Nuit de noces à Ikonos, comédie de Sophie Kinsella

J’avais manqué Nuit de noces à Ikonos au moment de sa parution en France. Pourtant la comédie de Sophie Kinsella me tentait bien. En plus, une histoire d’amour sous le ciel azur de la Grèce, comment dire non ? Mais pour une raison qui m’échappe aujourd’hui, je n’avais pas eu le temps de lire le roman. Du coup, j’ai fini par l’acheter en format poche… et par le laisser attendre dans ma PAL (pile de livres à lire en souffrance, au désespoir d’être lus un jour !). Mais cet été c’est la bonne ! J’ai enfin sorti Nuit de noces à Ikonos de son purgatoire de papier. Et j’ai pris le temps de le lire. Ouf !

Mon résumé du livre

Fliss et sa soeur Lottie ne pourraient pas être plus différentes. Fliss, aigrie par son divorce, est une pragmatique qui ne croit plus au grand amour. Lottie en revanche, est une rêveuse en série, qui a longtemps enchainé les histoires d’amour ratées avec des types sans intérêt. Richard semble pourtant être enfin le bon. Et avec lui, Lottie se voit déjà se marier, fonder une famille et partager sa vie entière. Sauf que tout s’écroule le jour où un quiproquo mène le couple à la rupture. Lottie, au plus mal, renoue alors par hasard avec un ancien amour, connu pendant son année sabbatique en Grèce. Sur un coup de tête, ils décident de se marier et de partir en voyage de noces en Grèce, là où leur amour est né. Une idée romantique, mais à peine avertie, Fliss est convaincue que sa sœur court au désastre. Elle n’a d’autre choix que de tout tenter pour saborder le voyage de noces, et faire enfin ouvrir les yeux à sa sœur sur ce mariage irréfléchi. Aidée par le témoin du marié, lui aussi convaincu de l’erreur et lui aussi divorcé, Fliss ne recule devant aucune bassesse pour transformer l’idylle grecque de sa sœur en chemin de croix !

Mon avis sur Nuit de noces à Ikonos

Depuis quelques années, je lis un peu moins Sophie Kinsella. Il faut dire qu’elle publie moins de livres qu’à une époque ! Je m’étais un peu lassée de la série de L’Accro du shopping, jusqu’aux deux derniers tomes qui étaient vraiment excellents et originaux. Du coup, ça a pas mal relancé mon intérêt pour la romancière britannique. J’ai donc décidé de revenir sur les livres d’elle que je n’avais pas encore lus.

J’avais choisi Nuit de noces à Ikonos parce que c’était une comédie romantique. Et en plus, elle me promettait le dépaysement avec une histoire qui se déroule en partie en Grèce. Effectivement, le pari est réussi. Non seulement on a le dépaysement avec le décor de carte postale. Mais surtout, Sophie Kinsella signe ici une de ses meilleures comédies ! J’ai retrouvé tout l’humour mordant de ses premiers romans, qui m’avait rendu accro à son écriture.

Déjà, cette histoire est complètement déjantée. Qui a déjà imaginé devoir saboter le voyage de noces d’un proche pour le sauver d’une mauvaise décision sentimentale ? Moi non. Certes, le réalisme n’est pas le point fort des romans de Sophie Kinsella. Mais c’est bien amené. Fliss perd doucement les pédales sous nos yeux de lectrices, et on l’observe avec amusement. Ses idées sont de plus en plus loufoques et radicales, mais on se prend au jeu en se demandant ce qu’elle va bien pouvoir imaginer, et comment ça va tourner.

Parce que le ressort comique du livre tient au fait que les initiatives de Fliss se terminent le plus souvent par des échecs cuisants ! Rien ne se déroule comme prévu dans ses plans. Plusieurs idées foirent lamentablement. Et en plus, comme elle n’est pas avec Lottie, elle ne sait pas toujours tout ce qui se passe. Entre les cachotteries qu’elle fait à sa soeur, et les mensonges que Lottie lui raconte par message pour la convaincre de son bonheur, on se retrouve au centre d’un jeu de dupes hyper drôle, avec de très nombreux rebondissements à hurler de rires.

En plus de cet humour ravageur, je trouve qu’on retrouve ici un autre gros point fort de Sophie Kinsella. Et il s’agit de sa tendresse pour ses personnages. On sent une grande chaleur humaine dans le regard qu’elle jette à Fliss et Lottie. Elles sont plus beaucoup plus nuancées que mon résumé peut le laisser entendre. Fliss essaye de se reconstruire. Elle ne veut surtout pas devenir une personne aigrie, mais elle est encore habitée par la colère, la frustration et la déception nées de son divorce. Lottie de son côté a beau croire au prince charmant, ça ne l’empêche pas d’être lucide et de prendre les bonnes décisions quand il le faut. Les deux héroïnes sont des femmes fortes, indépendantes, qui jonglent entre leur réussite professionnelle et une vie personnelle plus chaotique. Elles rendent parfaitement compte de la difficulté que ça représente, de construire sa vie en ayant aucune certitude sur ce que l’avenir nous réserve.

Nuit de noces à Ikonos : une idée lecture pour qui ?

Si vous êtes fan de comédies romantiques, Nuit de Noces à Ikonos est écrit sur-mesure pour vous ! Sophie Kinsella a eu une excellente idée de départ, et elle en a tiré un roman bourré d’humour et de peps. J’ai retrouvé tout ce qui m’avait fait aimer cette romancière en premier lieu. Et si vous n’avez jamais rien lu d’elle, vous tomberez forcément sous le charme. Ce livre peut aussi être une super lecture de plage. C’est fun, léger, facile à lire, et il se passe toujours quelque chose.

Bref, mon conseil si vous achetez ce livre : ne le laissez pas poireauter sur votre table de chevet et lisez-le tout de suite. Vous allez passer un bon moment.

Nuit de noce à Ikonos

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s