Un Livre un jour, un livre toujours, ouvrage d’Olivier Barrot

unlivreJ’aime bien Olivier Barrot. Voilà quelqu’un qui parle quotidiennement de littérature à la télévision, tel un pèlerin infatigable. Il erre à travers les cafés de Paris, à la rencontre d’auteurs, sans jamais se départir de sa passion. Cela force l’admiration.

C’est donc avec une certaine tendresse que j’ai découvert la curiosité du moment : un livre publié par Olivier Barrot dans le prolongement de son émission. Intitulé Un livre un jour, un livre toujours, cet OVNI est paru aux éditions De La Martinière avec la complicité d’Olivier Fontvieille pour les illustrations. Et son sous-titre dévoile un programme prometteur : « Les essentiels d’une bibliothèque idéale ».

Au fil d’un peu plus de quatre-cents pages, Olivier Barrot nous dévoile pas moins de deux-cents ouvrages, incontournables selon lui pour la bibliothèque de tout lecteur qui se respecte (pas de condescendance dans ces mots : un lecteur qui se respecte est quelqu’un qui n’a pas peur de faire preuve de curiosité, pour les nouveautés comme pour les classiques). Pour vous donner un peu l’eau à la bouche, on retrouve dans ce guide littéraire : Corneille, Tolkien, Gide, Stevenson, Modiano, Kundera… et beaucoup d’autres. Les titres des ouvrages se succèdent, et chaque ouvrage présenté a droit à une double page de commentaires pour mieux aborder les raisons pour lesquels le livre est à lire absolument.

Outre le texte principal qui résume l’histoire tout en présentant les traits importants du livre, l’ouvrage affiche aussi des éléments purement informatifs : la date de première parution, le genre auquel il appartient, les adaptations dont il a fait l’objet, la tranche d’âge idéale pour lire ce livre, le niveau de difficulté ainsi qu’un avis concis d’Olivier Barrot.

Si je trouve les textes de présentation très intéressants, je dois admettre que les tranches d’âge évoquées ne me semblent pas très judicieuses, et j’ai même été à plusieurs reprises en désaccord. Par ailleurs, on pourrait reprocher au livre d’avoir opté pour une sélection très classique. C’est vrai qu’aucun choix ne m’a véritablement surpris, mais le propos du livre est de présenter les essentiels, c’est-à-dire justement les livres sur lesquels la plupart des lecteurs peuvent se mettre d’accord. Du reste, ce sont justement des livres que vous êtes susceptibles d’avoir déjà dans votre bibliothèque si vous faites partie de la catégorie « lecteur vorace ».

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que les auteurs étrangers ont de la place. L’ouvrage n’est pas exclusivement français, il présente donc un panorama assez global (bien qu’essentiellement occidental) de la littérature mondiale. De la même façon, plusieurs périodes historiques sont traitées, ainsi que des courants littéraires très différents les uns des autres. J’ai eu de la peine en constatant que Musset n’était pas dans la liste, mais je pardonne à Olivier Barrot car il a fait rentrer Nancy Mitford.

Pour moi, ce livre s’adresse avant tout aux passionnés de littérature. Je l’ai feuilleté d’abord en listant à chaque fois les livres avec lesquels j’étais d’accord, grognant sur ceux que je n’aurais pas mis moi-même dans cette sélection, pestant sur les livres absents, et hochant la tête devant ceux qui se trouvent également dans ma propre bibliothèque. Un livre de passionné vous dis-je… On en attendait pas moins d’Olivier Barrot !

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s