C’est aujourd’hui le printemps… des poètes !

printemps-des-poetes-afficheQuelle que soit la météo, on est sûr d’une chose : pas besoin de soleil pour profiter de la poésie ! Je vous rappelle donc avec un infini plaisir que la 16e édition du Printemps des poètes démarre aujourd’hui. La manifestation culturelle a lieu du 8 au 23 mars, et le thème de cette année est « Au cœur des arts ». Ce sera l’occasion de tirer un joli trait d’union entre la poésie et ses différentes sources d’inspiration, mais aussi de voir comment les autres arts ont puisé des idées dans la culture poétique.

Le Printemps des poètes a lieu un peu partout en France, dans les écoles, les centres culturels, mais les municipalités et les libraires ont aussi souvent des idées d’animations à cette occasion. Donc renseignez-vous : il se passe forcément quelque chose à côté de chez vous. D’autant que cette année, le programme est particulièrement riche.

Outre le thème, un hommage sera rendu à Max Jacob, poète emblématique du dadaïsme. Nous célébrons cette année les 70 ans de sa disparition au camp de Drancy. Max Jacob est la figure tutélaire idéale puisqu’il était non seulement poète mais aussi peintre. Son parrain était d’ailleurs un certain Pablo Picasso.

Et puisque c’est aussi le 70ème anniversaire de la libération, le Printemps de poètes rendra également hommage aux poètes engagés dans la résistance. A cette occasion, la Comédie Française participera aux réjouissances en accueillant dans la salle du Vieux Colombier une lecture originale de plusieurs poèmes qui seront accompagnés de musique. Samuel Labarthe, l’un des comédiens emblématiques de la troupe, sera de la partie.

La manifestation compte aussi rallier le plus grand nombre autour de l’événement grâce à un flashmob qui sera organisé à Paris sur le Parvis des Droits de l’Homme. Le thème sera le célèbre poème de Paule Éluard « Liberté ».

A l’occasion du Printemps des poètes, les talents littéraires pourront aussi s’exprimer et tenter de remporter un prix. Le Prix de la Vocation comme son nom l’indique récompense les débuts prometteurs d’un jeune auteur. Autre concours, celui pour le prix Andrée Chedid. Le principe est simple mais il faut être créatif… et savoir jouer d’uns instrument car vous devrez mettre en musique l’un des poèmes de la liste imposée. Le président d’honneur sera Mathieu Chedid.

Je profite aussi de quelques mots pour saluer la superbe affiche de cette année. Rimbaud est magnifique, et c’est toujours un très bon choix vu que nous n’avons pas eu tant de poètes photogéniques (Baudelaire par exemple fait toujours une tête de six pieds de longs sur ses portraits !). Enfin, n’oublions pas que c’est là le seul événement d’ampleur nationale qui mette la poésie sur le devant de la scène. L’occasion donc de parler et de transmettre un patrimoine littéraire qui ne doit pas sombrer dans l’oubli.

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s