Meurtres et tarte au citron meringuée

Chose promise, chose due : voici enfin la chronique du quatrième tome des enquêtes d’Hannah Swensen ! Je devais la mettre en ligne le mois dernier, malheureusement ça a pas mal été le chaos avec le travail. Et du coup, j’ai pris du retard dans les chroniques du blog. Je me retrouve donc à faire une session de chroniques en forme de marathon. Mon but : vous parler de tous les excellents romans lus récemment pendant que c’est encore frais dans ma tête ! Et aujourd’hui, c’est donc l’heure de retrouver Meurtres et tarte au citron meringuée, un roman policier qui sent bon la gourmandise.

Mon résumé du livre

Les beaux jours sont revenus à Lake Eden, et toute la petite ville se prépare pour les festivités du 4 juillet. Hannah est débordée. Avec son assistante Lisa, elles doivent mettre au point des gâteaux du 4 juillet et préparer un char pour la parade. Mais l’évènement festif prend un virage légèrement dramatique quand une connaissance d’Hannah est retrouvée assassinée. Pire : une des célèbres tartes au citron meringuées d’Hannah se trouve sur les lieux du crime ! Hannah est bien résolue à ne pas s’en mêler, mais c’est sans compter l’enthousiasme de ses proches. Même sa mère l’encourage à éclaircir le mystère. Epaulée par sa soeur Andrea, Hannah commence donc son enquête tout en continuant de jongler avec les différents éléments perturbateurs de sa vie privée, à commencer par son chat boulimique, et le triangle amoureux irrésolu qu’elle forme avec le charmant inspecteur Mike et le gentil dentiste Norman.

Mon avis sur Meurtres et tarte au citron meringuée

J’avais adoré le troisième tome de la série, Meurtres et muffins aux myrtilles. Donc j’étais très impatiente de me lancer dans la lecture de ce quatrième opus. Effectivement, on n’est pas déçus ! Car à présent qu’Hannah est une enquêtrice un peu plus aguerrie, elle prend de plus en plus d’initiatives. Ce qui fait que l’histoire est particulièrement plaisante à suivre.

Dans Meurtres et tarte au citron meringuée, on en apprend un peu plus sur la vie de famille d’Hannah. Sa plus jeune soeur, Michelle, apparaît enfin. Et c’est l’occasion d’avoir de belles scènes familiales, notamment entre les trois soeurs aux tempéraments assez différents. Cet aspect très chaleureux apporte pas mal d’humour à l’histoire. D’autant que Delores, la mère d’Hannah, est aussi un personnage particulièrement drôle. Et sa capacité à embarrasser sa fille dès qu’il est question de sa vie sentimentale est vraiment irrésistible.

En parallèle de la vie privée d’Hannah, on découvre une intrigue prenante, avec une maison vide, un cadavre, et pas mal de fausses pistes. Personnellement j’avais trouvé l’identité du coupable avant la fin, mais ça ne m’a pas gâché le suspens. Ce qui compte, c’est la manière dont Hannah se retrouve systématiquement dans des situations dangereuses, et comment son ingéniosité lui permet de s’en sortir. Donc, on a quand même du suspens jusqu’à la fin.

La seule ombre au tableau pour moi, c’est que la partie sentimentale de l’histoire devient un peu redondante. Le triangle amoureux entre Hannah, Mike et Norman était drôle au début. Mais là, je dois dire que j’ai la sensation que ça ne mène nul part. J’avais envie qu’Hannah prenne vraiment le taureau par les cornes. Le fait que Mike et Norman commencent à tisser une relation amicale, malgré la compétition pour le coeur d’Hannah, est drôle. Mais j’ai envie qu’on passe à la vitesse supérieure. Je croise les doigts pour que les prochains tomes fassent plus clairement évoluer cette situation.

Meurtres et tarte au citron meringuée : une idée lecture pour qui ?

Je sais que j’ai tendance à être partiale quand il s’agit de cosy mystery. J’en suis fan, donc je dis très souvent à quel point un roman m’a séduite. Pour rester la plus objective possible, je vais donc partager les avis d’autres lectrices de mon entourage. Depuis le début, j’ai prêté les tomes de cette série policière à ma mère et ma grand-mère. Elles sont toutes les deux accros ! Et pourtant, elles ne lisent pas exactement la même chose d’habitude. C’est donc la preuve que les enquêtes d’Hannah Swensen peuvent vraiment plaire au plus grand nombre.

Même si j’ai noté une petite déception dans la manière dont la relation sentimentale d’Hannah n’évolue pas assez vite à mon goût, l’intérêt du livre est ailleurs. C’est un roman policier, pas une romance. Et un bon roman policier. Si vous aimez les intrigues policières et les romans dans lesquels il y a de l’humour et de la chaleur humaine, alors vous aimerez Meurtres et tarte au citron meringuée.

P.S : Dès demain, je mettrais sur le blog une recette de cookies tirée d’un des livres. J’ai un peu bidouillée la recette d’origine pour l’adapter à ma façon. Mais je peux vous garantir que les cookies sont excellents à grignoter en lisant le livre !

Meurtres-4

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s