Idées cadeaux Noël 2022 : les sagas fantastiques 🎁📚

Toujours en quête d’idées cadeaux ? Je vous comprends : ce n’est pas toujours facile de bien choisir. Heureusement, je suis là pour jouer les lutins et vous faire quelques suggestions ! Par exemple, aujourd’hui je vous présente ma sélection de sagas fantastiques. De grandes épopées avec des éléments magiques surprenants. De l’action, de l’aventure, du suspens, du dépaysement, et bien sûr un brin de romance ! Mieux qu’un billet d’avion, ces histoires feront voyager vos esprits bien loin du monde réel.

  • Le Grishaverse, de Leigh Bardugo

Shadow and Bone, premier tome de la trilogie GrishaGrishaverse, c’est le titre utilisé par les fans pour évoquer l’univers fantastique imaginé par la talentueuse Leigh Bardugo. Au total, la saga compte sept romans plus un huitième livre de contes (des récits secondaires qui permettent d’en apprendre plus sur le petit monde Grisha). Si vous avez envie d’explorer cette épopée palpitante, il vous faudra d’abord lire la trilogie Grisha, se poursuit avec la duologie Six of Crows (mes 2 livres préférés de la saga) et se clôt avec la duologie King of Scars (je suis tombée amoureuse d’un personnage de ces romans mais je tiens bon !).

Alina n’a jamais rien connu d’autre que la guerre qui ravage son pays. Le royaume de Ravka, cerné par des pays ennemis, tente tant bien que mal de survivre. Tous les jeunes sont recrutés pour servir dans l’armée, et Alina, une jeune orpheline d’une vingtaine d’années, appartient au service des cartographes. Sa mission : aider l’armée de Ravka à cartographier les contrées dangereuses qui s’étendent le long du Fold, cet espace de ténèbres qui coupe le royaume en deux. Il est là depuis des centaines d’années, l’oeuvre d’un grisha très puissant depuis longtemps disparu. Aucun autre grisha (des êtres doués de pouvoirs formidables mais justement haïs à cause de ces dons) n’a jamais pu détruire le Fold. Et tout le monde attend qu’un jour un invocateur de lumière puisse briser les ténèbres. Lors d’une mission dans le Fold qui vire au drame, Alina attire malgré elle l’attention du Darkling, le général de l’armée ravkanne. Alors que son groupe était attaqué, elle a été capable de faire apparaître dans les ténèbres pour mettre en fuite les monstres qui habitent le Fold. Serait-elle l’invocatrice de lumière tant espérée ? Pourra-t-elle détruire le Fold et sauver son pays ? Pour la jeune femme, le destin d’une sauveuse n’a rien d’un conte de fée. Ignorante de ses propres dons de grisha qu’elle n’a jamais appris à manipuler, elle se retrouve catapultée dans un monde qu’elle ne connaît pas, au plus près de la cour du roi, du pouvoir, et du danger. Comment être certaine d’utiliser son pouvoir pour le bien de tous, quand tant de personnes cherchent à l’utiliser pour leur propre profit ?

  • Le Protectorat de l’ombrelle, de Gail Carriger

Sans ÂmeCe fut mon coup de coeur de cette année ! J’ai découvert la série des romans de Gail Carriger complètement par hasard. Et je suis immédiatement devenue accro à ce mélange détonnant de romance historique, de fantastique et de steampunk, le tout avec un humour fabuleux, en pleine période victorienne. Le mix entre les intrigues romantiques, les histoires d’espionnage, les vampires et autres théières maléfiques a fait mouche ! Sachez que la série du Protectorat de l’ombrelle compte 5 romans, tous disponibles au Livre de Poche. Et le premier roman s’insitule Sans Âme.

« Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau, compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ? Vampires, loups-garous et aristocrates : un réjouissant mélange de romanesque et de fantastique ! »

  • Le Prince Cruel, de Holly Black

Le Prince CruelLes éditions Rageot ont mené un joli travail pour proposer une édition française de la trilogie du Prince Cruel. Les trois romans de Holly Black sont désormais tous disponibles en français : Le Prince Cruel, Le Roi Maléfique, et La Reine sans royaume. Si vous avez envie de replonger dans l’univers des contes de fées, mais en version adulte, vous êtes au bon endroit. Cette saga fantastique a déjà subjugué pas mal de monde. Et je suis moi-même sur le point de me laisser tenter.

« Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.

Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie. « 

  • Trilogie d’une nuit d’hiver, de Katherine Arden

L'ours et le rossignolJe l’ai commencé l’année dernière… et je vais enfin boucler ma lecture de la trilogie cette année ! Cette trilogie se compose donc de trois romans au charme onirique fascinant. Dans l’ordre : L’Ours et le rossignol, La Fille dans la Tour, et enfin L’Hiver de la Sorcière. La particularité de cette saga, c’est qu’elle s’inspire des contes russes et qu’elle jongle avec plusieurs éléments mythologiques qu’on ne connait pas forcément en France. Le dépaysement est donc total.

« Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa soeur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales. »

  • Le Prieure de l’oranger, de Samantha Shannon

Le Prieuré de l'Oranger-partie1Dans celui-ci, il n’y a que deux romans ! En revanche, ce sont des pavés, donc c’est un peu comme s’il y avait quatre livres en fait. Le Prieure de l’oranger est dans ma pile à lire depuis sa parution en format poche, aux éditions J’Ai Lu. Je comptais le lire pendant les dernières vacances d’été, mais je n’ai malheureusement pas eu le temps. Or je pense qu’il faut vraiment prévoir un peu de temps devant soi pour se lancer dans cette saga ambitieuse. D’autant qu’elle a vraiment été plébiscitée par les lectrices et les lecteurs qui ont adoré cette histoire.

« Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis plus de mille ans. La reine Sabran IX doit impérativement donner naissance à une héritière, mais des assassins essaient de l’en empêcher. Quoique la monarque l’ignore, elle peut compter sur l’aide d’Ead Duryan, une jeune magicienne qui la protège en secret. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir dragonnière, mais le destin a d’autres plans pour elle. Et pendant que l’Est et l’Ouest se divisent un peu plus chaque jour, les forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… »

Avez-vous lu certains de ces livres ? Lesquels avez-vous envie de découvrir ?

6 réflexions sur “Idées cadeaux Noël 2022 : les sagas fantastiques 🎁📚

  1. rambalh dit :

    J’avais beaucoup aimé le Prieuré de l’Oranger avec sa construction type quête et la réécriture de la légende de St Georges. Je ne peux que te le conseiller.
    J’ai aussi lu Six of Crows qui a été un coup de coeur, et ce n’est qu’après que j’ai lu Grisha qui du coup m’a un peu moins emballée tant SoC est bien au-dessus en terme d’écriture, de personnages et de scéna. Il me manque toujours King of Scars, que j’avais commencé mais que j’ai rapidement laissé de côté à l’époque.

    J’aime

    • Alivreouvert dit :

      Je vois qu’on a lu les livres dans le même ordre ! J’ai d’abord lu et adore Six of Crows, puis j’ai lu la trilogie Grisha (clairement moins réussie, moins aboutie et moins bien rythmée). Et j’ai trouvé que King of Scars était du même niveau que Six of Crows. J’ai adoré ! Pour le Prieuré de l’oranger, je compte le lire début 2023. J’ai hâte, surtout avec ce que tu m’en dis, merci !

      Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s