Le prix Goncourt 2013 est attribué

pierre-lemaitre-goncourt-2013C’est hier, lundi 4 novembre, que le prix Goncourt a été attribué à Pierre Lemaître pour son roman Au revoir là-haut paru chez Albin Michel. Et si d’habitude je ne suis pas une grande fan des prix littéraires, je dois bien avouer que j’ai été séduite par le choix de cette année.

Ce roman populaire, dans le plus beau sens du terme, raconte l’histoire de deux hommes au lendemain de la Première Guerre mondiale. Venant chacun de classes différentes (l’un issu du milieu bourgeois et l’autre venant de la classe populaire), ils ont pourtant un point en commun : leur expérience de la guerre. Revenus à la vie civile, ils vont devoir trouver leur place dans une France qui est davantage occupée à célébrer les héros morts au chant d’honneur que de trouver du travail pour les gueules cassées traumatisées par les horreurs d’une guerre atroce. C’est en montant une escroquerie que nos deux personnages espèrent bien se trouver une place au soleil.

Dans ce roman, Pierre Lemaître dépeint une fresque populaire, mêlant la grande histoire à la fiction. Cet habitué des romans policiers arrive à maintenir le suspens tout en plongeant le lecteur dans un univers disparu. Mais n’est-ce pas l’omniprésence de la guerre aux quatre coins du monde qui rend ce nouveau livre à ce point pertinent et actuel ?

Une bonne pioche pour le Goncourt de cette année. A plusieurs égards, on peut trouver ce choix atypique (ce qui est toujours une bonne chose car la littérature française à bien besoin d’être un peu secouée sur ses bases) : Pierre Le maître a entamé sa carrière d’écrivain très tardivement, et il est surtout connu pour ses romans policiers. Très inspirés par les romanciers américains et par les anciens auteurs populaires français (Dumas en tête), il a d’abord été publié aux éditions du Masque. Au revoir là-haut est son premier roman « classique ». Et bien que l’auteur ait reçu plusieurs prix pour ses romans policiers, il ne semblait pas partir favori pour un Goncourt.

Rappelons pour la petite histoire que le Goncourt n’a jamais été attribué à un roman policier. Le fait qu’un auteur venant de ce genre reçoive aujourd’hui une telle distinction est donc déjà une première !

Une belle cuvée donc ! J’ai hâte de le lire car ce que j’en entends laisse présager d’un bon livre.

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s