Idées lecture pour les vacances : romans historiques

booknerd-1

Aujourd’hui, je vous propose de commencer à réfléchir un peu aux vacances. Nous sommes déjà en juin, et même si le sable chaud, ce n’est pas pour tout de suite, les vacances arrivent quand même à grand pas. Que vous partiez ou pas, pas besoin d’un billet d’avion pour l’autre bout du monde quand on veut un peu de dépaysement : un bon livre peut suffire. C’est la raison pour laquelle je vais vous présenter des listes d’idées de lecture tout au long du mois. L’autre raison (un peu moins avouable !), c’est que souvent, je repère des livres parmi les nouveautés, mais je n’ai pas le temps de tout lire. Je bave d’envie devant ces belles histoires en me disant que pendant les vacances, j’aurais le temps de tout lire… ce qui est faux évidemment ! Les livres présentés sont donc des coups de cœur de l’année que je n’ai pas lus mais dont je pense qu’ils peuvent réserver de belles surprises. Cette première liste d’idées est consacrée au roman historique avec trois livres qui vont vous faire voyager…

RiouL’Homme qui brûlait d’être Dieu, roman de Jean-Michel Riou aux éditions Flammarion

« J’ai trahi, volé, tué, commis tant de fois le mal que le diable ne me trompe jamais. Je sais quand il approche. Au premier regard, j’ai compris que celle femme, Esther Stanhope, serait un danger mortel. C’était le 3 février 1809.

Jusque là, les épreuves n’avaient pas manqué, mais je les avais surmontées, et celles que j’avais connues depuis le départ de Nantes en compagnie de Simon Le Floch et Roustam n’étaient rien, eu égard à ce que moi, François Malthus de Retz, j’avais affronté avant. Pour être précis et vrai, mes manœuvres, mes tromperies avaient produit peu d’effets malgré ce que je détenais : une résine de myrrhe qui, distillée, était devenue un remède inestimable. J’étais la preuve « vivante » que l’onguent guérissait les plaies mortelles. Mais pour que l’alchimie se répète, il fallait trouver la vallée de l’ancien royaume de Saba où prospérait le suc des arbres à myrrhe. Une expédition risquée, même si une carte d’Arabie devait m’y conduire. Alors, si ce trésor existait, la substance qui m’avait sauvé la vie serait reproduite des centaines, des milliers de fois. De quoi soigner et soumettre n’importe qui.

Mon projet se résumait donc ainsi : posséder cette substance bienfaisante par n’importe quel moyen, quitte à commettre les pires exactions. »

PlantationLa Plantation, roman de Leïla Meacham aux éditions Charleston (format poche)

« Caroline du Sud, 1835. Silas Tover n’a qu’un seul rêve, celui de partir pour le Texas avec sa bien-aimée Lottie pour y établir une plantation. Mais lorsqu’il est privé de son héritage et se retrouve sans argent, il voit son rêve s’écrouler.

Fille d’un riche propriétaire terrien, Jessica Wyndham a caché un esclave fugitif. Pour laver l’honneur de la famille, son père propose un marché au Silas : il financera son expédition vers l’Ouest s’il accepte d’épouser Jessica et de partir avec elle.

Réussiront-ils à surmonter leurs différences et à vivre heureux ensemble ? Et quelle est cette mystérieuse malédiction qui semble toucher les Wyndham et les Toliver ? »

BarcelonaBarcelona, roman de Daniel Sanchez Pardos aux Presses de la Cité

« Barcelone, 1874 : ses mystères, ses conspirations politiques, son architecte surdoué… Après plusieurs années d’exil en Angleterre avec sa famille, Gabriel Camarasa regagne l’Espagne alors consumées par les luttes de pouvoir. Etudiant en architecture à Barcelone, il se lit d’amitié avec un élève un peu plus âgé que lui : Antoni Gaudi. Une personnalité insaisissable, d’une érudition étonnante, et qui a un penchant pour les disciplines ésotériques. Les deux jeunes gens deviennent vite inséparables.

Mais quand la vie tranquille de Gabriel se voit perturbée par un assassinat (dont on accuse son père, le directeur du journal tapageur Les Nouvelles illustrées), le jeune homme en vient à douter de tout son entourage. A commencer par Fiona, la femme qu’il aime, et Gaudi. Pourquoi son ami connait-il si bien les bas-fonds de Barcelone et ses habitants peu recommandables ? Que fait-il la nuit parmi eux ? Peut-il vraiment se fier à lui ? »

J’espère que cette sélection vous a donné envie d’embarquer quelques livres de plus dans votre valise ! Très belles lectures à vous tous.

Advertisements
Cet article a été publié dans Listes d'idées de lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Idées lecture pour les vacances : romans historiques

  1. J’ai La plantation dans ma PAL, ma maman l’a adoré et les deux autres titres me font très envie =)

    J'aime

  2. Je n’en ai lu aucun, mais j’adore les romans historiques donc je me les note 🙂

    J'aime

  3. Philippine de Seault dit :

    J ai commencé à m’intéresser aux recueils d histoire. Si le thème de l Histoire avec un grand H me rebute, j avoue que j ai aime le Barcelona car je suis une fan de cette ville et des sensations burlesques due à son architecture. Du coup, je m y plonge. Mais je signale aussi ici que j ai découvert un livre d un journaliste ( Jean-marc Laurent) avec évasion historique ( début d histoire d un consul du 19 éme siècle en outre mer) . J ai adore ! C est un recueil auto édité mais chapeau ! Ça s appelle Etonnures de Jean-Marc Laurent chez http://www.thebookedition.com

    J'aime

  4. Ping : Comment passer des vacances littéraires ? | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s