Janet MacLeod Trotter signe son grand retour en France

Femme-insoumiseL’année dernière, j’étais complètement tombée sous le charme du premier roman de Janet MacLeod Trotter, romancière britannique au succès mondial. Le livre s’intitulait Les Lumières d’Assam, et il racontait la vie d’une jeune fille partie d’Inde pour tenter sa chance en Angleterre. Cette belle romance historique avait tous les ingrédients pour une bonne lecture : bien écrite, avec un personnage principal très attachant, des personnages secondaires soignés, une bonne intrigue, des rebondissements, et le tout dans un décor victorien irrésistible et bien rendu. La romancière est doublement dans l’actualité littéraire de ce mois de mai puisque, coup sur coup, les éditions Presses de la Cité publient son nouveau roman, Une Femme insoumise, tandis que Les Lumières d’Assam sort en format poche.

Le nouveau roman de Janet MacLeod Trotter s’intitule Une Femme insoumise, et ce titre est déjà à lui seul la promesse d’un formidable roman. Cette fois, la romancière nous invite à faire un bond dans le temps, et elle plante le décor de son histoire dans l’Angleterre des années 1930, en pleine montée du fascisme.

« 1931. La crise frappe de plein fouet la petite ville de Byfell, aux environs de Newcastle. Criblé de dettes et rongé par l’alcool, Harry Magee se suicide, laissant derrière lui une famille démunie. Contrainte de subvenir aux besoins de sa famille, Clara, sa fille aînée, est propulsée dans le monde des adultes. Malgré la tourmente, elle continue de rêver au frère de sa meilleure amie, Franck Lewi, dont elle est éprise en secret depuis des années. Patience, sa mère, lui préfère Vinnie Craven, un homme d’affaires sous le charme de sa fille. De dîners en galas, le tourbillon des mondanités dans lequel celui-ci entraîne Clara fait miroiter à la jeune femme une existence de rêve. Mais, une fois mariée, elle découvre le vrai visage de cet homme manipulateur, de plus en plus influent au sein du parti fasciste britannique. Pourra-t-elle échapper à la prison dorée dans laquelle il tente de l’enfermer ? »

Sincèrement, c’est une histoire qui donne très envie. Pour avoir déjà lu quelues livres de Nancy Mitford qui se déroule à la même époque et abordent le même thème historique (Charivari est à lire absolument d’ailleurs), je trouve que c’est un cadre idéal pour situer un roman historique. Et même si on sent bien que le pan romantique va prendre le pas sur la dimension historique, ce roman peut dévoiler de belles surprises. Surtout, Janet MacLeod Trotter a un talent de conteuse fabuleuse. Elle écrit de façon très fluide et c’est difficile de lâcher son livre avant la fin.

Lumières-Assam-PocketPour celles d’entre vous qui ont plutôt envie d’une période plus lointaine avec une touche exotique, sachez que l’autre livre de la romancière, Les Lumières d’Assam, paraît aujourd’hui même chez Pocket. Il coûte moins de 10et ce serait vraiment dommage de passer à côté. Si vous aimez les grands destins de femme, les héroïnes qui ont du charisme et de la tendresse, si vous aimez la romance historique, alors vous serez sous le charme de cet excellent roman. J’étais un peu surprise l’année dernière, lors de sa parution en grand format en France, de ne pas en entendre plus parler. Ce livre est excellent et vous passerez un très bon moment en découvrant son histoire. J’ajoute en passant que les éditions Pocket ont choisi une couverture absolument sublime comme écrin de cette histoire passionnante.

Bref, vous avez de quoi lire avec tout ça !

Advertisements
Cet article a été publié dans Les Parutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Janet MacLeod Trotter signe son grand retour en France

  1. J’ai mis son dernier roman dans ma wishlist !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s