Le Grand Saut, livre de Renaud Dély

Le Grant Saut était un des livres de ma sélection pour la rentrée littéraire. Si le nom de Renaud Dély m’a attiré vers cet ouvrage, c’est surtout le résumé qui m’a donné envie de le lire. Un mélange entre la fiction et le portrait d’un champion olympique français qui a vraiment existé. J’aime bien l’idée que la fiction soit parfois un pont pour accéder au réel, mais par un chemin détourné. Le Grand Saut est une sorte d’ovni, et c’est un peu un condensé de tout ce que j’aime dans la rentrée littéraire : sortir des sentiers battus pour aller à la rencontre de textes originaux et émouvants.

Mon résumé du livre

En 1984, lors des Jeux Olympiques de Los Angeles, un jeune sportif français entre dans la légende. Pierre Quinon devient le premier tricolore à remporter la médaille d’or du saut à la perche. Un exploit inattendu pour celui qui est encore inconnu du grand public français. Pour un petit garçon installé devant sa télévision, ce moment de grâce loin du quotidien familial chaotique ouvre une porte sur le monde rêvé des héros et des exploits. Mais le rêve n’a qu’un temps. Et l’exploit ne s’inscrit pas dans la durée. La vie reprend trop vite son cours. Et tandis que Pierre Quinon tente de tracer sa voie au lendemain de l’or olympique, le petit garçon cherche pour sa part à franchir les obstacles d’une vie qui déraille. Deux trajectoires en miroir. Deux individus qui rêvent d’une victoire absolue que la vie est incapable de leur donner.

Mon avis sur Le Grand Saut

C’est difficile de résumer ce livre parce qu’il est à un croisement des genres. Certes, c’est un récit de fiction. Mais il intègre aussi beaucoup d’éléments réels, biographiques, qui retracent la vie de Pierre Quinon. Comme je ne connaissais absolument pas l’histoire de Pierre Quinon, j’ai embarqué dans cette lecture en toute candeur. Du coup, la question du genre littéraire a été rapidement évacuée pour laisser la place au simple plaisir de découvrir cette double histoire émouvante.

A priori, il n’y a pas de lien entre un enfant dont la famille traverse une crise, et un champion olympique qui va rapidement déchanter après son titre. Mais Renaud Dély tisse un lien narratif puissant entre ces deux êtres qui ne se connaissent pas et ne se rencontreront jamais. Il est question de dépassement de soi, d’atteindre un rêve, d’imaginer que le meilleur est à venir. Et surtout, ce livre évoque avec beaucoup de subtilité la question de la victoire. Il ne s’agit pas de la réussite au sens où on l’entend quand on parle de réussite sociale. Le Grand Saut parle de la victoire, de cette sensation grisante et absolue que les sportifs de haut niveau sont les seuls à ressentir vraiment. Ce moment de grâce où vous savez que vous avez gagné, où tout le monde autour de vous le reconnaît, et où vous tenez enfin entre vos mains l’aboutissement de tous vos efforts. Dans la vie quotidienne, cette sensation n’existe jamais. Et pourtant, nous sommes nombreux à espérer un moment de grâce pour amortir la violence et les frustrations que nous fait endurer « la vraie vie ».

Dit comme ça, le sujet a de quoi déprimer ! En fait non. Dans Le Grand Saut, Renaud Dély parle beaucoup des espoirs et des rêves qui nous portent. Enfants comme adultes, nous sommes tous habités par ces sentiments qui nous donnent la force d’aller de l’avant. C’est presque un hommage rendu à l’inspiration qui est en nous.

Pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture, je ne vais pas m’étendre sur l’histoire de Pierre et de l’adolescent qui suit son parcours. Le livre m’a appris plein de choses sur la vie de Pierre Quinon. Il fait revivre ce personnage héroïque de champion pour lui rendre son humanité, loin du mythe de la médaille. Et il l’utilise pour mettre en lumière la force inspirante que ce genre de chemin de vie peut représenter pour nous autres, les simples spectateurs.

Le Grand Saut : une idée lecture pour qui ?

Si vous cherchez un livre « facile à lire » pour la rentrée littéraire, alors ce livre est fait pour vous. L’écriture de Renaud Dély est accessible, pince-sans-rire, et parfois emprunte d’une gravité très émouvante. Son livre n’aborde pas des sujets joyeux, mais il n’a rien de déprimant. Au contraire, c’est le récit solaire de deux personnages qui se battent, chacun à sa manière, pour maintenir la tête hors de l’eau. Une lutte sans victoire finale, sans médaille ni applaudissements à la fin. Le résultat, c’est une lecture très touchante, portée par des personnages en lesquels on finit par curieusement se reconnaître.

N’importe quel lecteur un peu curieux pourra être touché par ce récit. Et si vous connaissez déjà l’histoire de Pierre Quinon, alors ce livre sera l’occasion de revenir avec tendresse sur cette figure du sport français.

Belle découverte !

Le Grand Saut

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s