Les Contes de fée font de la résistance

onceIl était une fois un monde qui avait besoin de croire aux belles histoires. Alors, pour se redonner un peu de courage et plonger dans un monde fabuleux, les télévisions décidèrent de remettre les contes de fée au goût du jour.

Bon, mon entrée en matière est peut-être un peu poussive, mais il faut bien avouer que nous sommes en face d’un phénomène rare, imprévisible et surprenant. Car oui, vous l’avez-vous aussi remarqué : les contes de fée sont de retour, et ils font de la résistance !

Il y a peu, M6 a inauguré la résurrection en présentant en première partie de soirée la série américaine Once upon a time. Curieuse, j’ai évidemment sauté sur l’occasion pour voir cette nouvelle adaptation, prête à monter au créneau pour défendre les bienfaits de l’histoire du soir face à la grande méchante télévision. Force est de constater que le sort s’est retourné contre moi, et à mon tour j’ai succombé au charme de cette série dont tout le monde nous ventait les mérites avant même sa diffusion.

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’intrigue est assez simple : la méchante sorcière a décidé de se venger de Blanche-Neige et de son Prince Charmant (et au passage de tous les autres personnages de contes), et elle a donc envoyé tout le monde dans une autre réalité (qui est en fait le monde réel) afin de les faire oublier qui ils sont et de maintenir son emprise sur eux.

Dans ce monde, elle est le maire d’une petite ville baptisée Storybrook, et chaque personnage vit une vie tranquille, sans soupçonner un seul instant d’être quelqu’un d’autre. Oui mais voilà, un enfant a deviné la vérité. Il va donc chercher de l’aide auprès de sa mère biologique pour rétablir les fins heureuses et sauver tous les personnages. Armés d’un livre de contes, nos deux héros vont découvrir un chemin semé d’embûches !

L’histoire est passionnante et elle oscille entre l’intrigue du monde réel et les nombreux flash-backs du monde des contes. Chaque épisode se focalise plus particulièrement sur un conte (Cendrillon, Le Petit Chaperon rouge, La Belle et la Bête…) tout en ménageant beaucoup de place à l’histoire d’amour de Blanche-Neige qui reste le fil rouge de la série.

Les fans de contes vont se régaler, et les autres auront plaisir (comme moi) à se souvenir petit à petit de toutes les histoires de l’enfance dont on a oublié tant de détails en grandissant. Pour autant, je voudrais quand même souligner que la série s’adresse vraiment aux adultes, et pas à des enfants. En fait, elle réveille un peu les enfants qui sommeillent en nous, tout en développant habilement les ressorts propres aux séries télé : suspens, action, mystères, rebondissements en pagaille…

grimm

 

Et ce n’est pas tout. Pour plonger encore plus avant dans la fiction de notre enfance, sachez que la série Grimm (déjà vue sur la chaîne Syfy pour ceux qui ont le câble) débarque bientôt sur la TNT. C’est NT1 qui a gagné le gros lot et qui propose donc dès vendredi 11 janvier (attention, c’est demain soir !) les épisodes de la première saison. La série suit les aventures du dernier descendant des célèbres frères Grimm. Policier, il est chargé d’enquêter sur des crimes plus ou moins louches, et liés aux méchants de contes qui sont apparus dans notre monde. Là encore, le fantastique rencontre le monde réel, et tout le monde n’en sortira pas indemne !

A découvrir donc pour replonger dans le monde pas toujours tendre et charmant des contes de fée !

Publicités
Cet article, publié dans Séries télé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s