Le rangement, c’est maintenant

rangementMême en suivant régulièrement les ventes de livres, on a parfois de drôles de surprises : par exemple voir arriver en haut de cette liste des ventes un bouquin auquel on aurait jamais pensé. C’est ce qui m’est récemment arrivé en tombant sur un ouvrage surprenant : La Magie du rangement, un guide pratique écrit par Marie Kondo, une jeune japonaise, et récemment paru chez First Editions. Le principe ? Le rangement est bon pour notre intérieur et salutaire pour nous. Un exercice surprenant pour la fille bordélique que je suis.

Rappelez-vous : il y a quelques années, le feng shui était très à la mode. Dans tous les magazines féminins, on nous expliquait qu’il fallait mettre les plantes vertes de tel côté, orienter les meubles de telle façon et je ne sais plus quoi d’autres pour se sentir bien chez soi. Dans le lot, il y avait certainement de bonnes choses, mais j’avoue que je n’étais pas très réceptive. Donc, en tombant sur ce nouveau livre consacré au rangement, disons que j’étais réservée. Pourtant, la démarche de Marie Kondo est un peu différente : il ne s’agit pas de mettre en scène son bien-être mais de se sentir réellement bien en adoptant un mode de sie quotidien plus sain.

Marie Kondo part du constat que nous entreposons trop de choses chez nous, et cela pour différentes raisons : l’accumulation d’objets nous rassure, nous avons peur de ne pas avoir tout ce dont nous avons besoin, nous avons peur de manquer… Même sans considérer les problèmes d’espaces et de rangement, ce n’est pas une attitude très saine. Les objets ne sont pas là pour nous servir de bouclier contre nos peurs. La réponse est donc de faire du tri, non seulement dans ce qui est nécessaire ou pas à notre vie, mais aussi dans ce qui nous apporte ou non de la joie. Cette idée de joie est très importante car nous sommes sensés nous sentir bien chez nous, et les objets peuvent effectivement avoir un gros impact sur notre humeur.

Alors bien sûr, puisqu’on parle de rangement, tout n’est pas que philosophie : il y a effectivement des conseils de rangement bien pratiques (même si certaines choses sembleront évidentes pour la plupart des personnes). Mais ce qui est intéressant, c’est d’amener cette idée de rangement en la motivant par l’idée qu’on peut se sentir plus heureux une fois qu’on s’est débarrassé du superflu. Pour cela, il faut d’abord prendre conscience des raisons qui nous poussent à garder trop de choses. En cela, je pense que ce livre est original et plutôt bien construit, et c’est certainement aussi la raison pour laquelle il parle au gens qui l’achètent : c’est du bon sens, mais parfois, le fait de le lire noir sur blanc renforce l’évidence. Il est facile de dire qu’il y a un prolongement direct entre notre foyer et notre mode de vie, mais en faire l’expérience en essayant d’influer sur le second en modifiant le premier, c’est une démarche forte mais pas forcément évidente pour tout le monde.

J’ajoute quand même que le but du livre n’est pas forcément de tomber dans le minimalisme. Vous n’allez pas vivre comme à l’armée ! Il s’agit juste d’enlever le superflu (et nous en avons beaucoup !) et surtout de garder ce qui nous procure de la joie. Ouf, je vais pouvoir garder TOUS mes livres. Bien sûr, le lecteur adapte les choses un peu comme il veut. D’autant que je pense que la méthode de Marie Kondo est très japonaise, et ne tient pas forcément assez en compte les critères de vie des français. Après, les critères de bien-être sont un peu les mêmes pour tous les êtres humains, quelle que soit notre culture : besoin de lumière, trouver facilement les objets dont nous avons besoin, avoir de belles choses autour de nous, pas trop d’encombrement pour ne pas suffoquer chez nous…

En résumé, je dirais que ce n’est pas forcément un livre pour tout le monde : les sceptiques qui ne sont pas réceptifs au concept du rangement qui permet de se sentir mieux dans sa vie ne le trouveront d’aucune utilité. Les curieux (comme moi) y piocheront quelques bonnes idées et surtout une bonne dose de motivation pour se mettre à faire du tri. Pour ceux qui sont vraiment fans de ce genre d’idées, je pense que ce peut être une lecture très inspirante.

Publicités
Cet article a été publié dans Essais & Documents. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le rangement, c’est maintenant

  1. Sandra Léo dit :

    Absolument genial 😉

    J'aime

  2. Ahah ma mère en a entendu parler et l’a acheté le jour de sa sortie !! J’espère que ce sera efficace sur elle ^^

    J'aime

  3. Catherine dit :

    Encombrée, moi? D’un seul regard dans mon salon et je dis tout de suite oui haha.
    C’est vrai qu’il faut savoir trier, ranger et se débarrasser de ce dont on a pas besoin. Et comme tu le dis, il ne s’agit pas non plus de vivre dans le plus pur minimalisme. Merci pour cette decouverte, j’y jetterai un oeil!

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s