La rentrée littéraire : déjà !?

valise-livres

Oh bon sang : c’est déjà la rentrée littéraire ! C’est vrai que le calendrier nous affiche seulement le 27 juin, et pourtant si j’en crois mon facteur, les hostilités sont déjà lancées. Il faut dire que ce matin, les bras chargés de paquets, il m’a lancé d’un air guilleret : « Vous recevez beaucoup de livres en ce moment, non ? » Si, c’est bien vu. Je m’en rends compte parce que ma pile de livres à lire ne cesse de gagner en hauteur ; il s’en est aperçu parce qu’il a frappé à ma porte presque tous les jours la semaine dernière pour me donner un livre empaqueté qui ne rentrait pas dans ma boîte aux lettres. Je crois qu’au début, il pensait que je m’étais lancée dans un trafic illicite. Quand je lui ai dit que j’étais bloggeuse, ça l’a un peu rassuré. Une énigme en moins ! N’empêche, j’entame malgré moi une rentrée littéraire avec deux mois d’avance !

La rentrée littéraire est une tradition purement française. Et si vous ne savez pas d’où nous vient cette belle tradition française, je vous conseille de lire mon article sur les origines de la rentrée littéraire. Cette maladie textuellement transmissible enfièvre l’hexagone pendant un mois chaque année, faisant plonger les bibliophiles dans une sorte de transe livresque et bienheureuse. Mais pour les éditeurs, les grandes manœuvres commencent bien avant septembre. On se met en ordre de bataille des mois à l’avance pour choisir quels romans francophones et étrangers on va présenter au public. Le premier test grandeur nature arrive en juin avec la parution des épreuves d’un grand nombre de livres et leur présentation aux professionnels : libraires bien sûr, journalistes aussi, mais également les bloggeurs.

Je suis heureuse d’être mise dans la boucle et de pouvoir découvrir un peu avance les titres de la rentrée littéraire. Ça me permet de saliver d’avance sur certains livres très attendus ou de m’intéresser à des pépites qui ne feront peut-être pas la tête de gondole mais qui méritent d’être lues. En revanche, je dois dire que c’est un peu le stress de recevoir autant d’informations alors que je ne suis même pas encore partie en vacances ! D’autant que je me demande comment je vais faire rentrer tous ces livres dans mon planning de lecture !

Alors, la rentrée littéraire est-elle un coup marketing ou bien une période bénie pour la littérature ? La raison pour laquelle je vous parle du top départ de la rentrée littéraire, c’est que mon avis a beaucoup évolué avec le temps. Il y a encore quelques années, je trouvais que c’était purement commercial et pas franchement intéressant. Maintenant que je connais mieux le milieu de l’édition, j’insiste pour défendre la rentrée littéraire. C’est effectivement une période de grande intensité commerciale, mais justement l’édition a besoin de ça pour vivre. Ce qui fait vivre la littérature, c’est que des gens achètent des livres. Et ça fait vivre toute une chaîne de métiers : les auteurs, les éditeurs, les imprimeurs et les libraires. Ça n’a donc rien de honteux et c’est au contraire vital.

A l’heure où vous commencez à réfléchir à vos vacances et à ce que vous allez mettre dans votre valise, j’espère que vous prendrez le temps de prévoir un ou deux livres pour vous accompagner. Car il n’y a pas besoin d’attendre la rentrée littéraire pour soutenir le secteur du livre. Les vacances, c’est la période idéale pour bouquiner tranquillement. Donc n’hésitez pas à franchir le seuil d’une librairie et à aller voir les sélections de livres de poche. C’est l’occasion de vous faire plaisir tout en faisant une bonne action… et en plus, vous pourrez vous entraîner pour être au top pour la rentrée littéraire ! De mon côté, j’ai deux mois de bootcamp littéraire pour être en forme !

Publicités
Cet article a été publié dans Les Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La rentrée littéraire : déjà !?

  1. juneandcie dit :

    Pareil que toi. On a déjà les programmes qui arrivent en avalanche via Smallthings c’est angoissant. Et puis si longtemps avant j’ai tellement peur de faire un mauvais choix et tout… Raaah que c’est difficile de choisir !

    J'aime

  2. Je vais guetter tes avis ! Je suis de ton avis, il y a beaucoup d’enjeux commerciaux mais c’est pour une bonne cause : donner aux gens envie d’acheter des livres =) Bonnes lectures =)

    J'aime

  3. J’avoue que je ne suis pas plus que ça la rentrée littéraire, mais je te souhaite de belles lectures 🙂

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s