Liste de lecture d’automne : les librairies à l’honneur

En ce moment, je suis en pleine phase « Lecture de romans policiers ». Je ne sais pas si ça vient des feuilles mortes, de la météo grise ou de mon nouveau thé (un formidable mélange fraise-rhubarbe, gourmand avec une pointe d’acidité comme j’aime !), mais je n’arrête pas de lire des histoires de crimes. Etant donné que tout le monde n’a pas mon obsession pour l’hémoglobine, je me suis dit que j’allais vous proposer une liste de lecture spéciale automne, mais avec un thème plus chaleureux, moins sanglant, plus convivial… Et je suis partie sur les librairies ! Comme une évidence, les librairies sont de véritables havres de paix au beau milieu de l’agitation du monde. Voici donc mon Top 5 de romans feel-good et de romance. Leur point commun : ils se déroulent tous dans une librairie ! (Bon sauf un, mais il parle d’une éditrice, donc ça reste quand même dans le thème)

  • La petite librairie des coeurs brisés, d’Annie Darling

« Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et lit des romans d’amour à ses heures perdues. À la mort de Lavinia, l’excentrique propriétaire de Bookends, elle hérite de la librairie. Cette fois, il n’est plus temps de rêvasser  : l’entreprise périclite à vue d’œil, et Sebastian, le petit-fils de Lavinia, également connu comme l’homme le plus grossier de tout Londres, est bien décidé à faire de sa vie un enfer. Posy va tout mettre en œuvre pour faire de Bookends la librairie de ses rêves, et peu importe si les goûts littéraires et les intérêts de Sebastian sont à l’opposé des siens. Alors qu’elle se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré. »

  • Nightingale Way, de Samantha Young

« Pour échapper à ses parents, Grace, londonienne d’origine, s’est installée à Édimbourg. Éditrice de romance à son compte, entourée d’amis très proches, elle habite un appartement qu’elle affectionne particulièrement.

Cette vie que Grace a su créer avec force et détermination semble en tout point idéale. Il n’y manque, peut-être, qu’un petit ami un tant soit peu compréhensif, protecteur et drôle.

Le parfait opposé de son nouveau voisin, en somme. Logan, don juan notoire, est manager d’une boîte de nuit du quartier. Il est impoli, prétentieux et, malgré tout, terriblement séduisant… »

  • Comment être aussi cool que Nina Hill, d’Abbi Waxman

« Nina Hill est libraire. Elle a une culture générale incroyable, un agenda bien rempli et un chat nommé Phil. Que désirer de plus  ? Quand on lui rappelle qu’il n’y a pas que les livres dans la vie, elle hausse les épaules et se plonge dans un nouveau roman. Quand Nina apprend la mort du père qu’elle n’a jamais connu, elle découvre par la même occasion l’existence d’innombrables frères et sœurs qui veulent à tout prix la rencontrer. Mais pour ce bernard-l’ermite à temps partiel, parler à des inconnus, c’est le bout du monde. Comme un malheur n’arrive jamais seul, Tom, avec lequel elle joue en ligne à des jeux de culture générale, s’avère incroyablement drôle, et rêve de faire sa connaissance. Nina hésite entre plusieurs options  : changer de nom et d’apparence, s’exiler sur une île déserte, ou se cacher dans un recoin de son appartement. Mais le moment n’est-il pas venu de sortir de sa coquille ? »

  • La bibliothèque des cœurs cabossés, de Katarina Bivald

« Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa.

Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque… grâce aux livres, bien sûr. »

  • La librairie des rêves suspendus, d’Emily Blaine

« Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de  bad boy  que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier. »

J’avoue je triche : j’ai déjà lu un des romans de cette liste. Je n’ai pas pu résister ! Et vous, quels sont les livres qui vous font envie ? Vous connaissez d’autres romans sur le même thème ? Si c’est le cas, j’ai très envie de connaître les titres, histoires d’en découvrir de nouveaux.

5 réflexions sur “Liste de lecture d’automne : les librairies à l’honneur

    • francefougere dit :

      Un roman au singulier, qu’on croirait écrit par la personne elle-même, la narratrice pleine d’ironie et d’humour, mais je n’en retrouve plus le titre : en 10/18 – et cela se passe à Beyrouth. Elle a travaillé dans une librairie, et a fait des provisions des livres chez elle, car elle les traduit et possède des cartons pleins de ses manuscrits… cela te dit-il quelque chose ?
      Bon week-end, amitiés 🙂

      J'aime

Répondre à Imagimarion Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s