La Bibliothèque de l’été : 3e partie

Après les filles en mal de girlytude et les rockeurs accros aux rifs de papier, je me suis penchée sur une liste de lectures ouverte aux fans de crimes. Pour vous, je me suis attardée dans les recoins les plus sombres de ma bibliothèque, ne choisissant que le meilleur des intrigues et des mystères. Voici une petite sélection de romans policiers et de suspens en tous genres (avec même une pointe de fantastique pour les amateurs du genre !) :

    • Le Crime de l’Orient-Express, écrit par Agatha Christie. J’avoue tout : c’est mon préféré ! Tout le monde le connait, mais paradoxalement peu sont ceux qui l’ont vraiment lu. Nous avons tous vu une adaptation plus ou moins bonne, et nous connaissons la fin… Mais qui peut me citer tous les détails de l’intrigue ? Il y a tant de choses insoupçonnées à découvrir dans ces pages ! La psychologie du crime atteint un sommet dans ce livre qui est à mon sens le meilleur roman policier. Tout vaut le détour : la richesse et l’épaisseur des personnages, la complexité de la trame narrative, l’atmosphère/le décor… et surtout le motif du crime qui remet tout en perspective. Ce roman se dégage des autres à causes de toutes les incertitudes que soulève la résolution de l’énigme. Une réussite à relire encore et toujours !
    • Le Prestige, par Christopher Priest. C’est grâce au très bon film qu’en a tiré Christopher Nolan que j’ai pu découvrir ce livre. Histoire complexe et fascinante qui met en scène deux magiciens lancés dans une compétition acharnée, ce roman de Christopher Priest vous plonge au coeur du bizarre et de l’illusion. Rien n’est vraiment tel qu’il semble être. L’écriture elle-même sert à perdre le lecteur. Et pour enrichir encore la trame, une deuxième ligne narrative vient se greffer avec les descendants de nos deux illusionistes. Le lecteur est pris au coeur du récit, ébahi, sentant qu’il se passe quelque chose, mais ne pouvant pas deviner la conclusion du tour. Si vous avez vu le film, vous n’aurez bien sur pas la même surprise à la fin ; en revanche sachez que le scénario ne reprend qu’une partie de l’histoire : vous avez encore des choses à découvrir ! Ce roman est une véritable réussite, qui vous tient en haleine au fil des pages.
    • Le Grand Sommeil, écrit par Raymond Chandler. Cinéphiles et bibliophiles se retrouvent autour de Raymond Chandler, auquel les uns comme les autres doivent tant de chefs d’oeuvre. Ce roman est le premier de la série de Phillip Marlowe, qui deviendra bientot le plus célèbre détective privé, aux côtés de Hercule Poirot et Sherlock Holmes. Une différence toutefois : ce personnage est résolument moderne et flirte avec l’esthétique des films noirs. Il sera d’ailleurs régulièrement adapté au cinéma, prenant au passage les traits d’Humphrey Boggart en personne, ce qui contribua à faire du détective privé un mythe du septième art. Après lui, les cinéastes ont eu l’idée de recyclé cette psychologie un peu nostalgique, légèrement noire et torturée, en confilt avec l’autorité, mais attachée à une certaine morale personnelle. Ce détective là tient un peu du cowboy solitaire, abandonné seul dans un paysage urban dont il connait par coeur les moindres recoins obscures. L’énigme est passionnante, les personnages bien travaillés… Une plongée aux origines d’un des mythes littéraires modernes les plus essentiels et les plus incontournables.
    • Le Mystère de la chambre jaune, écrit par Gaston Leroux. Il se murmure que c’est après avoir lu ce livre et l’avoir passionnément aimé qu’Agatha Christie a décidé d’écrire à son tour des romans policiers. Il faut dire que ce livre est assez impressionnant en effet. L’intrigue est tellement parfaite que chaque étape apporte sa juste dose de suspens, et le lecteur ne peut que se dépêcher de lire le plus vite possible pour comprendre ce qui s’est passé. L’avantage de cette intrigue est triple : Gaston Leroux livre une énigme qui parait a priori impossible à solutionner ; il fait évoluer ses personnages dans un environnement fermé, qui fait agréablement penser à un huit clos en moins étouffant ; et dans la foulée, il invente une nouvelle typologie de personnages de roman plicier : le journaliste-détective. Rouletabille est l’un des personnages les plus attachants de la littérature policière. Il est jeune et insouciant comme l’était Gavroche, aussi têtu et résolu que D’Artagnan, et son don pour résoudre les mystères en même temps qu’une incertitude sur son identité profonde permettent de le démarquer de tous ses illustres prédecesseurs. Il ne ressemble à aucun autre, et aucun autre ne lui ressemblera plus. Une page de la littérature française s’écrit avec ce livre qui prouve bien que les français n’ont rien à enver aux anglosaxons en matière de littérature policière !
  • N’importe quelle aventure d’Arsène Lupin, par Maurice Leblanc. J’ai déjà eu l’occasion d’exprimer tout le bien que je pense de Maurice Leblanc, l’un des auteurs français le splus mésestimé de sa génération et de celles qui ont suivi. Aujourd’hui encore, on parle à peine de lui et son héros ne semble plus intéresser le cinéma ni la télévision. Dommage car il y aurait matière à amuser à nouveau le public français, avide de ce panache unique, taquinant la police et les bourgeois sans la moindre vergogne. Voilà un personnage qui fait rêver. Mais au-delà de la belle ambiance Belle Époque, il ne faut pas oublier le formidable esprit criminel de Maurice Leblanc qui était capable de lancer les intrigues les plus inextricables pour finalement tout délier au dernier moment. Le lecteur devient presque un spectateur devant ce grand jeu de mystère. Mon histoire préférée reste sans conteste L’Aguille Creuse, et l’image si évocatrive des falaises d’Etretat sera toujours pour moi synonyme de trésor caché. Un rêve pour les vacances.

Voilà. J’espère que cette liste saura faire fonctionner vos méninges pendant vos vacances. Et si vous avez des idées, n’hésitez pas à les poster sur ce blog. Je suis toujours à la recherche de la perle rare à lire !

Publicités
Cet article a été publié dans Listes d'idées de lecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s