La Femme aux yeux de tigre, roman historique de Marsha Canham

Le mois dernier, j’ai craqué : j’ai passé une grosse commande sur un site de vente de livres d’occasion. Je cherchais des vieux romans policiers… et de fil en aiguille j’ai dérivé du côté des romans historiques. C’est comme ça que je suis tombée sur les romans de la trilogie Le Loup de Mer. C’est la canadienne Marsha Canham qui a écrit ces romans. Et le premier tome s’intitule La Femme aux yeux de tigre. Je sais que les livres sont édités dans la belle collection Aventure & Passion de J’Ai Lu, et on pourrait croire qu’il s’agit juste de romance historique. Mais en fait, même s’il y a bel et bien une histoire d’amour, pour moi il s’agit vraiment d’une grande saga historique. Et je dois dire que j’ai adoré plonger dans cette histoire de pirates à l’époque du règne d’Elizabeth 1ere !

Mon résumé du livre

De retour d’une expédition victorieuse sur le port espagnol de Veracruz, le corsaire britannique Simon Dante est pris avec son équipage et leur second navire dans une tempête. Pire : une fois le calme revenu, voilà que des navires espagnols surgissent à l’horizon. Abandonné par son navire de soutien, Simon fait face, mais le courage du corsaire ne suffit pas. Après avoir mis en déroute ses adversaire, le capitaine doit se rendre à l’évidence, son bateau est sur le point de couleur. La chance tourne lorsqu’un autre bâtiment britannique arrive sur les lieux. L’Egret est un navire marchand, et son débonnaire capitaine n’hésite pas à venir au secours de l’équipage de Dante. Le corsaire, obsédé par sa mission, doit trouver un terrain d’entente avec le nouveau venu. Avec l’aide de Simon, L’Egret va tenter de rallier rapidement l’Angleterre pour confronter le couard qui a abandonné Simon à son triste sort. Mais alors que la guerre menace entre l’Angleterre et l’Espagne, il faudra d’abord naviguer sans subir d’attaque de la part des navires espagnols. Il se murmure d’ailleurs que le roi Philippe est en train de rassembler des bateaux en vue d’une campagne d’une audace folle : la conquête de l’Angleterre !

Mon avis sur La Femme aux yeux de tigre

J’ai lu pas mal de romans historiques et de romances historiques. Mais je n’avais jamais lu aucun livre qui se déroule à l’époque de l’Invincible Armada. Or, c’est une période passionnante de l’histoire européenne. Et en plus, il y a des pirates ! Enfin bon, des corsaires, mais vous voyez ce que je veux dire.

En lisant le résumé de La Femme aux yeux de tigre, je me suis dit que Marsha Canham nous promettait le frisson de l’aventure et du grand large. Et je n’ai pas été déçue. L’aventure est au rendez-vous. On sent les embruns sur notre visage. Et on ne s’ennuie pas une minute. C’est vrai qu’un début, les termes maritimes peuvent rebuter sur les premières pages. Malheureusement, il y a une accumulation au début, mais par la suite il n’y a plus que quelques expressions ici ou là. Et même si, comme moi, vous n’y connaissez rien en navigation, on comprend très bien de quoi parle la romancière. Non seulement ça ne gêne pas la compréhension de l’histoire, mais en plus le vocabulaire maritime a un petit côté dépaysant !

L’histoire en elle-même est palpitante. C’est presque une course contre la montre pour rentrer en Angleterre avant que les navires espagnols n’attaquent. En cours de route, il est question d’un trésor volé, de trahison, d’une jeune duchesse kidnappée… et bien sûr il y a une histoire d’amour entre Simon Dante, le charismatique corsaire, et une jeune femme, membre de l’équipage de L’Egret.

La romance est moins prononcée que dans d’autres romances historiques. C’est ce qui me fait dire que ce livre est plutôt un roman historique qu’une romance historique à proprement parler. Il n’en reste pas moins que cette partie romantique est très prenante. Isabeau est une fille de marin que tout poussait à devenir une épouse puis une mère. Mais elle a choisi sa propre voie, et celle-ci l’a mené à bord du bateau de son père. Non seulement elle fait un métier d’homme, mais en plus elle est intelligente et indépendante. Des qualités qu’on ne s’empresse pas de reconnaître chez les femmes de cette époque. Alors que pourtant, c’est bien une femme indépendante et non mariée qui règne sur l’Angleterre !

Marsha Canham s’est très bien documentée sur l’époque. Son histoire est passionnante de bout en bout. Son roman est habité par des personnages plutôt hauts en couleurs (surtout les personnages secondaires). Et cette histoire de piraterie m’a vraiment embarqué le temps de ma lecture. Du coup, j’ai déjà commandé les deux exemplaires suivants (qui suivent les aventures des enfants de Simon).

La Femme aux yeux de tigre : une idée lecture pour qui ?

Si vous aimez les romances historiques, vous risquez d’être un peu frustrée par le côté peu léger de cette romance. D’un autre côté, au moins ça vous changera de ce que vous lisez habituellement. Et je doute que vous ayez beaucoup eu l’occasion de lire des romances avec des corsaires, vu qu’elles sont plutôt rares en France !

Si vous aimez les romans historiques, alors vous allez adorer La Femme aux yeux de tigre. Ce roman de Marsha Canham est bien ficelé. Et il nous plonge au coeur d’une période intéressante, vraiment propice au divertissement et au spectaculaire. En fait, c’est un genre de Pirates des Caraïbes mais sans Jack Sparrow !

Je sais que ce livre sort un peu des sentiers battus par rapport à ce que je vous présente habituellement. Mais c’est justement son originalité que j’ai aimé. Et je pense que c’est un argument suffisant pour susciter votre curiosité. En plus, l’été approche à grand pas. Et c’est typiquement le genre de romans que vous aurez plaisir à lire au soleil.

La femme aux yeux de tigre

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s