Top 5 des sagas policières historiques

bilipo

Il y a un domaine dans lequel les romans historiques cartonnent vraiment : c’est celui du roman policier. L’attelage des deux genres fonctionne à merveille, et les auteurs du monde entier sont nombreux à planter leurs histoires de meurtres dans une période temporelle précise et un peu « exotique » afin d’offrir aux lecteurs un soupçon de dépaysement. L’argument policier est aussi un bon argument pour jeter un coup d’oeil critique sur une période historique qu’on aurait tendance à fantasmer en oubliant ses zones d’ombres. Du coup, aujourd’hui je vous propose un top 5 dédié au mélange des genres et je vous invite à découvrir des sagas policières historiques qui valent vraiment le détour.

Les Enquêtes de Victor Legris, par Claude Izner

Commencée au début des années 2000, cette série de romans policiers a pris de plus en plus d’ampleur au fil des livres pour devenir un vrai succès d’édition. Derrière le nom de Claude Izner se cachent en fait deux soeurs romancières qui ont aussi été bouquinistes à Paris. Leur héros, un libraire de la rive gauche leur emprunte donc un peu de leur passion pour les livres tout en se retrouvant mêlé à tout un tas d’histoires policières inextricables. Outre la qualité des intrigues, ce qui est intéressant dans cette série d’enquêtes, c’est que tout se déroule dans le Paris de la Belle Epoque (le premier tome se déroule d’ailleurs pendant l’exposition universelle de Paris). Autre petit plaisir qui saura toucher les lecteurs passionnés : au fil des tomes, Victor Legris, notre héros, croise de nombreuses personnalités de son temps comme le poète Verlaine, le peintre Henri de Toulouse-Lautrec, la star de music hall La Goulue, l’inventeur de la police scientifique Bertillon… Enfin, si vous êtes tentés par cette série de romans policiers , sachez que vous avez de belles heures de lecture devant vous puisque la série compte déjà douze tomes et qu’ils sont tous disponibles dans la collection Grands Détectives de 10-18. Le premier tome s’intitule Mystère rue des Saints-Pères.

Oscar Wilde, par Gyles Brandreth

Comment ne pas aimer Oscar Wilde ! Avec son sens de l’humour et son intelligence, c’est forcément un personnage attachant. Pourtant, son dilettantisme ne le prédisposait pas à devenir un personnage de roman policier. Heureusement pour les lecteurs, Gyles Brandreth, romancier britannique, fait honneur à la tradition policière de son pays en exhumant le célèbre poète irlandais pour le transformer en un Sherlock Holmes très convaincant. Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles a été le premier tome publié et je l’ai tout bonnement adoré (comme j’ai adoré ceux qui ont suivi). On y plonge en pleine période victorienne, dans un Londres en pleine mutation, avec Oscar pour guide. Evidemment, l’auteur se trouve régulièrement mêlé à des affaire criminelles déconcertantes, et il met alors son esprit à contribution pour résoudre des meurtres tous plus étranges les uns que les autres. Au fil des tomes, la promesse du roman historique est tenue puisqu’on « fait le tour du musée » en découvrant les rues sordides de Londres, ses clubs de gentlemen, mais aussi en rencontrant plusieurs personnalités de l’époque comme Arthur Conan Doyle ou encore l’actrice française Sarah Bernhardt. Six romans sont disponibles, édités chez 10-18 dans la collection Grands Détectives.

Flavia de Luce, par Alan Bradley

Une fillette de onze ans est-elle qualifiée pour résoudre des enquêtes criminelles normalement réservées à des adultes ? Oui si on en croit Alan Bradley. Le romancier canadien a eu une idée a priori farfelue : écrire des romans policiers pour adultes avec un personnage de jeune adolescente, le tout prenant place dans l’Angleterre des années 1950. De quoi déstabiliser les lecteurs, sauf que pas du tout : Flavia de Luce pourrait bien être la fille cachée de Sherlock Holmes tant son intelligence et son sens de l’observation sont redoutables. Assez cynique, la jeune prodige est d’ailleurs passionnée par la chimie et elle passe plus de temps dans la bibliothèque du manoir familial que dans le jardin pour jouer avec d’éventuels amis ! Le premier tome de la série s’intitule Les étranges talents de Flavia de Luce. Cette excellente histoire policière était menée tambour battant et avec un humour très acide qui donnait au livre un style décalé très plaisant. Depuis, trois autres livres sont parus en France, mais il y a au total neuf romans qui ont été écrits par Alan Bradley. Ne vous fiez pas à l’âge de l’héroïne : ce sont bien des enquêtes pour adultes. Et l’ambiance fifties est un régal ! C’est là encore publié dans la collection Grands Détectives de 10-18 (je vous jure que je n’essaye pas de leur faire de la pub ! ce n’est pas de ma faute s’ils ont le meilleur catalogue policier !!).

Lizzie Martin et Ben Ross, par Ann Granger

Peut-être moins connue que ses consoeurs Anne Perry ou P.D. James, Ann Granger n’en est pas moins l’une des meilleures plumes policières à l’heure actuelle en Grande-Bretagne. Ses romans se situent en pleine période victorienne, à Londres. Elle a écrit plusieurs séries, mais je trouve que la série d’enquêtes menées par Lizzie Martin et Ben Ross est la plus intéressante. On est un peu à mi-chemin entre un Sherlock Holmes et un Jane Austen dans ce sens qu’Ann Granger prend vraiment le temps de parler de la société de cette époque, de la détailler en détails (particulièrement quand il s’agit des recoins sombres), mais en même temps elle met en scène des personnages chaleureux, agréables et sympathiques. Les enquêtes présentent beaucoup de surprises et de rebondissements, ce qui est aussi un point à ne pas négliger. Pour l’instant, cinq tomes sont disponibles en édition française et un sixième tome a été publié cette année en Angleterre. Le premier livre de la série s’intitule Un Intérêt particulier pour les morts et il est disponible chez… 10-18 ! Promis, je ne le fais pas exprès !

Les Mystères de Rome, par Steven Saylor

Direction la Rome antique pour cette série de romans policiers qui jongle avec plusieurs styles. Gordien est un détective privé à Rome. Sorte de Philip Marlowe de l’antiquité, il se retrouve mêlé à des affaires importantes, souvent reliées à des événements historiques qui ont réellement eu lieu. Inutile de préciser que le personnage de Gordien est complètement inventé ! Côtoyant les hommes célèbres de son temps (on rencontre l’empereur Cicéron dans le premier tome), Gordien écume l’empire pour résoudre des affaires toutes plus complexes les unes que les autres. Outre l’intrigue policière, ce qui est intéressant dans cette série historique c’est vraiment l’importance accordée à la recomposition de cette période qui n’est pas forcément si bien connue que ça par les lecteurs. Avoir choisi ce cadre temporel est un choix osé et original qui apporte un peu de fraîcheur à l’univers des romans policiers historiques. Je ne le précise pas, mais la série est disponible en français chez 10-18. Elle compte neuf tomes dont le premier s’intitule Du Sang sur Rome.

Et vous, quels sont vos romans policiers historiques préférés ? Lesquels recommanderiez-vous à des lecteurs curieux ?

Advertisements
Cet article a été publié dans Listes d'idées de lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Top 5 des sagas policières historiques

  1. Alice dit :

    J’adore les enquêtes de Victor Legris. Enfin, je ne trouve pas les enquêtes en elles-mêmes toujours palpitantes mais j’adore l’ambiance !

    J'aime

  2. BOUVERET Ph. dit :

    Roman policier historique : connaissez-vous les enquêtes de Hyacinthe et Narcisse Roquebère (Georges-Jean Arnaud) ? Sinon, à découvrir !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s