Just Not That Into Billionaires, comédie romantique d’Annika Martin

En janvier dernier, j’ai découvert la romancière américaine Annika Martin. Et ce fut un coup de foudre immédiat ! J’ai lu sa série de comédies romantiques Billionaires dans le mauvais ordre (c’est ma spécialité). Mais ça n’a pas du tout entamé le plaisir de ma lecture. Chaque roman est excellent. Et je ne comprends pas comment ça se fait qu’ils ne soient toujours pas traduits en France tant cette saga est prenante et hilarante ! Just Not That Into Billionaires est le sixième tome de la série. Et vous allez voir : c’est un livre qui joue avec les clichés du romantisme à l’américaine de façon hyper ludique.

Mon résumé du livre

Pendant quelques mois, lorsqu’elle était encore une jeune danseuse en recherche de travail, Francine a travaillé dans un spectacle à Las Vegas. Là-bas, elle s’est fait des amis… et un ennemi en la personne de Benny, le geek responsable de l’éclairage du spectacle. Dix ans plus tard, Francine mène sa vie de danseuse à New-York. La chance lui sourit enfin : elle a décroché le premier rôle dans la nouvelle grosse production de danse de la saison. Une tournée en Europe est même prévue ! Son rêve de gamine est sur le point de se réaliser… ou pas. Car au moment de demander son passeport, son formulaire lui revient, rejeté car son statut civil semble faux. Elle serait mariée ! Après une rapide enquête, il s’avère que dix ans auparavant, lors d’une soirée trop arrosée, Francine et Benny se sont mariés à Las Vegas. Depuis, ils ne se sont jamais revus. Benny, devenu le fondateur et propriétaire d’une entreprise de nouvelles technologies, et désormais milliardaire. Et il n’a pas oublié la danseuse sexy pour laquelle il avait eu un coup de coeur. Une danseuse sexy qui ne s’intéressait pas du tout à lui. Et à qui il est bien décidé à rendre la monnaie de sa pièce. Elle veut divorcer ? D’accord, mais avant, elle va devoir se plier à sa bonne volonté. Et ça tombe bien : il a justement besoin d’une gentille épouse pour assurer améliorer son image publique. Ce que Benny ignore, c’est que Francine ne compte pas franchement faire preuve de docilité. Leur mariage risque fort de ne pas être un long fleuve tranquille !

Mon avis sur Just Not That Into Billionaires

Qui a dit que c’était le rêve de toutes les femmes de se retrouver mariée à un milliardaire ? Annika Martin joue à chamboule-tout dans cette nouvelle comédie romantique. Success story, amour/haine, mariage à Las Vegas… tous les clichés des comédies romantiques y passent dans cette romance bourrée d’humour où les deux personnages principaux passent leur temps à se faire vivre mutuellement un enfer.

Au départ, ce n’était pas franchement le tome qui me tentait le plus. Le résumé avait l’air un peu trop kitsch à mon goût. Mais vu que j’avais aimé chacun des autres romans de la série Billionaires, j’ai décidé de faire confiance à Annika Martin. Et j’ai été récompensée car ce sixième opus est effectivement meilleur que le résumé ne le laissait présager. Il est hyper drôle. Et en fait, les clichés sont surtout là pour être habilement déboulonnés les uns après les autres. Ce qui est vraiment très grisant quand on a, comme moi, l’habitude de lire pas mal de comédies romantiques. Car ça donne au livre un petit côté second degré à la fois plaisant et original.

J’ai beaucoup apprécié l’histoire aussi parce qu’il y a beaucoup de tendresse. L’histoire de Francine et Benny est celle d’un qui pro quo. D’une rencontre manquée il y a dix ans. Oui, ils se sont croisés. Mais en fait ils n’avaient pas vraiment eu l’opportunité d’apprendre à se connaître. Ils en sont restés à des a priori l’un envers l’autre. Et ils ont continué leur vie, en ayant quand même conscience du fait qu’il y aurait pu y avoir quelque chose entre eux.

La découverte du mariage n’est pas crédible une seule seconde. Mais c’est tellement drôle et inopiné que j’ai quand même embrayé sur ma lecture sans me poser plus de questions. D’autant que très rapidement, c’est le jeu de massacre entre Francine et Benny qui prend toute la place dans l’intrigue. Avec aussi, en fil rouge, une petite intrigue concernant l’entreprise de Benny. Mais je ne vous en dis pas plus. Je précise plus que cet élément de suspens était bien trouvé, et qu’il apporte beaucoup de surprise vers la fin du roman.

Just Not That Into Billionaires : une idée lecture pour qui ?

Quand j’avais la vingtaine, j’étais une grande fan de comédies romantiques. Je lisais beaucoup de chick lit. Et j’ai fini par arrêter après avoir lu trop de livres médiocres. Entre temps, la vogue du roman feel-good est arrivée, et j’ai préféré m’orienter vers des histoires de seconde chance avec un vrai propos plutôt que de continuer à lire des romans d’amour dans lesquels je ne trouvais pas ma dose de romantisme. Je ne sais pas si vous avez vécu une relation comparable avec les comédies romantiques ?

En tout cas, depuis ma découverte des livres d’Annika Martin, je suis à nouveau accro aux comédies romantiques. Just Not That Into Billionaires est un condensé de ce que le genre a à offrir de meilleur. C’est fun, original, ça se lit avec beaucoup de plaisir, les personnages sont charmants mais déjantés, et j’ai ma dose de romance. C’est un peu l’équivalent du nappage chocolat + chantilly sur une gaufre. Qu’est-ce que c’est bon !!!

Billionaire-6

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s