Petite Anthologie des plus beaux poèmes de l’enfance

anthologieLongtemps, j’ai été une grande passionnée de poésie. Puis, avec le temps, le roman a pris l’essentiel de la place dans mon cœur de lectrice. Toutefois, il m’arrive encore très régulièrement de replonger dans les pages de certains recueils, et il y a vraiment des textes avec lesquels je vis au quotidien. Tout ça pour dire que j’aime la poésie et que je jette sur elle un regard bienveillant. Pourtant, c’est un peu un coup de gueule que je vais pousser aujourd’hui à l’encontre d’un recueil de poésie sur lequel je suis tombée par hasard : la Petit Anthologie des plus beaux poèmes de l’enfance.

Ce joli petit livre donne envie au départ. De prime abord, sa couverture joviale et son thème peuvent facilement séduire un lecteur. Ce fut mon cas lorsque je tombais sur ce livre. Mais en le feuilletant, j’ai rapidement déchanté ! Contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser, cette anthologie ne nous propose pas de replonger dans les poésies que l’on a pu apprendre quand on était à l’école ; il se contente de présenter des poèmes qui parlent de l’enfance… ce qui n’est pas franchement la même chose. Mais bon, admettons…

En découvrant la sélection des textes, je suis restée dubitative : certains auteurs me sont complètement étrangers, et je pense pourtant avoir une assez bonne culture littéraire. Les autres ne présentent pas forcément de textes très intéressants. L’ensemble est découpé en quatre grandes sections dont j’ai eu un peu de mal à discerner l’articulation logique. Globalement les textes ne m’ont pas emballé. Je les ai trouvés fades et ils n’ont pas provoqué en mois d’émotion. Ce qui est dommage parce que j’avais espéré que ce recueil aurait un côté « madeleine de Proust » et dévoilerait un charme nostalgique. Il n’en était rien et je ne le recommanderais franchement à personne parce que si vous aimez la poésie vous allez vous ennuyer, et si vous n’aimez pas la poésie, ce n’est certainement pas le livre qui vous fera changer d’avis.

Dans ce cas, pourquoi vous parler de ce recueil ? Pas pour le plaisir sadique de démonter un livre dans une chronique. Mais plutôt pour profiter de cette occasion afin de rappeler que les gens en général, et les lecteurs en particuliers, ne lisent presque plus de poésie. Les recueils et autres œuvres complètes semblent réservés au seul usage des élèves de classe prépa littéraires. Ce qui est quand même dommage car il y a d’excellentes œuvres poétiques, accessibles, belles, capables de vous enflammer le cœur et l’imaginaire. Je site par exemple la superbe collection d’œuvres poétiques chez Gallimard en format poche. Cette collection très variée propose des auteurs français et étrangers, il vous pourrez facilement y trouver votre bonheur. On y trouve aussi quelques anthologies qui valent le détour.

Donc avis aux curieux : la poésie peut être une fabuleuse lecture, et il existe beaucoup de bons livres qui pourraient vous convertir. Tentez l’expérience, mais choisissez judicieusement votre livre. Dans le doute, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel du livre. Les libraires sont encore les mieux placés pour vous orienter vers les livres qui vous feront plaisir !

Publicités
Cet article, publié dans Littérature française, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s