Le Roi des rêves, biographie de Louis II de Bavière par Isaure de Saint Pierre

LE_ROI_DES_REVES.qxp_145x225C’est lors du Salon du livre que j’ai repéré cet étrange livre au titre si élégant : Le Roi des rêves dévoile en effet un titre digne d’un roman, et pourtant il s’agit bien d’une biographie consacrée au roi de Bavière Louis II. Un personnage fantasque, plein de mystères, auquel Isaure de Saint Pierre s’intéresse dans les pages d’une biographie intéressante et bien documentée. Et même si ce souverain cousin de Sissi n’est pas aussi connu que d’autres monarques, son destin vaut bien quelques heures de lecture pour plonger dans une période historique passionnante.

En choisissant Louis II de Bavière comme sujet d’une biographie, Isaure de Saint Pierre s’est offert un sujet en or. Tout est là pour « accrocher » le lecteur : la naissance d’un petit prince dans une famille privilégiée et aimante, l’enfance idyllique malgré une mélancolie de plus en plus présente, la découverte de son homosexualité, l’amour plus fort que tout pour la musique classique et les vieilles légendes allemandes, un imaginaire puissant, l’éloignement de la réalité, des tensions politiques, la montée de l’hégémonie allemande, les déceptions de la vie, le soupçon de folie, et pour finir une mort prématurée, tragique et surtout mystérieuse.

Il est difficile de résumer correctement la vie de Louis II sans déflorer le sujet de ce livre. Personnage profondément inadapté à la vie sociale et politique que requérait de lui sa fonction de roi, il a pourtant joui d’une forte popularité auprès de ses sujets. Roi pacifiste lucide face aux changements auxquels son royaume était confronté, il a tenté de trouver un équilibre entre ses devoirs et son aspiration à la solitude.

Au fil des pages, Isaure de Saint Pierre s’attache à restituer au plus près la personnalité insaisissable de ce prince qui ne voulait pas devenir roi. Elle part scrupuleusement des faits, de la correspondance et du journal du roi pour refaire le parcours de sa vie, tant sur un plan factuel qu’émotionnel. Jamais elle ne sombre dans une vision fantasmée du souverain ; jamais elle ne cherche à verser dans le sensationnalisme en livrant des clichés. Bien au contraire, ce qui l’intéresse ici, c’est de livrer la vision la plus juste de Louis d’après ce qui nous est parvenu.

Isaure de Saint Pierre évoque avec beaucoup de délicatesse et de subtilité la vie de cet homme, profondément meurtri d’être différent. Obsédé par la pureté et les anciens idéaux chevaleresque, le roi Louis II n’appartenait pas vraiment à son temps. Mais c’était aussi un homme intelligent qui a dû faire face à des menaces bien réelles, notamment la guerre contre Napoléon III et la naissance d’une confédération entre les nations germaniques. Dans la grande marche de l’histoire, il a tenté au mieux de garder sa place et de faire barrage aux ambitions de Bismarck, sans pour autant mettre son peuple en danger. Cet aspect est particulièrement intéressant dans le livre car à travers le roi, c’est aussi le destin de la Bavière que l’on découvre. Nous sommes, en cette toute fin de XIXe siècle, déjà à l’orée d’une nouvelle époque. Une transition s’annonce, et l’ordre ancien des choses est en train de laisser place au monde moderne.

Dans cette biographie, l’auteure met aussi en lumière la relation étroite que Louis II entretient avec le compositeur Wagner. Née de l’admiration sans borne que le roi voue au compositeur, cette relation connaîtra pourtant des hauts et des bas, notamment à cause du caractère de Wagner, très différent de celui du roi. Pourtant, c’est bien grâce au soutien acharné de Louis II que les oeuvres de Wagner et le génie musical de ce dernier sont aujourd’hui reconnus et célébrés. Un roi pour attaché de presse, aucun autre musicien n’aurait pu rêver mieux ! Cette fascination à la limite de l’obsession jette un éclairage pertinent sur le tempérament romantique du souverain, plus acharné à défendre un idéal qu’à se confronter aux réalités décevantes et prosaïques de la réalité.

Cette biographie très bien écrite et très plaisante à lire dresse le portrait passionnant d’un roi qui demeure aujourd’hui très difficile à comprendre. Personnage digne d’un roman, il réserve de nombreuses surprises aux lecteurs qui auront la curiosité de marcher dans ses pas. Et en le faisant revivre sous nos yeux, c’est à un travail de mémoire très attachant qu’Isaure de Saint Pierre se livre, ramenant à sa juste place un souverain que l’Histoire a injustement délaissé.

Disponible aux éditions Albin Michel.

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Roi des rêves, biographie de Louis II de Bavière par Isaure de Saint Pierre

  1. Ca me semble un peu fleur bleue non ? A-t-elle une vision contradictoire de ce roi qui tout de même n’avait pas que des points positifs (sa faculté à dépenser tout l’argent de son royaume notamment !) ?

    J'aime

    • uranie84 dit :

      Oui, le livre dresse vraiment un portrait complet. C’est vrai que ce n’est pas l’aspect que je traite le plus dans cette chronique, mais l’auteure met bien en avant les conflits (notamment sur des questions financières) qui ont éclaté entre le roi et ses ministres. Ses projets de châteaux, les sommes versées à Wagner… une certaine inconséquence de Louis II pour les affaires courantes. Elle s’attache bien à montrer tous les aspects, et pas juste les plus sympathiques.

      J'aime

  2. Ping : Sommaire d’avril 2015 | A livre ouvert

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s