Watertown, B.D policière de Götting

watertownA priori, rien ne me prédestinait à lire la nouvel B.D de Götting : Watertown. Je lis un peu de bande dessinée, mais le plus souvent il s’agit de choses simples, girly et finalement je n’y connais pas grand chose en B.D. Sauf qu’on m’a très gentiment proposé de découvrir la sélection du Prix SNCF du polar 2017. Si vous ne le connaissez pas, sachez que c’est un prix qui concerne les polars (vous l’aviez peut-être deviné) dans trois catégories : roman, B.D et court-métrage. Du coup, je vais lire un roman, une B.D et visionner les court-métrages. Chose intéressante avec ce prix : ce sont les lecteurs qui votent. Donc si vous aimez le polar, n’hésitez pas à participer à cette belle opération. Refermons maintenant la parenthèse pour vous parler de Watertown, la B.D que j’ai pu lire.

« Demain, je ne serais plus là. » Lorsque Maggie, la vendeuse de la pâtisserie du quartier où Philip a ses habitudes, lui lance cette phrase, il n’y fait d’abord pas attention. Mais le lendemain, le propriétaire de la boutique est retrouvé mort, et Maggie s’est mystérieusement envolée. Philip, hanté par cette phrase troublante, ne peut s’empêcher de penser à cette jeune femme troublante et à la mort suspecte de son patron. La situation se complique lorsque Philip part en vacances quelques jours chez son frère : lors d’une brocante, il fait la connaissance d’une jeune femme qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Maggie. Elle s’appelle Marie mais ne le reconnaît pas. Que s’est-il passé ? Les deux femmes sont-elles la même personne ? Pour en avoir le coeur net, Philip décide de mener son enquête…

Comme je le disais plus haut, normalement ce n’est pas le genre de bande dessinée que je lis. Mais je dois dire qu’à la lecture de Watertown, j’ai eu une très belle surprise qui m’a donné envie de prendre plus de risque à l’avenir dans mes lectures de B.D.

Watertown joue parfaitement avec les codes du polar et Götting connait très bien son affaire. Il nous plonge dès les premières pages dans une ambiance à la fois réaliste et un peu oppressante. Il ne verse pas dans le sensationnalisme, mais il construit son intrigue étape par étape, consciencieusement et avec efficacité. Au fur et à mesure qu’on en apprend plus sur l’histoire Maggie/Marie, on se demande si le personnage est fou d’imaginer un tel meurtre de sang froid ou pas. Et avec lui, on doute, on questionne, on imagine ce qui a pu se passer.

La mécanique narrative est très bien huilée, à tel point que la révélation finale est un formidable coup de théâtre que le lecteur ne peut pas voir venir. Et ce qui est le plus troublant, c’est de se rendre compte que Götting nous a mené tout droit dans un piège sans qu’on ai le moindre soupçon de ce qui était en train de se passer.

Bien sûr, je ne vais pas vous dévoiler la fin, mais je peux quand même vous dire que les fans de polar apprécieront le retournement de situation très bien trouvé et vraiment original. Personnellement, je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà lu une histoire policière construite sur cette idée. C’est dire si cette histoire vaut le détour !

Watertown est une superbe B.D qui vaut autant le détour pour son esthétique très travaillée que pour son histoire très bien trouvée. Si vous avez envie de la découvrir et que vous voulez la soutenir pour le prix SNCF du polar 2017, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du prix : vous pourrez découvrir toute la sélection et voter en ligne pour vos coups de coeur. Vous avez jusqu’au 31 mai pour faire gagner votre favori.

Bonne lecture à tous !

Publicités
Cet article a été publié dans B.D. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s