Déjazet, mon théâtre parisien favori

Sale du théâtre Déjazet

Salle du théâtre Déjazet

Depuis le début du mois d’août, j’ai eu l’occasion de vous parler de maisons d’écrivains pour lesquelles j’avais de gros coups de cœur. Maintenant que les vacances se terminent et que tout le monde va avoir moins de temps pour flâner et visiter des endroits magiques, j’ai envie de vous faire découvrir mon théâtre préféré de tout Paris : Déjazet. Car c’est bien connu, la rentrée est synonyme de bonnes résolutions, et j’espère ainsi vous transmettre l’envie d’aller voir dans les théâtres partout en France ce qu’il se passe : il y a toujours de formidables spectacles à découvrir !

Pour ma part, j’ai découvert le théâtre Déjazet un peu par hasard il y a quatre ans déjà. J’avais entendu parler du passage des Marionnettes de Salzbourg à Paris et j’avais très envie d’aller les voir. Elles prenaient leur quartier d’hiver à Déjazet ; j’ai donc pris mes places en me disant que ce serait l’occasion de découvrir un nouveau théâtre. En arrivant boulevard du Temple, dans le 3e arrondissement, on cherche un peu le théâtre avant de le trouver. Et je vous le dis tout de suite, ne vous attendez pas à voir une belle façade de théâtre car l’entrée est pour le moins discrète ! Une porte avec un petit pan de mur sur lequel sont placées les affiches des spectacles, c’est tout ! On a donc l’impression de pénétrer en catimini dans le théâtre, impression renforcée par le fait que l’entrée est en fait un long couloir, assez peu large.

Déjazet est un théâtre de poche : tout est assez petit. Et on entre dedans avec la sensation de rentrer dans un espace privilégié, un peu cocon, un théâtre à dimension humaine. Pour autant, la salle n’a rien d’étriqué. La salle n’est pas très grande, c’est vrai. Et la scène n’a rien à voir avec les grandes scènes d’autres théâtres de la capitale. Mais une fois installé sous le magnifique plafond peint, on est prêt à embarqué pour un voyage unique.

Plusieurs années, les Marionnettes de Salzbourg sont venues passer le mois de décembre à Déjazet, et pour ma part j’ai vu deux spectacles : La Mélodie du bonheur et Le Songe d’une nuit d’été. A chaque fois, ça a été purement magique. L’atmosphère de Déjazet, très chaleureuse, se prête très bien à ce type de spectacle. Le théâtre a beaucoup de charme, il sent le vécu, et c’est un lieu propice à l’enchantement.

Extrait du Songe d'une nuit d'été

Extrait du Songe d’une nuit d’été

Je voudrais souligner aussi que Déjazet possède une formidable histoire. A l’origine, le lieu était une salle de jeu de paume. Des spectacles y étaient parfois donnés, et il semble que ce soit dans ce lieu que Mozart se soit produit lorsqu’il est venu jouer à Paris. Par la suite, au gré des siècles, Déjazet est devenu une salle de spectacle, une salle de concert, puis un théâtre sous l’impulsion de la comédienne Virginie Déjazet à qui le théâtre doit son nom.

Le théâtre a été plusieurs fois menacé de fermeture, notamment dans les années 1980 où un projet de parking a bien failli causer sa perte. Mais grâce à l’acharnement de plusieurs passionnés qui ont pris son destin en main, Déjazet a tenu bon et a réussi à survivre. Dans les années 1970, il servait de cinéma. Des spectacles comiques et des concerts de musique s’y déroulaient. Ainsi, Coluche est monté sur ses planches. Claude Nougaro, Véronique Sanson ou encore Georges Moustaki y ont joué.

Déjazet est un endroit que j’adore et que j’avais très envie de vous faire découvrir. J’espère que je vous ai donné d’y aller pour le voir par vous-mêmes !

Publicités
Cet article, publié dans Musées & Expos, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s