Mort de Jorge Semprun

Photo de Jorge SemprunLe monde littéraire européen est aujourd’hui en deuil : l’écrivain espagnol Jorge Semprun est mort hier à Paris, à l’âge de 87 ans.

Celui qui était devenu l’un des plus grands hommes de Lettres d’Espagne et de France, ancien ministre de l’éducation nationale d’Espagne, était avant tout un engagé politique dont les convictions profondes se répercutaient dans ses livres et ses prises de position publiques. Résistant pendant la seconde guerre mondiale, il resta à jamais marqué par ses années de déportation au camp de Buchenwald.

Tout comme Primo Levi en Italie, il a cherché toute sa vie à mettre des mots sur l’horreur de la guerre et la survie dans les camps. Avec l’arrivée de Franco au pouvoir en Espagne, il est obligé de fuir son pays. C’est le début d’un exil européen qui le mène finalement en France. Là, il découvre la pensée des Lumières, le communisme, et l’amour d’une langue qui deviendra celle d’une grande partie de son œuvre.

En tant qu’écrivain, il s’intéressera à de nombreux genres différents : le roman, l’essai, le théâtre, mais aussi le scénario pour le cinéma. Adopté de longue date par les cercles littéraires français, il faisait partie du jury du Prix Goncourt et avait reçu le prix Femina.

Son dernier livre, paru l’année dernière, était un essai sur l’Europe d’hier et d’aujourd’hui. Un sujet qui l’a passionné pendant la majeur partie de sa vie.

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s