Dans la peau de Coventry, roman de Sue Townsend

coventryLa couverture était déjà avenante : colorée, girly avec un style rétro… ça sentait le coup de cœur en perspective. Je m’attendais à une comédie féminine un peu délirante, et je n’ai pas été déçue du voyage. Car le roman de Sue Townsend, Dans la peau de Coventry, est effectivement un très bon divertissement. Mais, comme c’est souvent le cas avec les bons livres, il recèle aussi quelques surprises, à commencer par un portrait au vitriole de la classe moyenne britannique. Entre l’image d’une desperate housewife et les aventures d’une fausse ingénue, Sue Townsend invite ses lecteurs à suivre l’histoire d’une femme tout sauf ennuyeuse. Une invitation d’autant plus irrésistible que le voyage va être mouvementé !

Coventry est à la fois terriblement belle et terriblement engluée dans les problèmes. Elle vient de tuer son voisin et n’a pas d’autre choix que de fuir la police. Paniquée à l’idée de causer du tord à sa famille qui compte plus que tout à ses yeux, la gentille mère au foyer va devoir se heurter au monde réel et cruel. Loin de la sécurité de sa banlieue tranquille, elle débarque à Londres pour se fondre dans la masse. Sans un sou en poche, sans personne pour lui venir en aide, elle va bien devoir trouver un moyen de se mettre à l’abri et de faire profil bas… en attendant qu’une solution éventuelle lui apparaisse. De périples burlesques en rencontres bizarres, Coventry va vivre plus d’aventures en quelques jours que ce qu’elle a connu dans toute sa vie. Loin de son quotidien, elle va aussi découvrir qu’elle a plus de ressources que ce qu’elle croyait, et qu’après tout, le monde est vaste et s’ouvre à elle…

J’avais déjà entendu parler de Sue Townsend, mais je n’avais lu aucun livre d’elle. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre, parce que parfois le succès d’un auteur intimide un peu, et j’ai peur que les livres ne soient pas à la hauteur de ce qu’on m’a dit d’eux. Ici, ce ne fut pas le cas. Ma lecture a commencé sur le ton de la comédie, mais au fil des pages, j’ai commencé à saisir le but de la romancière derrière cette histoire amusante, et j’ai commencé à jeter un autre regard sur le roman.

Certes, cette histoire est une comédie, et on ne manque pas de rigoler tant certains personnages peuvent être croustillants. Mais derrière les éclats de rire, on découvre le portrait d’une femme qui est bien réelle, avec ses angoisses et ses rêves. Coventry se dessine alors dans toutes ses dimensions : elle est touchante, authentique, complexe. Et son personnage apporte une profondeur inattendue à ce roman.

Dans le sillage de Coventry, on découvre une société qui marche un peu sur la tête : les flics sont complètement à côté de la plaque, le mari dépassé par les événements, la classe dirigeante en prend pour son grade…Bref, personne n’est épargné ! Sue Townsend manie habilement sa plume pour croquer les travers de ses semblables. Ainsi tournée en ridicule, ils renvoient l’image has been et cynique d’une société à bout de souffle. Au contraire, Coventry, qui se révèle dans son rôle d’amazone des temps modernes, apparait comme le symbole d’un avenir radieux dans lequel les femmes s’émancipent et vivent leur vie comme elles l’entendent.

C’est d’autant plus plaisant de suivre les aventures de Coventry que l’écriture de Sue Townsend est vive, fluide et extrêmement drôle. Elle nous plonge avec beaucoup de facilité dans le parcours haut en couleurs de son héroïne, déployant une galerie de personnages tous plus étonnants les uns que les autres, et jusqu’au rebondissement final, il est impossible de lâcher ce livre tellement on y est bien.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans la peau de Coventry, roman de Sue Townsend

  1. Chronique étonnante 🙂 je suis contente que tu aies aimé ce roman, même si ce ne fut absolument pas mon cas… Oui, j’ai saisi les dénonciations de Coventry, mais malgré ça, je me suis profondément ennuyée dans ce roman, et d’ailleurs, quelques mois après l’avoir lu, je ne me souviens de rien 😦

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s