Et il le fait avec beaucoup d’intelligence. Certains passages crisperont peut-être quelques spectateurs (le sketch sur les prêtres catholiques pédophiles met un peu mal à l’aise en même temps qu’il fait rire), mais je crois que ça fait aussi partie du propos de l’humoriste. Il nous met en quelque sorte au défi de rire de ces choses. Après tout, si certains sujets problématiques étaient vraiment intouchables, on aurait résolu la question depuis longtemps, non ?

Ce spectacle m’a vraiment enthousiasmé. Il dénote beaucoup dans le paysage humoristique d’aujourd’hui où on aborde essentiellement ses malheurs quotidiens et la crise de la trentaine. Avec Hallelujah bordel, Jérémy Ferrari prouve que le spectacle comique peut prétendre à une dimension plus sérieuse sans pour autant renier sa nature humoristique. J’ai été bluffée et j’ai hâte de découvrir son nouveau spectacle, Vends deux pièces à Beyrouth.

Advertisements
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Hallelujah bordel : la Bible lue et expliquée par Jérémy Ferrari

  1. Je ne m’intéresse pas beaucoup aux humoristes peu me font vraiment rire, je suis très difficile lorsqu’il s’agit d’humour mais je regarderai bien celui-ci car son sujet est atypique !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s