Le Dragon de glace, roman fantasy de Leigh Bardugo

Je poursuis mon chemin dans l’univers Grisha avec la lecture du second tome de la trilogie de Shadow and Bone. Ce deuxième roman fantasy de Leigh Bardugo s’intitule Le Dragon de glace. Et son histoire intervient juste à la suite du précédent tome. C’est bien parce qu’on se lance directement dans l’histoire. Et on sent bien que toute l’histoire a été pensée, dès le début, comme une grande fresque fantastique. J’avais été un peu déçue par le premier opus de la trilogie. J’étais restée sur ma faim car je trouvais que l’histoire n’avançait pas assez vite à mon goût, et qu’elle manquait de profondeur. Clairement, la lecture de ce tome a donc été un test. Leigh Bardugo va-t-elle tenir toutes ses promesses, ou bien son histoire Grisha va-t-elle s’essouffler ? Réponse dans cette chronique.

Mon résumé du livre

Alina n’est pas sortie indemne de sa confrontation avec le Darkling dans le Fold. Elle et Mal, son meilleur ami, ont survécu, mais la jeune fille est affaiblie. Décidés à échapper à l’armée ravkan, qui obéit désormais aux ordres du Darkling, qui est parvenu à évincer le roi, les deux jeunes gens se sont réfugiés loin de leur pays natal. Malgré la cachette trouvée, ils sont bientôt rattrapés par le Darkling en personne. Plus déterminé que jamais à soumettre l’invocatrice de lumière à son pouvoir, il part en quête d’une créature mythique : le dragon de glace. Ce dernier pourrait servir de second amplificateur à Alina pour accroître encore son pouvoir et aider le Darkling à se débarrasser de ses ennemis. Pour traquer le dragon de glace, créature des mers, le Darkling s’associe au corsaire Sturmhond et à son équipage. Des personnes peu recommandables en lesquelles Alina espère pourtant trouver un soutien pour les aider à se libérer, Mal et elle, et ainsi empêcher le Darkling de recouvrir tout le royaume de ténèbres.

Mon avis sur Le Dragon de glace

J’avais trouvé que le premier tome de la trilogie Grisha était long à se mettre en place. Avec Le Dragon de glace, c’est tout le contraire ! On a à peine le temps de retrouver Alina et Mal dans leur petite bourgade perdue au milieu de nul part, et voici déjà le Darkling en train de les faire prisonniers ! Le début de roman est un peu précipité, mais rapidement ensuite Leigh Bardugo trouve son rythme de croisière. Et on peut enfin savourer une histoire qui se déploie avec ambition.

Clairement, la lecture du Dragon de glace a été une expérience bien plus plaisante que le premier roman Shadow and Bone. Pourquoi : parce qu’on connaît déjà les personnages, le contexte historique et les enjeux de l’histoire. Surtout, le lecteur est déjà familier avec les pouvoirs des grishas. Donc exit les présentations, on est vraiment centré sur l’histoire, ce qui est beaucoup plus intéressant et permet au roman d’avoir un rythme narratif plus efficace et accrocheur.

L’autre point fort de ce roman, c’est l’entrée en scène de nouveaux personnages secondaires. Je l’avais dit lors de ma chronique du premier tome, Alina n’est malheureusement pas un personnages très charismatique. Je ne l’ai pas non plus trouvé très attachante. A l’inverse, les personnages secondaires sont plus intéressants, plus riches et nuancés qu’elle. C’est notamment le cas avec le Darkling. C’est surtout le cas avec LE nouveau personnage que j’ai adoré dans ce roman : le prince Nikolaï. J’avoue tout, j’ai eu un énorme coup de foudre pour ce personnage à l’humour ravageur ! C’est un personnage charmeur mais aussi très actif. Il devient un moteur crucial de l’histoire, et dès lors qu’il apparaît, les choses deviennent beaucoup plus trépidantes.

On sent bien que l’histoire entre dans une nouvelle dimension avec ce tome. Je pense que le premier livre souffrait des faiblesses de Leigh Bardugo, qui était encore une romancière débutante. Elle plantait bien son décor, mais du coup elle le faisait au détriment de son histoire. Ici, tous les éléments fantastiques, religieux, politiques et personnels se mélangent habilement et l’histoire décolle vraiment.

Le seul problème… c’est que le roman se termine sur un cliffhanger intenable ! Mon conseil : achetez le troisième tome en même temps que Le Dragon de glace, sinon vous allez vivre une véritable crise de nerfs !

Le Dragon de glace : une idée lecture pour qui ?

Si vous avez eu la patience d’aller au bout du premier tome de Shadow and Bone, alors lancez-vous dans Le Dragon de glace. Leigh Bardugo signe un bon roman fantasy. Certes, il n’est pas parfait. Mais l’histoire tient ses promesses. A mesure qu’on pénètre plus au coeur de l’histoire, il y a beaucoup de choses intéressantes à découvrir sur l’univers Grisha. L’arrivée du prince Nikolaï donne plus de peps et d’humour à la saga. On glisse dans une dimension plus « action et aventure » tout en gardant le charme inhérent au monde imaginaire.

Si vous hésitiez à vous lancer dans cette saga au départ, sachez que la lecture un peu poussive du premier tome est vraiment légitimée par la qualité de ce second volume. Après un début difficile, la saga Grisha prouve qu’elle a de la ressource et qu’elle vaut le détour. Donc n’hésitez pas et je vous conseille de ne pas vous arrêtez à la qualité plutôt moyenne du premier tome. La suite est vraiment meilleure. Et comme j’ai déjà lu le troisième tome de la trilogie, je vous confirme que ça ne va qu’en s’améliorant jusqu’à la fin.

Bonne lecture !

Grisha-2

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s