IdĂ©es lectures : le rock dans la science-fiction đźŽ¸đźŚŚđź“š

Le saviez-vous ? Les Ă©ditions Folio possèdent une sous-catĂ©gorie de science-fiction entièrement dĂ©volue Ă  la musique rock. Je pense que ce n’est pas la partie la mieux connue de leur catalogue de livres. Et d’ailleurs, je ne suis tombĂ©e dessus pour la première fois que le mois dernier. Tout Ă  fait par hasard, il faut bien l’admettre. Si j’avais su qu’il existait un sous-genre littĂ©raire consacrĂ© au croisement entre la science-fiction et le rock, je me serais dĂ©jĂ  ruĂ©e dessus il y a longtemps. Parce que oui, j’aime les objets livresque hybrides. Et en plus, je suis fan de rock. Mais promis, c’est mon seul vice dans la vie !

Plus sĂ©rieusement, j’adore les livres qui traitent de l’histoire du rock. J’en ai lu plusieurs dans ma vie, et il y a de belles choses Ă  dĂ©couvrir. Par le passĂ©, les Ă©ditions 10/18 ont fait un joli travail en France pour rendre accessibles les textes inĂ©dits Ă©crits par des rock stars dans leur collection Domaine Etranger. C’est comme ça que j’avais pu lire les carnets de Kurt Cobain, les textes de Jim Morrison ou encore les Ă©crits de Leonard Cohen.

Ici, il s’agit d’oeuvres de fiction. Le fil rouge, c’est utiliser la richesse de la culture du rock comme un prĂ©texte pour imaginer des histoires dystopiques. J’aime beaucoup l’idĂ©e. DĂ©jĂ  parce que ça peut ĂŞtre l’occasion de rendre hommage Ă  un pan de la culture populaire trop souvent rĂ©duit au rang de clichĂ©. Et ensuite parce que l’histoire du rock offre un terreau propice Ă  l’imaginaire, avec tous ses mythes, ses lĂ©gendes noirs et autres histoires louches. Sans compter la poĂ©sie parfois psychĂ©dĂ©lique qui lui est propre.

Si vous aussi vous avez envie de découvrir ce que donne ce mélange de rock et de science-fiction, voici une liste de 5 idées lectures. Et ces romans sont tous disponibles en format poche chez Folio.

  • Le Temps du twist, de JoĂ«l Houssin

Le Temps du twist« En cette sinistre fin de XXIᵉ siècle, oĂą l’alcoolisme chronique est devenu l’unique rempart aux innombrables virus contaminant l’atmosphère, l’avenir se conjugue au passĂ©. Aussi, pour son seizième anniversaire, Antonin Hofa a-t-il prĂ©vu deux choses : goĂ»ter – enfin ! – aux joies du sexe, et se suicider. Dans l’ordre. Ses amis du club des taudis y vont de leurs cadeaux, mais c’est d’un loup-garou fan de Led Zeppelin qu’il reçoit le plus inattendu : une Buick Electra Ă  voyager dans le temps, qui entraĂ®ne toute la bande dans le Londres des annĂ©es 70. Du moins en apparence, car dans ce Londres livrĂ© Ă  des hippies sanguinaires et aux virus de la Nouvelle Église, le grand Led Zeppelin ne semble pas promis Ă  son fabuleux destin… »

  • Fugues, de Lewis Shiner

Fugues« Ray Shackleford, rĂ©parateur de matĂ©riel hi-fi, se noie dans l’alcool et la musique pour tenter d’oublier une vie de couple chaotique et les brimades de son père. Ă€ la mort de ce dernier, sa vie bascule. Il se dĂ©couvre un don singulier : il a le pouvoir de se projeter dans l’univers de ses groupes de rock favoris, d’enregistrer des versions inĂ©dites de leurs chansons. PoussĂ© par Graham Hudson de Carnival Records, il accepte d’enregistrer l’album mythique et inĂ©dit des Doors : Celebration of the Lizard. Mais ces fugues vers le passĂ© sont-elles sans consĂ©quence ? »

  • La Mort peut danser, de Jean-Marc Ligny

La Mort peut danser« Irlande, 1181. Alors que sĂ©vit l’invasion anglo-normande, une sorcière est brĂ»lĂ©e vive au sommet d’une falaise. Une sorcière aux yeux de l’Eglise, mais pour le peuple elle Ă©tait Forgaill, leur poĂ©tesse, la prophĂ©tesse… Irlande, 1981. Un couple de musiciens, Bran et Alyz, s’installent dans un manoir du XIIe siècle. Sous le nom de la Mort Peut Danser, ils donnent des concerts dont le succès va grandissant : quelle puissance surnaturelle anime la voix d’Alyz, cette voix qui ouvre les esprits, qui semble venir d’un autre monde ? »

  • Armageddon Rag, de George R.R. Martin

Armageddon Rag« Jamie Lynch, l’imprĂ©sario d’un des plus grands groupes de rock des annĂ©es soixante, les NazgĂ»l, est retrouvĂ© ligotĂ© Ă  son bureau et le coeur arrachĂ©. Un meurtre qui en fait remonter un autre Ă  la surface : celui du chanteur du groupe, abattu en plein concert, en 1971. Deux crimes non Ă©lucidĂ©s distants d’une dizaine d’annĂ©es. Une Ă©nigme.
Parce que son quatrième roman est au point mort, parce qu’il a suivi l’affaire Charles Manson en tant que journaliste, parce qu’il est fasciné par l’histoire et la musique des Nazgûl, l’écrivain Sander Blair décide de mener sa propre enquête et d’en tirer un livre, son De sang-froid.
Mais Sander va rapidement se rendre compte que, malgrĂ© les apparences, le meurtre de Jamie Lynch n’est pas une nouvelle affaire Sharon Tate. C’est bien plus compliquĂ©. Et bien pire. »

  • Alternative Rock, recueil de nouvelles collectif

Alternative Rock« Dans les entrailles d’un paquebot transformĂ© en palace, deux hommes pleurent la mort d’un de leurs amis en Ă©coutant le douzième album des Beatles qui n’a jamais existĂ©. A l’atterrissage de son avion, Buddy Holly ne sait pas qu’il va participer au plus grand concert de sa vie. Elvis le rouge restera dans les mĂ©moires comme l’un des plus grands chanteurs de rock et l’un des syndicalistes les plus charismatiques. Revenu d’entre les morts, Jimi Hendrix se paye une dernière virĂ©e avec un de ses roadies. Difficile de trouver un boulot quand on s’appelle John Lennon et qu’on a quittĂ© un groupe qui a, par la suite, connu un certain succès : les Beatles. »

Alors, est-ce que l’un de ces livres vous tente ?

9 réflexions sur “IdĂ©es lectures : le rock dans la science-fiction đźŽ¸đźŚŚđź“š

      • Alivreouvert dit :

        C’est drĂ´le que tu Ă©crives ça parce que je trouve effectivement que parfois la SF vieillit mal. C’est un peu un comble, mais peut-ĂŞtre que d’une gĂ©nĂ©ration de lecteurs Ă  l’autre, on s’intĂ©resse Ă  des thèmes ou des points de vue radicalement diffĂ©rents. Ce qui fait que certains livres traversent mal les gĂ©nĂ©rations, un peu comme La Planète des Singes, dont le texte d’origine a perdu son attrait (en partie peut-ĂŞtre Ă  cause des films d’ailleurs).

        J’aime

      • Ma Lecturothèque dit :

        Parfois ça vieillit mal mais ça garde un certain charme, dĂ©suet. Parfois ça vieillit mal et ça en devient mauvais. Cela dit, j’aime bien dĂ©couvrir comment les Ă©crivain·es du passĂ© imaginaient la SF et le futur ! Je t’avoue n’avoir jamais lu « La Planète des singes » ; avec ses adaptations cinĂ©matographiques, je redoute la dĂ©couverte du roman.

        Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s