Dorothy Parker à découvrir chez 10-18

Dorothy-ParkerOn ne pourra jamais venir à bout de la légendaire Dorothy Parker. L’une des plumes les plus talentueuses de la littérature, elle est aussi l’une des plus injustement méconnues en France. En tout cas, j’ai fortement l’impression que les lecteurs français ne lui prêtent pas l’attention qu’elle mérite. Heureusement, nous pouvons être fiers de nos maisons d’édition françaises qui n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour nous permettre de (re)découvrir les auteurs français et étrangers un peu rapidement laissés de côté. Ce mois-ci, j’attribue donc un très bon point aux éditions 10-18 pour publier un livre de Dorothy Parker, un recueil de nouvelles qui s’intitule Comme une valse et qui est sorti le 7 juillet dernier en librairie.

Dorothy Parker est mon modèle suprême d’humour : acide, irrévérencieuse, toujours surprenante et sans aucun sens des convenances. A un ami qui lui demandait une fois ce qu’elle voudrait comme épitaphe sur sa pierre tombale, la drôle de dame avait répondu « Excuse my dust » (pardon pour les cendres) ! Un exemple parmi tant d’autres de sa vision très unique de la vie dans laquelle le rire est une arme de défense face au danger que représente le vaste monde. Difficile de la caser dans une catégorie précise à l’inverse d’autres auteurs américains de sa génération. Elle a été journaliste pour de nombreux titres prestigieux, elle a participé à la création du magazine emblématique The New Yorker, elle a écrit des nouvelles, des poèmes, est responsable de célèbres bons mots, elle fréquentait tout le gratin artistique de New York dans les années folles… Et pourtant, outre l’humour, ce qui caractérise le mieux l’écriture de Dorothy Parker, c’est sa profonde mélancolie… pour ne pas carrément parler de détresse.

Du coup, la publication de Comme une valse représente une formidable occasion pour les curieux de voir de près le talent littéraire de Dorothy Parker à l’œuvre. Elle y parle de ce qu’elle connait de mieux : New York et les gens. Les gens avec leurs faiblesses, leurs moments de bonheur, leur chaleur humaine, leurs mesquineries… Tout le relief qui fait de l’humanité un objet d’observation passionnant pour un auteur et pour des lecteurs. De ce que j’ai pu trouver comme information sur le livre, il semblerait que sa dernière parution en France remonte à 1992. Une nouvelle parution s’imposait donc ! J’ai déjà mis l’ouvrage dans ma wishlist et j’espère le lire à la rentrée. Quel meilleur moyen de faire sa rentrée que d’être accompagné par Dorothy Parker en personne ?

Publicités
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Dorothy Parker à découvrir chez 10-18

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s