Le Curieux Noël de Mrs Ellison, roman policier d’Anne Perry

Chaque année, j’attends avec impatience le « crime de Noël » d’Anne Perry. C’est devenu une tradition. Moi qui aime Noël et les romans policiers, c’est un peu ma douceur de fin d’année. Cette année, j’étais en retard dans mes lectures de décembre. J’ai donc attendu janvier pour lire enfin Le Curieux Noël de Mrs Ellison, le nouveau roman policier de la fabuleuse Anne Perry. Avec sa jolie couverture, il me tendait les bras. En deux soirées sous la couette, armée d’une bonne tasse de thé noir cannelle/agrumes, j’ai résolu l’enquête !

Noël s’annonçait comme une période calme pour Mrs Ellison. La vieille dame s’attendait à passer des fêtes en solitaire, quand subitement elle découvre un Christmas pudding sur le pas de sa porte. Une gentille attention… toutefois gâchée par le boulet de canon miniature caché dans le gâteau. Un boulet qui n’est pas là par hasard. Une vingtaine d’années plus tôt, un ami de Mariah Ellison est mort dans des circonstances troublantes, la tête fracassée par un boulet identique. Il n’en faut pas plus pour conclure que l’affaire refait surface. Bien décidée à tirer au clair cette vieille histoire qui la hante depuis, Mariah se rend chez sa vieille amie Rowena, la veuve du défunt, afin de l’aider à enquêter. Mais visiter les fantômes du passé n’est pas sans réveiller de vieilles souffrances du passé de Mariah.

Avec seulement 150 pages au compteur, ce crime de Noël d’Anne Perry est, encore une fois, une intrigue parfaite pour une lecture rapide. Un format qui se prêt bien à la saison des fêtes, je trouve, car quand on court partout pour trouver des cadeaux de Noël et qu’on passe du temps en famille, on n’a pas forcément envie de s’embringuer dans une lecture au long cours.

Malheureusement, ce format judicieux est l’une des rares qualités que j’ai trouvé à ce livre. C’est vrai que le personnage principal, Mariah Ellison, est un excellent choix de personnage pour enquêter. Dans les premiers romans de la série Thomas Pitt, elle apparaissait comme un personnage secondaire très antipathique. Ce n’est que plus tard qu’Anne Perry a décidé de revenir sur ce personnage de grand-mère pour lever le voile sur son histoire et la faire évoluer. Et c’est une bonne idée parce que, même si le personnage reste peu chaleureux, Mariah porte en elle une vraie épaisseur. Et ça fonctionne d’autant mieux qu’on est loin du cliché de la sympathique miss Marple d’Agatha Christie.

Même si j’ai eu beaucoup de plaisir à voir évoluer Mariah, le problème c’est que cette intrigue n’est pas très intéressante, et qu’elle est mal menée. Le début est assez lent. Il n’y a pas vraiment de suspens. Et toute l’histoire se décante dans les trente dernières pages pour se finir d’une façon trop rapide et assez frustrante.

J’aime la façon dont Anne Perry utilise la symbolique de Noël pour évoquer l’importance de faire la paix avec le passé. Mais même cet aspect de l’histoire est mal exploité dans ce roman policier. La narration revient parfois plusieurs fois sur des éléments de l’enquête, alors qu’en 150 pages, le lecteur n’a pas franchement le temps de se perdre. En revanche, elle éclipse complètement la relation de Mariah avec le défunt. Du coup, le côté humain de l’histoire se perd complètement au second plan. Et on en vient à se dire que l’histoire aurait aussi bien pu se dérouler à n’importe quel autre moment de l’année.

Le Curieux Noël de Mrs Ellison est un curieux crime de Noël, sans mauvais jeu de mots. Cette intrigue est bancale et, malgré les points positifs, elle peine à embarquer le lecteur dans cette enquête. Ce n’est assurément pas le meilleur livre d’Anne Perry, ce qui est d’autant plus rageant que d’habitude, elle écrit des romans policiers bien meilleurs que ça.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s