L’homme idéal existe. Il est québécois, roman de Diane Ducret

diane ducretÇa fait toujours plaisir de tomber sur un bon livre de chick lit française ! Déjà par sentiment de fierté littéraire nationale, et ensuite parce que quand on lit beaucoup, on aime bien se faire plaisir avec des livres tordants. Autant de bonnes raisons qui m’ont forcément donné envie de lire le nouveau livre de Diane Ducret : L’homme idéal existe. Il est québécois. Le titre à lui seul était une belle promesse. Verdict à la lecture ? La promesse est tenue haut la main !

Au commencement, il y a une jeune femme perdue dans un supermarché au Québec, avec un homme et un petit garçon, à devoir faire les courses alors qu’elle n’arrive même pas à comprendre les phrases qu’on lui dit. C’est vrai que les différences linguistiques ne font rien pour faciliter les problèmes de communication entre hommes et femmes. Du coup, retour arrière pour découvrir comment ils se sont rencontrés, et comment une parisienne urbaine s’est retrouvée dans un désert de neige de l’autre côté de l’océan Atlantique, avec un homme qu’elle connaît à peine…

D’entrée de jeu ce livre est drôle, léger, original. On ne peut pas ne pas accrocher à cette histoire ou à son écriture extrêmement drôle. L’héroïne, complètement décalée par rapport à ses habitudes de vie amoureuse parisienne, se retrouve confrontée à un spécimen masculin presque trop beau pour être vrai. En l’espace de quelques jours, on suit donc leur relation, les moments de joie, de découverte, les passages plus délicats où le faux pas guette… Et le tout est raconté avec un style rythmé et beaucoup d’humour. Apparemment, Diane Ducret n’est pas vraiment une auteure de fiction et de ce que j’ai trouvé comme informations, c’est son premier livre « frivole ». Une réussite d’autant plus impressionnante car pour un coup d’essai, ce livre est un coup de génie.

Dans ce livre, pas de romantisme de bas étage avec des histoires lues des centaines de fois. Diane Ducret parle simplement des relations « pour de vrai ». Son livre est très réaliste, et on serait même tenté de dire autobiographique car le récit est à la première personne. Ses réflexions sur les relations amoureuses, sur la question de la confiance en soi dont on a besoin pour faire confiance à l’autre, sur ce qu’on attend vraiment de la vie de couple… Tout ça est particulièrement sensé, et elle ne cherche pas à faire de la chick lit de base. Son livre parle d’amour, d’une fille un peu paumée (d’autant qu’elle se retrouver effectivement perdue au fin fond du Canada), et oui il est très drôle. Mention spéciale pour le contrat relationnel qu’elle invente vers la fin du livre et qui m’a beaucoup fait rire !

Pour toutes celles qui aiment la chick lit – et pour les autres aussi- ce livre est une très belle découverte, un coup de cœur parfait pour rigoler sans se prendre la tête. Le seul aspect décevant de ce livre, c’est sa couverture que je trouve trop fade. Et quand on en est à chipoter sur la couverture, c’est vraiment qu’il n’y a rien à critiquer dans un livre !

Publicités
Cet article a été publié dans Chick lit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’homme idéal existe. Il est québécois, roman de Diane Ducret

  1. J’avais reçu le mail d’Albin Michel mais je voulais avoir des avis avant de me lancer dans cette lecture. Il semblerait que ça en vaille la peine 🙂

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s