Quand le prince charmant aime un autre prince charmant ! đŸ‘‘đŸ’•

Aujourd’hui, je vous propose d’aborder un sujet dans l’air du temps : l’inclusion dans les romances. Parce que les histoires d’amour, ce n’est pas toujours un prince qui tombe amoureux d’une princesse. Et en la matiĂšre, il se passe actuellement des choses trĂšs intĂ©ressantes dans le monde de la romance. Dans les pays anglo-saxons, et dans une moindre mesure en France aussi, on commence Ă  voir apparaĂźtre des reprĂ©sentations plus variĂ©es des couples amoureux. LĂ  oĂč ça devient vraiment intĂ©ressant, c’est que cette nouvelle vision du couple finit par avoir un impact sur la maniĂšre dont les couples hĂ©tĂ©ros sont reprĂ©sentĂ©s dans les romances contemporaines.

Les couples dans la littérature

Traditionnellement, on considĂ©rait que le couple dans une romance Ă©tait forcĂ©ment composĂ© d’un homme et d’une femme. Je ne vais pas vous faire un pitch sur l’histoire de la reprĂ©sentation culturelle des couples hĂ©tĂ©ro-normĂ©s, mais pour faire simple on peut dire qu’ils sont trĂšs largement reprĂ©sentĂ©s dans la littĂ©rature. Une Ă©vidence historique et sociale dans la littĂ©rature occidentale. Mais maintenant les choses bougent.

MĂȘme si on a laissĂ© derriĂšre nous les tristes annĂ©es oĂč l’homosexualitĂ© Ă©tait encore considĂ©rĂ©e comme un crime passible d’une peine d’emprisonnement (voire pire dans certains pays), la reprĂ©sentation culturelle dans la littĂ©rature avance moins vite que dans le reste de la sociĂ©tĂ©. Dans les sĂ©ries et au cinĂ©ma, les couples homosexuels sont dĂ©sormais mieux reprĂ©sentĂ©s. Mais dans la littĂ©rature, combien de romances mettent-elles en scĂšne des couples qui ne correspondent pas aux canons hĂ©tĂ©rosexuels ? Pas beaucoup !

Quand le prince charmant… aime un autre prince charmant !

Le prince charmant s’avance vers sa belle. Il est Ă©bloui par sa beautĂ©. Il se penche et dĂ©pose un chaste baiser sur ses lĂšvres. On connait toutes et tous ce clichĂ© narratif. C’est l’histoire la plus vieille de la fiction occidentale. Bien longtemps avant l’invention de la romance, le conte de fĂ©es Ă  figĂ© les rĂšgles du genre romantique. Et la premiĂšre rĂšgle consistait Ă  mettre en scĂšne un homme avec une femme. Logique puisque c’est ce qui correspondait Ă  la sociĂ©tĂ© de l’Ă©poque.

Mais de nos jours, la sociĂ©tĂ© a changĂ©. Et dĂ©sormais, le prince charmant peut craquer pour un autre prince. La princesse peut se sauver elle-mĂȘme. Elle peut mĂȘme elle aussi tomber amoureuse d’une autre jeune felle. Bref… tout a volĂ© en Ă©clats !

Jusqu’Ă  rĂ©cemment, l’homosexualitĂ© Ă©tait principalement un sujet pour les romans gĂ©nĂ©raux. Mais la romance a mis plus de temps Ă  se saisir du sujet. Pourquoi ? C’est difficile de savoir si c’est parce que les Ă©crivains ont mis du temps Ă  s’adapter ou si c’est parce que les Ă©diteurs sont restĂ©s frileux sur le sujet. Personnellement, j’ai l’intuition que c’est plutĂŽt la seconde raison. Mais les choses bougent.

Les annĂ©es 2020 vont-elles mieux dĂ©fendre l’inclusion dans la romance ?

Il y a fort Ă  parier que oui. Et d’ailleurs, la rĂ©volution est dĂ©jĂ  en marche ! DĂšs 2018, les Ă©ditions J’Ai Lu ont publiĂ© la romance de Justin Myers : RomĂ©o cherche RomĂ©o. L’histoire de James, un gentil bloggeur qui cherche l’Ăąme soeur Ă  Londres, et dont les soirĂ©es blind dates deviennent le sujet de ses articles. James va finalement rencontrer le grand amour en la personne d’une star du sport, pas encore prĂȘte Ă  rĂ©vĂ©ler sa vĂ©ritable orientation sexuelle aux yeux du monde.

J’avais trouvĂ© le sujet hyper courageux. J’Ă©tais surprise qu’une telle romance soit enfin publiĂ©e en France, et d’ailleurs le roman est trĂšs drĂŽle. Et le regard qu’il porte sur l’univers du dating actuel vaut aussi pour les couples hĂ©tĂ©ros.

Est-ce que le fait que le personnage principal soit attirĂ© par les hommes limitent l’empathie qu’une lectrice peut Ă©prouver pour lui ? Pas une seule seconde. Est-ce que ça fait moins rĂȘver ? Non plus. MĂȘme quand je lis des histoires qui mettent en scĂšne des personnages hĂ©tĂ©ro-normĂ©s, je sais bien que ce n’est qu’une fiction. Certes je me projette dans les personnages, mais ce sont les sentiments et les tempĂ©raments qui m’Ă©meuvent plus que leur orientation sexuelle.

Je pense que je ne suis pas la seule Ă  penser ça car dans les pays anglo-saxons, les romances contemporaines avec des couples gays sont en plein boom. Romances contemporaines et romances historiques fourmillent dĂ©sormais de couples homme/homme ou femme/femme. Et c’est fabuleux car c’est l’occasion d’explorer de nouveaux sujets en rapport avec l’identitĂ© de chacun, ses dĂ©sirs et les dynamiques de couples.

Les romances gays au pays des best-sellers

C’est la leçon que les maisons d’Ă©dition ont fini par tirer de certains succĂšs de librairie ces derniĂšres annĂ©es. Par exemple, vous ĂȘtes certainement passĂ© prĂšs d’un exemplaire du roman de Casey McQuiston : My Dear F***ing Prince. Je ne suis pas fan du tout de ce titre français (qui ne l’est pas !). Mais la saga a eu un formidable succĂšs. Le pitch ? Le fils de la prĂ©sidente des Etats-Unis tombe amoureux du prince d’Angleterre. Un genre de coup de foudre façon Harry et Meghan… mais sans Meghan !

En France, le roman n’a pas bĂ©nĂ©ficiĂ© du mĂȘme succĂšs qu’aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, oĂč il a vraiment fait le buzz. Une comĂ©die romantique qui en plus ose toucher Ă  la famille royale ? So chocking ! En fait, c’est surtout un excellent divertissement, qui en profite pour poser une question pas si bĂȘte que ça : que ce passera-t-il le jour oĂč un hĂ©ritier du trĂŽne prĂ©fĂšrera les hommes ?

Et du cĂŽtĂ© des romances plus « traditionnelles » ?

LĂ  oĂč je veux en venir, c’est que cette nouvelle vague de romances ne se soucie plus de l’orientation sexuelle de ses personnages. En version originale, il y a des dizaines de livres que je pourrais vous conseiller. Mais ce qui est encore plus intĂ©ressant, c’est de voir de quelle maniĂšre cette nouvelle vision du couple impacte les romances plus « traditionnelles », avec des couples hĂ©tĂ©ro-normĂ©s.

Du cĂŽtĂ© des hĂ©tĂ©ros, les clichĂ©s volent en Ă©clats. Et on s’Ă©mancipe des vieilles dynamiques pour proposer une nouvelle vision du couple moderne. Dans Les Hommes virils lisent de la romance, Lyssa Kay Adams imagine un club de lecture rĂ©servĂ© aux hommes. Leurs lectures fĂ©tiches ? Des romances pour mieux comprendre l’esprit fĂ©minin ! Je n’ai pas lu le livre, et il semble malgrĂ© cette bonne idĂ©e de dĂ©part, le roman soit un peu dĂ©cevant. Mais l’idĂ©e de dĂ©tricoter l’image traditionnelle de la virilitĂ© me plait beaucoup !

Est-ce que l’orientation sexuelle d’un personnage de romance compte vraiment ?

J’ai dĂ©jĂ  eu l’occasion de l’Ă©voquer dans un article prĂ©cĂ©dent, l’image du prince charmant a beaucoup Ă©voluĂ© ces derniĂšres annĂ©es/dĂ©cennies. Le fait que l’archĂ©type masculin se rĂ©invente dĂ©sormais Ă  travers une autre orientation sexuelle prouve que les lignes bougent dans la littĂ©rature actuelle. Et que les auteurs et les maisons d’Ă©dition sont prĂȘts Ă  prendre plus de risque pour rendre mieux compte des changements dans notre sociĂ©tĂ©. Il me semble d’ailleurs que c’est assez unique d’appartenir Ă  une gĂ©nĂ©ration de lectrices et de lecteurs qui peuvent ĂȘtre tĂ©moins d’un changement aussi majeur dans l’histoire de la littĂ©rature.

Alors la question est posĂ©e : est-ce que l’orientation sexuelle d’un personnage de romance compte vraiment ? Je pense que non. Les romances sont des lectures qui reposent principalement sur leur capacitĂ© Ă  Ă©mouvoir et Ă  divertir leur lectorat. J’ai autant de facilitĂ© Ă  me projeter dans un personnage fĂ©minin que masculin, alors la question de leurs prĂ©fĂ©rences m’importe assez peu.

Et vous ?

5 réflexions sur “Quand le prince charmant aime un autre prince charmant ! đŸ‘‘đŸ’•

  1. Petite Plume dit :

    Tu soulĂšves un point intĂ©ressant auquel je n’avais pas pensĂ© : est-ce qu’on publie moins de romance homosexuelle car cela plaira moins aux lectrices qui veulent rĂȘver Ă  une belle idylle avec un homme ? Je n’ai encore jamais lu de romance avec deux hommes, mais lorsque ce sera le cas je garderai ça en tĂȘte pour voir si cela joue sur mon apprĂ©ciation !

    J’aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s