Les Maîtres du jeu vidéo, David Kushner

Couverture Les maîtres du jeu vidéoAprès avoir récemment vu Tron : Legacy au cinéma, j’ai eu envie de vous parler d’un livre que j’ai lu il y a six mois : Les Maîtres du jeu vidéo. Il ne s’agit pas d’un roman d’anticipation où les ordinateurs prennent le pouvoir, et le livre ne contient pas non plus de courses de moto ; pourtant il n’est pas sans rapport avec le film de Disney.

Car si Tron présente un fantasme numérique séduisant pour tous les accros aux nouvelles technologies, dans les faits il faut bien reconnaître que les êtres humains ne cessent d’être fascinés par les ordinateurs. Ces outils à la fois pratiques et bizarres continuent de prendre une part de plus en plus importante dans nos vies, non seulement dans notre travail mais aussi dans  nos divertissements.

Dans cette biographie croisée, David Kushner dresse le portrait de deux petits génies américains : John Carmack et John Romero, les fondateurs de ID Software, l’un des éditeurs de jeux vidéos les plus célèbres au monde. Et à travers ces deux personnalités à la fois surprenantes et sympathiques, Kushner nous fait pénétrer dans un autre monde : celui de l’informatique à la fin des années 70, une époque où les geeks n’avaient pas encore pignon sur rue et n’étaient qu’une petite communauté numérique ultra-soudée.

A l’époque, les jeux vidéos ne rapportent pas beaucoup d’argent, les ordinateurs ne vont pas très vite… tout est à inventer. Et c’est exactement ce que les deux John vont faire : en se lançant dans l’aventure du virtuel, ils vont écrire certaines des pages les plus importantes de l’histoire de l’informatique. Avec leurs jeux vidéos, ils vont repousser les limites technologiques et créer un véritable engouement populaire autour de certains jeux devenus cultes : Commander Keen, Wolfenstein 3 D (le premier jeu véritablement en 3D), Doom, Quake…

La suite sera malheureusement plus sombre. Les pionniers du monde digital vont se faire rattraper par les intérêts économiques. Car une fois que les grosses sociétés américaines se rendent comptent qu’on peut gagner beaucoup (mais alors beaucoup) d’argent avec des jeux vidéos, les petits indépendants vont se faire manger tout cru.

C’est donc une épopée passionnante que nous présente David Kushner dans ce livre que l’on dévore comme un roman, et qui plaira autant à des adultes qu’à des ados. Au passage on apprend plein de chose sur l’histoire des jeux vidéos et la naissance d’une industrie qui est aujourd’hui la plus riche et la plus puissante du secteur du divertissement (devançant même le cinéma !).

A travers notre nouvelle culture du divertissement, c’est aussi un portrait de notre société qui nous est présenté. Par exemple notre fascination pour la 3D, ce mythe que tant d’artistes et de techniciens ont cherché à atteindre. Mais aussi l’omniprésence de la technologie informatique dans notre vie quotidienne ; des outils, des jeux incontournables qui font désormais partie intégrante de la définition de la race humaine. Une technologie qui se trouve presque inscrite dans nos gènes tant notre rapport à elle relève de l’intime, et même de l’affection.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s