Le Jeu de la Dame sur Netflix

La semaine dernière, j’ai profité d’une pause entre deux lectures pour vérifier que ma télé fonctionnait toujours. Je fais l’exercice au moins une fois par mois, histoire de m’assurer que mes longues plages de lecture ne la font pas sombrer en hibernation ! Et histoire de bien la faire chauffer, je me suis lancée dans un marathon de visionnage. J’ai regardé tous les épisodes de la nouvelle série de Netflix, Le Jeu de la Dame, en trois jours. Un record pour moi ! Franchement, j’ai juste regardé parce que je suis devenue fan de l’actrice principale, Anya Taylor-Joy, depuis que je l’ai vue, plus tôt dans l’année, dans la dernière adaptation du roman Emma de Jane Austen. Spoiler : j’ai adoré cette série. Et le saviez-vous : c’est en fait l’adaptation d’un roman américain !

J’ai presque envie d’écrire que j’ai adoré contre toute attente parce que, a priori, l’histoire fictive d’une joueuse d’échecs américaine surdouée et accro aux médocs sur fond de guerre froide n’avait pas de quoi m’attirer. Mais bon, par curiosité j’ai tenté et j’ai eu un énorme coup de coeur pour l’histoire, les personnages, la période… tout ! L’histoire est vraiment très prenante, et on ressort de là en ayant envie d’apprendre à jouer aux échecs. En tout cas, je jette un autre regard sur ce jeu que j’ai toujours trouvé obscur et que je pensais ennuyeux. Il s’avère au contraire passionnant, et l’aspect psychologique du jeu est vraiment très spectaculaire.

Ce qui est intéressant, c’est que la série est adaptée d’un roman de Walter Tevis, paru en France sous le titre Le Jeu de la dame. Malheureusement, il n’est plus édité, donc il vous faudra mettre la main sur un exemplaire d’occasion. Ou bien lire en version originale.

L’auteur (parfois crédité sous le nom de Walter S. Tevis) n’est d’ailleurs pas un inconnu des cinéphiles. D’autres romans écrits par lui ont fait l’objet d’adaptations… et pas des moindres ! C’est à Tevis que l’on doit notamment les romans adaptés sous les titres de L’Arnaqueur (oui, le classique avec Paul Newman et Robert Redford) et La Couleur de l’argent (avec Paul Newman et Tom Cruise, réalisé par Martin Scorsese), deux films que j’adore particulièrement, mais je n’avais jamais cherché à savoir ce que l’auteur avait pu écrire d’autre. Si vous ne les avez jamais vu, je vous les conseille. En ce qui me concerne, je les ajoute à ma liste de livres à lire.

C’était d’ailleurs prévisible : à présent que j’ai vu la série Le Jeu de la Dame, j’ai très envie de lire le livre. Comme je lis beaucoup en VO, j’ai décidé d’acheter le roman en anglais. Et j’ai eu de la chance : en ce moment l’ebook est à 99 centimes sur Kindle. Vous le trouverez sous son titre d’origine : The Queen’s Gambit. Donc même si d’habitude vous ne lisez pas en VO mais que vous parlez un peu anglais, ça peut être l’occasion de tester la lecture en VO pour un prix très raisonnable. Et comme je le disais plus haut, trouver un exemplaire d’occasion de la version française risque de s’avérer compliqué. Je ne sais pas encore si les éditeurs français vont s’inspirer du succès de la série pour republier le roman. Ce serait une bonne idée vu que je ne suis pas la seule à avoir été séduite par cette histoire.

17 réflexions sur “Le Jeu de la Dame sur Netflix

  1. L'ourse bibliophile dit :

    J’ai beaucoup aimé cette série aussi ! L’actrice principale, le reste du casting,les costumes, l’époque, l’histoire évidemment !
    Par contre, ça ne m’a pas redonné envie de jouer aux échecs, je n’ai aucune patience pour ce jeu !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s