Le Français, cette langue qui voyage

Bien loin des académismes poussiéreux, la langue française sait parfois révéler des surprises et cultiver son pouvoir de séduction. Pour cela, elle se renouvelle et laisse parfois éclore de nouvelles expressions, de nouveaux mots, qui nous permettent de tomber encore un peu plus amoureux d’elle. C’est par exemple le cas avec le joli verbe « s’enjailler »* que j’aime énormément et auquel je souhaite une belle carrière. Surtout, le français est une langue dont les frontières ne se limitent pas du tout à notre cher hexagone. Langue voyageuse, le français a essaimé au fur et à mesure des péripéties historiques. La colonisation par exemple a été l’occasion d’exporter la langue de Molière… au point même d’en arriver à des situations ubuesques. Au Congo, les nombreuses populations qui constituent le pays, issues de cultures parfois radicalement différentes, ont du garder le français comme l’une des langues officielles même après la décolonisation. La raison est simple : c’était la seule langue qu’ils avaient en commun. Le français n’appartient donc pas qu’aux français, mais aussi à d’autres nations, à d’autres populations qui se le sont approprié. La langue de Molière connaît donc une carrière internationale, avec des évolutions aux quatre coins du globe qui surprennent même les français. Dans plusieurs pays, on a ainsi inventé de nouvelles expressions qui pourraient laisser perplexe Molière lui-même. Je vous propose aujourd’hui de découvrir ces expressions du bout du monde, juste pour le plaisir de nous extasier devant toutes les possibilités qu’offre notre langue.

Être comme lait et citron

Cette expression est originaire de Haïti et c’est en fait une variante du fameux « être comme chien et chat ». Je ne comprends pas pourquoi le lait et le citron ne peuvent pas s’entendre ensemble mais je trouve que c’est agréable de découvrir cette version revisitée.

Virer son pantalon

N’ayez pas peur, cet article reste tout public ! « Virer son pantalon » est une création originaire de la Réunion. L’expression signifie « changer son point de vue ». En France, nous utilisons « retourner sa veste »… qui est peut-être un peu moins sulfureuse !

Avoir la bouche sucrée

Depuis que je l’ai découverte, j’adore cette expression ! Venue tout droit du Bénin, je suis certaine que vous n’arriverez pas à deviner ce que cette belle expression signifie. Elle veut tout simplement dire : être bavard ! C’est quand même plus joli que de dire « moulin à paroles » !

Camembérer

Cette expression est déjà plus facile à deviner que la précédente ! C’est le camembert qui doit vous mettre sur la voie. Le verbe camembérer provient du Sénégal et il signifie « puer des pieds ». Outre le fait que le mot en lui-même est très drôle à prononcer, je trouve que l’image fonctionne très bien !

Avoir la face comme un oeuf de dinde

Cette expression provient du Québec mais on m’a dit qu’elle était aussi utilisée en France. Personnellement je ne l’ai jamais entendu. Pour la comprendre, il faut déjà savoir à quoi ressemble un oeuf de dinde ! Et comme nous n’avons pas forcément tous grandi à la campagne, la compréhension de cette expression risque d’être limitée pour un grand nombre de gens. Je ne fais donc pas trop durer le suspens. L’oeuf de dinde a cette particularité qu’il est couvert de petites tâches brunes. « Avoir la face comme un oeuf de dinde » s’utilise donc pour dire de quelqu’un qu’il a le visage couvert de boutons, comme un ado par exemple.

Avoir un gros cou

Nos amis belges aussi ont droit à leurs propres expressions, et en voici donc une. On dit de quelqu’un qu’il a un gros cou quand il est un peu trop sûr de lui. En France, on dirait qu’il a la tête qui gonfle. En Belgique, c’est le cou qui est concerné. Chacun sa préférence !

Donner une bonne main

Si vous aller au restaurant en Suisse, vous aurez intérêt à ne pas oublier de donner une bonne main si vous avez été satisfait du service. « Donner une bonne main » signifie laisser un pourboire chez nos amis suisses. J’imagine que cette expression imager fait référence à la générosité des clients

Le ziboulateur

Restons dans l’esprit des vacances avec ce mot qui nous vient d’Afrique et qui est apparemment utilisé dans plusieurs pays. Le ziboulateur a l’air d’être quelque chose qui fait drôlement mal… Pas du tout ! Le ziboulateur est le nom donné au tir-bouchon. On parie que vous allez l’adopter cet été pour vos apéros entre amis ?

Et voilà donc pour ce petit lexique des mots du bout du monde. J’espère que vous avez eu plaisir à découvrir ces belles expressions. Et si vous en connaissez d’autres, je serais ravie d’agrandir ma collection alors surtout laissez-moi un commentaire !

*Et je précise quand même que « s’enjailler » est une expression qui nous vient de la Côte d’Ivoire et qui signifie « faire la fête ».

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le Français, cette langue qui voyage

  1. J’adore cet article ! Avoir la bouche sucrée va devenir une de mes nouvelles expressions ^^

    J'aime

  2. Ahhh j’adore ton article, je ne les connaissais pas du tout et c’est génial de découvrir que les gens s’approprie la langue suivant les culture, région et pays =)

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s