Les Filles d’Ennismore, le nouveau roman du Cercle Belfond

C’est une jolie surprise qui est arrivée dans ma boîte aux lettres, l’autre jour. Les éditions Belfond m’ont envoyé le nouveau roman de leur collection Le Cercle Belfond, dont je suis absolument fan. La collection propose une sélection très larges de romans, de la comédie au drame policier, en passant par le roman historique. Et c’est une chose qui m’a d’emblée beaucoup séduite. La deuxième raison pour laquelle j’aime cette collection, c’est qu’elle met toujours en avant des portraits de femmes très intéressantes, voire inspirantes, et ça c’est un argument qui fait vibrer mon cœur de lectrice. Ce nouveau roman s’intitule Les Filles d’Ennismore. Il est signé par la romancière irlandaise Patricia Falvey, et comme vous allez le voir, il s’annonce très prometteur.

« 1900. A huit ans, le destin de Rosie Killeen semble tracé : devenir domestique au manoir d’Ennismore, comme sa sœur et sa mère avant elle. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Victoria Ennis Bell. Héritière du domaine, âgée de huit ans elle aussi, Victoria s’ennuie et rêve de faire de la fille du métayer sa camarade de classe et de jeu. Une idée qui ne ravit pas lady Ennis ni la famille de Rosie.

Dix ans plus tard, l’heure est venue pour Victoria de rejoindre Dublin et de faire son entrée dans le monde. Un déchirement pour Rosie : après des années passées à tout partager, les deux amies doivent se résoudre à accepter la séparation. Alors que l’Irlande s’embrase dans un vent de révolte contre la domination anglaise, que l’Europe gronde des échos d’une guerre imminente, combien de temps Rosie et Victoria pourront-elles se battre contre la marche de l’Histoire qui menace de les déchirer ? »

Roman historique. Histoire d’amitié. Portraits croisés de femmes en quête d’émancipation. Lutte sociale et conflit politique. Autant dire que ce livre coche à peu près toutes les cases pour me séduire ! Les Filles d’Ennismore est présenté par l’éditeur comme « une saga inoubliable dans la droite lignée de Downton Abbey ». Et c’est vrai qu’à la lecture du résumé, je retrouve des éléments intéressants qui font penser à la série, à commencer par le climat social d’un pays en pleine mutation, dans laquelle la place des femmes est en train de se redéfinir.

Je vais rapidement entamer la lecture de ce livre, et je compte donc vous en reparler d’ici deux semaines. Inutile de préciser que j’ai hâte de découvrir si l’histoire est à la hauteur de mes attentes. Mais avant ça, un autre coup de cœur potentiel m’attend : j’ai commencé la lecture de La Sœur de la Lune, le nouveau tome de la saga des Sept Sœurs, signée par Lucinda Riley !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s