Ré-ouverture de nos chères librairies !

La reine d’Angleterre l’avait bien promis : « We will meet again » ! Après deux semaines d’un suspens insoutenable, les librairies ont enfin le droit de ré-ouvrir dès demain, samedi 28 novembre. Dans les faits, leur fermeture n’était que partielle. Les libraires continuaient de fonctionner, mais seulement avec de la vente à distance. A partir de demain, c’est promis : on aura le droit de rentrer dans les librairies pour arpenter les allées, admirer les dernières nouveautés et sentir l’odeur du papier !

Soyons quand même prudents : continuons de respecter le principe de précaution grâce aux gestes barrières. Le port du masque sera obligatoire. Et si vous comptez manipuler des livres dans la librairie (soyons honnêtes, on fait tous ça : prendre un livre, lire le résumé, le reposer, prendre un autre livre…), soyez gentils de mettre du gel hydroalcoolique avant d’entrer dans la librairie ! Il ne s’agit pas que de vous protéger vous-même. C’est aussi une question de respect pour les autres lecteurs et les libraires, bien sûr !

Lors du déconfinement, au printemps dernier, la réouverture des librairies avait déchainé une vague d’enthousiasme parmi les lecteurs. Avec l’approche de Noël, il est probable qu’on assiste encore une fois à des scènes de liesse dans les librairies… ce qui se traduit en fait par des piles de livres plus ou moins bien rangées dans les librairies, pour faire face à l’explosion des ventes et des commandes !

Donc voici un petit rappel des bonnes pratiques :

  • ne râlez pas si votre libraire aménage des plages horaires réservées au retrait des commandes à distance ; il fait ce qu’il peut, il n’a pas quatre bras !
  • ne grognez pas si votre commande met quelques jours avant d’arriver ; tous les distributeurs de livres doivent réorganiser leurs expéditions aux libraires.
  • ne paniquez pas si le livre que vous cherchez n’est pas en rayon : les éditeurs n’arrêtent pas de rappeler qu’il n’y aucun risque de rupture de stock. Si un livre n’est pas en librairie, il suffit de le commander !
  • ne perdez pas patience en faisant la queue. D’accord ce n’est jamais drôle, mais quand il y a beaucoup de monde d’un coup dans une librairie, forcément ça prend du temps de s’occuper de tous les clients. Râler ne fait que causer un stress supplémentaire aux libraires, et ils n’ont pas besoin de ça en ce moment.

J’en profite aussi pour rappeler ce que j’ai déjà écrit dans un autre post. Pas besoin de dépenser des centaines d’euros pour soutenir votre librairie de quartier. L’achat d’un seul livre de poche à 5 euros sera déjà un geste grandement apprécié (au hasard, je vous conseille la nouvelle édition de 13 à table, vendu au profit des Restos du Coeur). Tous les livres et chaque euro comptent pour les commerces indépendants en ce moment. Mais on ne vous demande pas de prendre un crédit à la consommation pour relancer l’industrie du livre !

LA bonne idée cette année, ça peut être de privilégier les livres comme cadeaux de Noël. C’est d’ailleurs l’occasion de solliciter nos amis libraires qui se feront une joie de vous orienter vers les bons livres pour combler vos proches. Et d’ailleurs, ce serait une bonne chose de déposer sa liste au Père Noël en librairie. Ce serait mon rêve !

Vous n’avez pas de librairies à côté de chez vous ? Pas de panique ! Grâce à des sites de réseau de librairies indépendantes comme LesLibraires.com vous pouvez commander vos livres sur internet et faire quand même soutenir les petites librairies. La bonne nouvelle, c’est que ça ne vous coûtera pas franchement plus cher qu’un achat sur place : grâce à une aide de l’état, l’expédition de livre est facturée 1 centime ! Profitez-en !!

A tous nos amis libraires, auteurs, éditeurs et imprimeurs, je vous souhaite bon courage pour les prochaines semaines. Espérons que la mobilisation générale sera suffisante pour sortir un peu la tête de l’eau. Par ailleurs, maintenant plus que jamais, éprouvés comme nous l’avons tous été d’une manière ou d’une autre, la lecture et son ouverture sur le monde (réel ou imaginaire !) est nécessaire pour nous apporter du réconfort et nous rappeler que nous ne sommes pas seuls dans ces épreuves.

D’avance, très bon week-end à tous.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s