Bilan final des prix littéraires 2014

Cette année aura été particulièrement intéressante pour les prix littéraires, et on peut carrément dire que nous avons eu une bonne cuvée. Beaucoup de très bons livres ont fait l’actualité pendant la rentrée littéraire, et j’imagine que comme moi vous avez eu du mal à choisir quoi lire en priorité. Les membres des jurys des différents prix ont aussi eu ce genre de dilemme, et ils ont finalement livré un palmarès que je trouve assez représentatif de la rentrée littéraire de cette année : éclectique avec de bonnes surprises. Petit tour des résultats.

C’est sans doute le prix le plus prestigieux et le plus attendu : le Goncourt récompense cette année une femme. C’est Lydie Salvayre qui succède à Pierre Lemaître avec son roman ‘Pas pleurer’ paru chez Seuil.

Autre prix très attendu, le Renaudot a récompensé pour sa part le dernier roman de David Foenkinos ‘Charlotte’, paru chez Gallimard. C’est un plaisir personnel et j’ai croisé les doigts pour qu’il l’ait !

Du côté du prix Médicis, c’est Antoine Volodine qui a gagné avec son livre ‘Terminus radieux’ paru aux éditions du Seuil. A noter que le Médicis étranger a été attribué à Lily Brette pour ‘Lola Bensky’, paru aux éditions de La Grande Ourse.

Pour ce qui est du prix Femina, les suffrages se sont portés vers ‘Bain de Lune’, le roman de Yanick Lahens édité chez Sabine Wespieser éditeur. Le Femina étranger récompense lui Zenuya Shalev pour ‘Ce qui reste de nos vies’, paru chez Gallimard.

Enfin, le grand prix du roman de l’académie Française (qui mérite pour sa part le prix du titre le plus long) est attribué à ‘Constellation’ d’Adrien Bosc, paru chez Stock.

Une très bonne cuvée donc avec plusieurs maisons d’édition récompensées, même si la reine incontestée demeure Gallimard avec deux prix au compteur en plus du prix Nobel de littérature attribué à Patrick Modiano. Les chiffres du secteur indiquent déjà plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires généré par les romans de la rentrée littéraire. Est-ce du simplement à la qualité et la diversité des romans présentés ? Ou bien y a-t-il eu un effet prix Nobel ? Difficile à dire, mais ce qui est sur, c’est que cette bonne nouvelle fait du bien au moral d’un secteur qui continue à souffrir. Et pour les lecteurs, la vitalité de l’édition française garantit de belles heures de lecture !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s