Idées lectures : les romances historiques aux Etats-Unis

Il arrive fréquemment que certain.e.s d’entre vous m’envoient des mails pour me poser des questions et me demander des idées de lecture en rapport avec des sujets bien précis. Et coup sur coup, j’ai reçu deux mails à peu près sur le même sujet la semaine dernière. Deux lectrices qui ne s’étaient pourtant pas concertées m’ont posé des questions sur la romance historique. La première m’a demandé si la romance historique était un genre réservé aux romancières britanniques. La seconde, une étudiante en Lettres Modernes qui fait un mémoire sur les écrivains afro-américains, m’a demandé si c’était un genre exclusivement blanc. Comme il se trouve que ces deux questions sont susceptibles d’intéresser d’autres personnes, je me permets d’y répondre dans cet article et de vous fournir en plus des idées de lectures pour en apprendre plus.

La romance historique est-elle un genre exclusivement britannique ?

Absolument pas ! Et d’ailleurs, en tant que lectorat français, nous avons parfois du mal à nous en rendre compte, mais en fait au moins 50% des romancières les plus célèbres de ce genre sont en fait… américaines !

On a souvent l’impression que la romance historique est un genre exclusivement anglais car beaucoup de romans présentent des histoires qui se déroulent en Angleterre. La période Régence semble beaucoup inspirer les romancières. Il est vrai que c’est une période de changement social qui servira de terreau au mouvement des suffragistes. Mais on peut trouver des romans qui se déroulent dans d’autres périodes temporelles dans le même pays. Outre la Régence en Angleterre, il y a deux périodes temporelles qui semblent beaucoup inspirer les romancières. La première est la période des invasions vikings. Je ne vous fais pas de liste, mais vous trouverez facilement de très (vraiment très !) nombreuses romances historiques qui mettent en scène des vikings.

L’autre période historique qui offre beaucoup de choix, c’est la « Reconstruction ». Il s’agit de la période qui marque la fin de la guerre de Sécession aux Etats-Unis, et qui court sur une dizaine d’années après. Bien sûr, il y a aussi des romans sur la guerre de Sécession et sur l’esclavage avant la guerre, mais à ma connaissance il s’agit rarement de romances, plutôt de romans historiques. Tout comme la Régence en Angleterre, la Reconstruction aux Etats-Unis est une période de bouleversements sociaux, et c’est un terrain d’expression formidable pour les autrices de romance historique. D’autres périodes historiques typiquement américaines sont aussi le terrain de jeu de la romance historique, en premier lieu la conquête de l’Ouest et les années folles.

Enfin, pour clore le cercle, sachez que plusieurs romancières américaines ont écrit de manière quasi exclusive sur la période Régence. C’est par exemple le cas de Celeste Bradley et de Tessa Dare. Je ne sais pas si c’est lié au fait qu’elles sont américaines, mais c’est vrai qu’elles traitent la romance historique Régence avec un esprit ludique très intéressant. La première imagine un club de gentlemen espions façon « James Bons rencontre monsieur Darcy ». Et la seconde a l’idée d’un boot-camp féministe dans un petit village typique de la campagne anglaise, où les demoiselles apprennent la couture et l’art de tirer au pistolet !

La romance historique est-elle un genre littéraire exclusivement blanc ?

La question est intéressante, et on me l’a notamment posé en prenant l’exemple de La Chronique des Bridgerton, adapté chez Netflix avec un casting 50% afro-américain. Certes, les Bridgerton sont une saga littéraire écrite par une romancière blanche, et à l’origine tous les protagonistes de l’histoire étaient blancs. Néanmoins, il peut être bon de rappeler qu’on ne lit pas franchement de la romance historique pour la véracité historique, et la couleur de peau des acteurs ne change fondamentalement rien au plaisir de l’histoire.

Ceci étant posé, il faut souligner que la romance historique est longtemps resté un genre littéraire majoritairement blanc. Encore aujourd’hui, les romancières noires qui s’intéressent au genre sont peu nombreuses, mais les choses bougent petit à petit. D’abord parce que petit à petit les auteurs issus des minorités ethniques commencent à être mieux représentés dans l’édition. Ensuite parce que l’édition a compris que la diversité était une bonne chose pour plaire au lectorat. Les lectrices en avaient peut-être assez de toujours lire des romances Régence ou avec des vikings chevelus et virils. Du coup, depuis une douzaine d’années, les périodes temporelles sont plus nombreuses, et les histoires plus variées.

Manque de chance pour les lectrices françaises, les romancières afro-américaines, hispanique ou issues d’autres minorités sont encore trop peu traduites en France. Je constate quand même qu’on commence à en voir apparaître dans les collections. En septembre prochain, City Edition va d’ailleurs publier pour la première fois un roman de Vanessa Riley en français : Le Duc et la Lady.

Romances historiques : les idées lectures

Je vous mets ici les différentes idées lectures qui devraient vous plaire selon ce qui vous intéresse. On commence avec les vikings :

  • L’Enfant du viking, de Harper St.George
  • La Princesse et le viking, de Michelle Styles
  • La viking insoumise, de Johanna Lindsey
  • Sous l’emprise du viking, d’Anna Lyra

Les romancières américaines qui écrivent des romances historiques Régence :

Les romances historiques qui se déroulent aux Etats-Unis :

Les romances historiques écrites par des romancières afro-américaines :

  • Un Amour interdit, d’Alyssa Cole (époque de la guerre de Sécession)
  • L’Etreinte, 1e tome de la saga de Beverly Jenkins (époque Reconstruction)
  • Le Duc et la Lady, de Vanessa Riley (romance Régence)

Voilà ! J’espère que cet article aura été utile et qu’il vous aura donné envie de découvrir d’autres horizons.

Très belle lecture à vous tous.

10 réflexions sur “Idées lectures : les romances historiques aux Etats-Unis

    • Alivreouvert dit :

      Avec plaisir ! Lisa Kleypas n’est pas la romancière que je connais le mieux (je n’ai lu qu’un seul livre), mais c’est une valeur sûre en la matière et elle compte beaucoup de fidèles lectrices (à juste titre, ses livres sont top !). Bonne lecture !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s