Carry on, roman de Rainbow Rowell

Elle a un nom splendide et, en quelques années seulement, elle est devenue l’un des auteurs Young adult les plus appréciés au monde. Rainbow Rowell s’est fait connaître grâce à ses romans Eleanor & Park ainsi que Fangirl qui ont rencontré beaucoup de succès en France… et que je n’ai malheureusement pas lu malgré ma curiosité. Mais comme toujours, je n’ai pas le temps de lire tout ce qui me fait envie. La raison pour laquelle j’ai finalement sauté le pas avec Carry on, le petit dernier paru en France il y a deux mois, c’est que ce roman a une histoire très originale : c’est en quelque sorte le livre dérive de Fangirl. Dans ce livre, l’héroïne lisait une fanfiction sur internet qui imaginait un univers à la Harry Potter avec un adolescent doué de pouvoirs magiques et destiné à sauver le monde. Eh bien Rainbow Rowell a décidé d’utiliser cette idée pour écrire un roman indépendant. Donc pas besoin d’avoir lu Fangirl pour comprendre ce livre, même s’il provient de cet univers fictionnel. Vous suivez toujours ? Tant mieux, car voici mon avis sur ce livre.

Simon Snow avait vraiment hâte de reprendre l’école. Les vacances dans son orphelinat ont été monotones et il maintenant il n’a qu’une envie : retrouver son école, ses amis, sa petite-amie, et surtout le Mage, le directeur de l’école qui l’a pris sous sa protection. Oui parce que Simon n’est pas tout à fait normal et il va d’une école qui n’a rien d’ordinaire : Simon est doué de pouvoirs magiques et il va dans une école avec d’autres enfants comme lui. Selon une prophétie, Simon devrait sauver le monde magique. En attendant, sa vie est en danger et plusieurs créatures essayent de le tuer. Ce qui n’est déjà pas très plaisant, mais en plus il doit gérer les problèmes de n’importe quel adolescent : sa relation avec sa petite-amie semble arriver en fin de parcours, son colocataire est un individu détestable et même un peu louche (un vampire ?), et le Mage semble lui cacher des choses sur son destin de sauveur. L’année s’annonce chargée pour Simon !

Résumé comme ça, le livre fait envie. Sauf qu’en fait j’ai comme une impression de déjà vu… Avec ce roman, Rainbow Rowell ne cache pas ses sources d’inspiration, et notamment l’univers Harry Potter qu’on reconnaît très facilement et qui dont la référence constitue d’ailleurs la meilleure part du livre. L’auteure s’amuse avec les codes de la célèbre saga pour la détourner à la manière des fanfictions. Au fil des pages, on a donc droit à des clins d’œil aux livres de J.K. Rowling qui sont plutôt très bien trouvés et qui, pour certains, réservent même de très belles surprises.

Le problème, c’est qu’au-delà de cette référence à l’univers de Harry Potter, le roman s’essouffle assez vite, la faute à une narration qui traine en longueur. A mon sens, il y a pas mal de passages qui auraient mérité quelques coupures car ils ralentissent inutilement l’intrigue et desservent l’efficacité de l’histoire. Malgré les personnages sympathiques et l’humour, on a parfois la sensation que l’histoire progresse à deux à l’heure et ce sentiment est entièrement dû à la façon dont le roman est construit. On alterne les points de vue entre les différents personnages, mais du coup il y a parfois des redondances dont on se passerait bien.

Pour le reste, l’intrigue en elle-même est très bien construire. Elle prend le contre-pied de l’univers Harry Potter d’une manière très intelligente et prouve que Rainbow Rowell est une romancière de talent, capable de faire preuve de beaucoup d’ingéniosité. Malgré les qualités du livre, sa lenteur m’a un peu frustrée et au final je n’ai pas été particulièrement touchée par ce livre dont j’attendais beaucoup (peut-être trop d’ailleurs). Je pense aussi que ce livre arrive trop tard pour moi : je n’ai plus envie de me replonger dans des univers « à la Harry Potter » et je suis au bord de l’overdose des histoire d’ados dans un contexte fantastique. Objectivement, je pense que à cause de mon état d’esprit que je n’ai pas apprécié ce livre autant que je le pensais. Mais si vous êtes fan de ce genre d’histoires, je vous conseille de tenter cette lecture car il y a de bonnes choses.

Publicités
Cet article a été publié dans Jeunesse & Young Adult. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s